Fragments aux Enfants du Paradis

Avec Valérie et Eric, les enfants du paradis
Après l’Alphabet historique du boulevard Carabacel, la Blackbox du CAL Bon Voyage et ses 300 places et le nouvel Alphabet de la rue Delille, c’est au tour du théâtre « Les Enfants du Paradis » au centre de Sophia Antipolis d’accueillir « Fragments de Nice » pour une énième reprise.
Perdu au milieu de la forêt, l’endroit est à la fois insolite et un peu mystérieux. Plus prosaïquement, c’est un bonheur en matière de stationnement. La salle elle-même est chaleureuse. Si l’on ajoute que ce vendredi Bernard et Peggy ont montré une forme éblouissante, il n’y a donc aucune raison que vous ne veniez pas assister à la deuxième représentation ce samedi à 20 h 30.
Bernard et Peggy

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans littérature-théâtre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Fragments aux Enfants du Paradis

  1. Et le Théâtre National de Nice c'est pour quand ?!!!avec l'intégralité de FDN… (il y aura foule!):-)

  2. Emmanuel dit :

    Alors va pour la deuxième représentation en espérant que je trouve cet endroit paradisiaque car je me perd souvent dans Sophia Antipolis !

  3. Cendrillon je vais zapper le TDN pour passer directement au nikaia!

  4. Emmanuel dit :

    Allumer le feuuuuuu Bernard !

  5. Dgé of Biot dit :

    Et en plus Bernard délaisse Johnny pour Zaz: un grand moment. J'ai revu la pièce avec la même émotion. Merci à Peggy et Bernard

  6. Bernard Wahou!!! Excellente idée !!!Je vois déjà de grandes affiches en noir et blanc écrites en bleu… partout partout…Les décors (des chaises bleues de Nice, des galets, un bout de trottoir l'avenue Borriglione, Cyrille Besset, une petite table recouverte de rouille d'eau de mer…), les costumes (en noir, gris, et bleu), les musiques (tout le répertoire préféré de l'auteur)… Une bobine de film en noir et blanc, un peu tachetée qui défile en arrière-plan, qui nous montre Nice dans différentes époques, avec des sons de rires et des petites phrases entrecoupées, des discours connus, des visages en gros plan, un peu usés et touchants, les quartiers, les lieux… Et le récit…Trop grisant !Enfin c'est mon imagination…Bon spectacle today…;-)

  7. Anonymous dit :

    La famille rodrigues dit:Belle représentation pour passer un bon moment!bravo aux comédiens

  8. Ping : « 1er mai, Place Maurice Thorez » franchit le Var | Le blog de Patrick Mottard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s