José ou l’amour du maillot

Notre ami José, président du Club des Supporters de l’OGCN (le CDS), a une fois de plus les honneurs d’une page entière du quotidien local Nice-Matin avec René, son père.

Au-delà de la fierté de retrouver ainsi sous les feux de l’actualité le charismatique suppléant de Dominique dans le 7e canton de Nice, c’est aussi une occasion de rappeler que José fait partie des (trop) rares responsables et éducateurs à prôner l’amour du maillot, refusant le suivisme des zélateurs du sport spectacle.

Avec son CDS, il organise des déplacements, une belle fête annuelle et des entraînements entre professionnels et gamins des clubs. Il fait en sorte que ces rencontres soient à la fois intergénérationnelles et socialement mixtes. Seul l’amour du maillot, en rouge et noir (comme dirait Jeanne Mas), compte.

A un moment où Lyon, co-leader du championnat, vend à tour de bras des joueurs en pleine saison pour équilibrer ses comptes, où le PSG achète à prix d’or un play-boy un presque quadra pour vendre des produits dérivés, on se dit, en invoquant Léo Lagrange (qui est aussi le nom du stade du Ray), que le football a bien besoin de personnalités comme José Boetto.

Issa José !

N-M 2:2:2013

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans sport, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour José ou l’amour du maillot

  1. Emmanuel dit :

    Un bel article pour un bien bel engagement.
    J’ose un Issa Nissa pour José !

  2. Normal et chapeau, l’hommage rendu à José par Nice Matin ,il a un tel dévouement pour son club.
    N’étant pas férue de foot,j’apprécie surtout chez lui sa gentillesse légendaire.
    J’ose moi aussi comme Emmanuel un Issa Nissa pour José.

  3. Richard dit :

    L’attachement au foot de José est pour moi une énigme. Mais j’irai volontiers, moi aussi,de mon Issa Nissa pour José.

  4. Très intéressant, je crois que cette mentalité-là autour de l’OGCN a le vent en poupe. Pour preuve, le dossier sur les coulisses de Nice qui sort la semaine prochaine dans le magazine COULEUR NICE. Le journaliste que je suis aussi a eu la chance de se faire ouvrir les portes de l’OGCN et de rencontrer les hommes et femmes qui, loin des feux de la rampe, soutiennent et font vivre « leur » club contre vents et marées, certains depuis plus de 30 ans. Une nouvelle mentalité justement est en train d’infuser actuellement grâce à des personnalités comme Jean-Pierre Rivère, Julien Fournier, Claude Puel, Frédéric Gioria, Manuel Pires… Claude Puel est venu pour bâtir, lui qui redisait encore récemment « le top 5 c’est pas pour nous »… L’humilité est au coeur de tous les discours.

  5. Ping : Le Gym de Puel méritait plus de public | Le blog de Patrick Mottard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s