19 mars : et si on en restait là ?

Le 19 mars 1227 fut marqué par l’élection du pape Grégoire IX,

Le 19 mars 1563 était celui de la signature du traité d’Amboise,

Le 19 mars 1702 est celui où Anne Stuart devint reine d’Angleterre et d’Ecosse,

Le 19 mars 1808 vit Ferdinand VII devenir roi d’Espagne,

Le 19 mars 1895 marqua le début du tournage de « Sortie des usines Lumière à Lyon », le premier film,

Le 19 mars 1946, la Guyane (coucou Christiane !), la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion deviennent départements d’Outre Mer,

Le 19 mars 1962 : cessez-le-feu en Algérie faisant suite aux accords d’Evian,

Le 19 mars 2003, Mahmoud Abbas devient Premier Ministre de l’Autorité Palestinienne,

Le 19 mars 2011 sera le début de l’intervention en Libye…

… et si on en restait là ?… une date parmi les autres.

Les commémorations ne sont utiles que si elles rassemblent. Quand ce n’est pas le cas, il vaut mieux s’abstenir !

Trop jeune pour avoir fait la guerre d’Algérie, trop métropolitain pour être pied-noir, au risque d’être politiquement incorrect, même aux yeux de ma propre famille partisane, je n’ai vraiment pas envie de choisir…

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique nationale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour 19 mars : et si on en restait là ?

  1. Emmanuel dit :

    19 mars 2014, 3 jours après le deuxième tour des municipales, on connaitra le nom du nouveau maire de Nice !

  2. Anne dit :

    Une brochette de « 19 mars » et une ! chaud devant !
    Il y a des fois où j’envie les américains qui ne passent pas leur temps à gratter l’histoire comme nous aimons le faire au point de nous écorcher les ongles… « la guerre d’Algérie »…pfff… je suis désolée mais je trouve ce sujet d’un ringard mais d’un ringard…
    Vive les airbus par 234 !!!

  3. Laurent Weppe dit :

    Les fétichistes du colonialisme et du néo-colonialisme ont montré ces dernières années qu’ils veulent à tout prix réécrire l’Histoire, non seulement en se donnant le beau rôle (« la Colonisation a eu des Aspects positifs! Qu’on est tellement sûrs d’avoir raison qu’on a décidé de les inscrire dans la loi à travers un amendement planqué dans une loi présentée comme défendant les Harkis, parce qu’on les a pas déjà assez utilisé pour prendre coups à notre place, hein« ) mais en prétendant que leurs inévitable défaite aurait pu être enrayée en faisant couler davantage de sang:

    En France: « On aurait pu gagner en Algérie » (Et comment? En massacrant 1 million d’Algériens supplémentaires? 2 Millions? En faisant fuir les survivants et en les remplaçant par des colons comme le régime serbe envisageait de le faire en Bosnie?) est un refrain repris de plus en plus souvent par l’extrême-droite et ses complaisants, Outre-Atlantique « On aurait pu gagner au Vietnam! » (Et comment? En atomisant Hanoi? En poussant la Chine à mobiliser comme pendant la Guerre de Corée? Même Nixon a fini par réaliser au bout de trois millions de morts qu’il était temps de jeter l’éponge) est devenu l’un des mantra de la droite « respectable ».

    Au moment donc où ces grand patriotes auto-proclamés expriment « l’indicible amour » qu’ils portent à leurs patries… en inventant des versions fictives desdites patries qui sont bien plus gentilles (« le colonialisme c’était pas si méchant que ça ma bonne dame« ) et plus fortes (« On aurait pu gagner sans peine si on avait pas été trop gentil, moi j’vous dis« ) que la réalité qu’elles sont censé masquer, les commémorations sont plus que jamais nécessaires.

    Les accords d’Évian, c’est le moment où la France a refusé de suivre l’exemple du Portugal de Salazar, qui s’en est allé épuiser les ressources de son pays, éreinter son peuple, et faire couler davantage de sang encore tout ça pour donner aux parasites du système colonial quelques années de rapines en plus. C’est le moment où la République française a officiellement cessé d’être une ethnocratie. C’est le moment que l’on peut pointer à ceux qui disent que la France n’a jamais été digne de ses prétentions de patrie des Droits de l’Homme et de leur rappeler que si, la France est capable d’être à la hauteur de ses principes.

    Et je rajoute que les commémorations ne sont pas utiles « que si elles rassemblent« : parfois, leur rôle est de jeter un indispensable paquet d’eau froide sur ceux qui veulent couvrir les disgrâces du passé de mensonges:

    Le 19 Mars, c’est aussi le jour de 2003 où l’armée américaine (plus quelques larbins de service) envahissait l’Irak: commémorer l’événement est nécessaire non pas pour « se rassembler », mais pour contraindre ceux qui se sont fait les avocats de l’invasion à regarder en face une réalité qu’ils préfèrent ignorés: à leur dire « Vous avez menti, vos mensonges ont tué des centaines de milliers de personnes et non, nous ne sommes toujours pas dupes« 

  4. Claudio dit :

    19 mars 1984 : j’ai rencontré ma femme (désolé pour le léger)

  5. Magnifique Claudio! comme ton marathon de Barcelone…

  6. bernard gaignier dit :

    D’accord avec Laurent….pour une fois?????
    Pas d’accord avec Anne sur la comparaison avec les etats unis qui ont en général une capacité plus grande que la notre à regarder leur histoire de façon critique. (cf le nombre de films sur le viet nam, l’Irak).
    A chaque fois qu’il y a chez nous un film sur la guerre d’Algérie c’est un événement!!! qui crée à chaque fois des manifestations d’hostilité.
    Et le film « indigènes » a levé un tabou…….50 ans après

    • Anne dit :

      @Bernard
      Oui justement, les américains regardent leur histoire avec moins de passion, ils me donnent l’impression de mieux assumer le passé, ou avec un certain pragmatisme, alors qu’en France – comme tu le fais si bien remarquer – il y a « trop » de débats pour pas grand-chose… Le fait de commémorer le 19 mars est un geste purement symbolique dont on pourrait certainement se passer, mais refuser de le commémorer est aussi une attitude purement démagogique (et électoraliste) dont on pourrait très largement se passer… Je trouve tous ces discours « ringards » « stériles » et « vicieux » ; ils ne nous font pas avancer et entretiennent les « haines » du passé, alors qu’on est censés regarder de l’avant….

    • Laurent Weppe dit :

      Les américains ne sont meilleurs que nous quand il s’agit de regarder leur histoire en face: Hollywood produit beaucoup de films, mais ils ne les regardent pas.

      Indigène a fait pousser des cris d’orfraie à la bonne société mais il a été vu au cinéma par 3 millions de spectateurs.

      De son côté, The Hurt Locker a gagné le douteux hommage d’être de tous les lauréats de l’Oscar du meilleur film celui qui s’est le moins vu en salle aux USA: un petit million d’entrées (dans un pays 5 fois plus peuplé que la France) et s’est fait écrasé au box office de l’été 2009 par. ahem Gi Joe (10 fois plus d’entrées) et par re-ahem Call of Duty Modern Warfare 2, sorti la même année, qui a écoulé 13 millions de copies (à 70 dollars l’exemplaire) chez l’Oncle Sam.

      Les chiffres de l’infaillible libre marché capitaliste sont formel: les Ricains préfèrent de loin jouer avec des soldats en plastiques (ou en pixels) à l’observation critique de leur passé récent.

    • Laurent Weppe dit :

      Je devrais rajouter « et moins récent » quand on voit la manière dont les écoles des états sudistes continuent à falsifier leur histoire pour masquer leur disgrâce.

  7. alaind dit :

    Étranges me paraissent ce soir les expressions « les Américains » par rapport à « nous ». Rassembler des gens derrière une étiquette est sanctionner toutes les différences. Nous c’est qui? Sommes nous « rassemblables » ou ressemblables? Les Américains, c’est qui? Le cinéma Américain est il à l’image de ses patriotes, de tous ses habitants? Commémorer est précédé de « co » qui, j’oserais imaginer, voudrait rassembler les deux ex protagonistes, et non des commémorations unilatérale stériles et frustrées.

  8. voraso jacques dit :

    Pourquoi pas en rester là , encore que …… Mais, SVP ne laissez pas à Ciotti son horrible discours sur les mineurs étrangers délinquants. Je regrette que les élus du CG ne consacrent pas davantage de temps à dénoncer certains propos de Ciotti.

  9. LOUANCHI dit :

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s