Key West

CARNET DE VOYAGE N° 9
Après un petit clin d’œil à Bogart en passant du côté de Key Largo, nous arrivons à Key West, l’incontournable escapade dont je rêve depuis NYC, histoire d’enrichir le présent voyage de ces petits rendez-vous intimes que j’affectionne.
Celui, par exemple, avec la géographie en me rendant au « Southternmost point », le lieu les plus au sud des Etats-Unis. En effet, j’aime ces endroits dits « le plus ceci… le plus cela… ». Ils me permettent ensuite de rêver toute l’année devant les planisphères que je garde toujours à portée de regard. En 2010, nous avions atteint le point central de du côté de Vilnius, cette année ce sera donc à l’extrémité d’une rue de Key West, cette borne un peu voyante qui nous rappelle que nous ne sommes qu’à 90 miles de Cuba.
L’autre rendez-vous est celui qui me permet, au cours de chaque voyage d’été, d’emmagasiner assez d’énergie existentielle pour attaquer la rentrée avec force et passion. Cette année, ce sera la maison d’Ernest Hemingway, celle-là même où il vécut de 1928 à 1940 en écrivant sept de ses romans les plus célèbres comme « L’adieu aux armes » ou « Pour qui sonne le glas ». Il est vrai que j’apprécie l’écrivain… et le créateur du Bloody Mary, curieusement absent de la carte du Sloppy Joe’s … Mais c’est surtout l’intellectuel engagé, vraiment engagé, que j’admire.
Aussi, visiter cette maison somme toute modeste, de la cuisine au bureau où se trouve la machine à écrire qui l’a accompagné pendant la guerre d’Espagne, se recueillir quelques minutes dans le petit jardin noyé dans une végétation luxuriante au milieu des chats à six griffes, est non seulement émouvant mais vous donne aussi, tout simplement, l’envie d’être meilleur…
Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Key West

  1. cléo dit :

    Oh la la… la calèche (désormais mythique)de Dominique qui conduit la rêverie jusqu'à la machine à écrire d'Hemingway, c'est "Midnight in Key West", version française! A la rentrée sur vos écrans.

  2. Anonymous dit :

    Cest beau cette immensité bleue… presque irréel comme un petit morceau de Côte d'Azur emporté au bout du monde.Doutant à juste titre de mes connaissances en géographie, et à bien regarder le planisphère entre Key Largo et Key West, n'y avait-il pas…. Marathon ? Forrest ne s'y serait-il pas attardé pour un petit rendez-vous intime avec ses baskets ? De toutes ces belles images, que nous réserve la plume alerte de l'écrivain à la rentrée en souvenir des pattes polydactyles des chats d'Hemingway ?

  3. Emmanuel dit :

    Patrick tu as raté ta vocation…Tu aurais du être prof d'Histoire Géo. En tous les cas tes discriptions géographiques sont dignes des meilleurs manuels en ce domaine.Où est passé Forrest ? Il ne s'est pas mis à la nage tout de même ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s