Capitaine Daniel Brière

Manuel Valls, les régiments alignés, la famille digne, écrasée de chagrin, le cercueil drapé de bleu blanc rouge, les décorations posthumes sur leurs coussinets… Ce matin, j’ai eu l’impression de revivre un mauvais rêve. Moins d’un mois après le policier Amaury Marcel, c’est au gendarme Daniel Brière que nous rendons hommage, sous la pluie, dans la cour de la caserne de gendarmerie Ausseur à Nice Ouest.
Fauché par la voiture d’un délinquant sans scrupule, le major Daniel Brière est la dernière victime de cette violence que le Ministre de l’Intérieur a qualifiée « d’intolérable, d’insupportable, d’inqualifiable ». Cet époux, ce père, ce fils était un professionnel de qualité et notamment un enquêteur d’une redoutable efficacité. C’était aussi, d’après Sami qui l’a bien connu, un homme de paix, de dialogue et de consensus. Un grand serviteur de la République.
Tout en rappelant que « la polémique n’avait pas sa place, face à de tels drames », le ministre ne s’est pas contenté de constater que « les forces de l’ordre sont exposées quotidiennement aux manifestations les plus violentes de la société ». Il a annoncé qu’en accord avec le Président de la République, il avait non seulement renoncé à la règle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux à la retraite pour les forces de l’ordre, mais aussi prévu le recrutement de 500 policiers et gendarmes en 2013 (au total 6000 postes) pour commencer à compenser les 10 000 postes supprimés ces dernières années.
Une annonce forte qui démontre que, sans gesticulations démagogiques, le gouvernement joue la carte de la fermeté à sa façon : en renforçant le service public de la sécurité. Le contraire de ce qui a souvent été fait.
Une annonce qui a valeur d’engagement puisque faite devant le cercueil du major Daniel Brière qui venait d’être promu, à titre posthume, au grade de capitaine.

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Capitaine Daniel Brière

  1. bouboune dit :

    6000 postes créés, il n'y a que les grands naïfs de gauche et de droite confondues pour y croire…Et c'est carrément se foutre de la gueule du monde. Alors même que l’État ne parvient même plus à payer les primes des militaires, les salaires de certains gendarmes et maintenant, les avancements des douaniers, le VRP Valls fait de l’esbroufe comme à son habitude. La vérité, c'est qu'il cherche à apaiser les esprits pour gagner du temps. Mais avant quoi ? La chute finale, la chaos, le fin de ce gouvernement de clowns ?

  2. Anonymous dit :

    Augmenter les effectifs :Pour ce qui est de la police, cela me semble nécessaire actuellement.Maintenant économiquement parlant est-ce réaliste ?A vrai dire je n'en sais rien et je pense qu'on est peu nombreux à le savoir de manière précise.Maintenant un budget de l'état c'est quoi ; une somme que l'on affecte d'un coté ou de l'autre malheureusement en fonction de convictions politiques, non politiciennes, et c'est souvent ce qui me gêne.Maintenant, il y a une autre notion qui me paraît importante, c'est l'efficacité, qui n'est pas toujours liée au nombre.Pour rester sur les effectifs, je suis sidérér de voir le déploiement de forces de l'ordre pour certains matchs de foot, je suis sidéré de voir le nombre de forces de l'ordre qu'on trouve (donc qui existe) pour assurer par ex un plan vigipirate.Et l'armée dans tout cela ne pourrait-elle pas remplir certaines fonctions de police ponctuellement.A toute personne qui aurait un doute sur le climat de violence qui règne, je lui propose de se prendre une journée (et une nuit surtout) de parcourir Nice en long et en travers, en voiture, en vélo (c'est mieux pour observer) , en transport en commun (c'est éloquent) sans bien sûr oublier un seul quartier et puis faire une bilan personnel après cette enrichissante expérience.Enfin pour ce qui est des promesses fussent-elles faîtes devant………AlexandreR

  3. Emmanuel dit :

    Une violence que l'on qualifie mais que l'on arrive malheureusement pas à endiguer.Sommes nous entrain de vivre le syndrome américain, c'est à dire une société de plus en plus violente ?

  4. Ping : Je suis Charlie, je suis policier | Le blog de Patrick Mottard

  5. Ping : Plus que jamais solidaire avec la police | Le blog de Patrick Mottard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s