Pythagore d’ici et d’ailleurs

Pythagore Kouban Mbanga

Ce vendredi soir, au restaurant « Fleur d’Afrique » de la rue Vernier, on rendait hommage à Pythagore Kouban Mbanga, notre ami camerounais décédé il y a quelques jours.

Tous les Africains de Nice étaient là pour se souvenir de l’homme à l’élégante silhouette qui était devenu, au fil des années, une figure morale aussi bien dans sa communauté que dans la cité. Compagnon fidèle, militant infatigable, Pythagore, qui était aussi un habitué de la permanence de Cyrille Besset, nous a beaucoup donné.

Aussi, j’étais à ma place au milieu de la foule nombreuse qui, selon la (bonne) tradition africaine, chantait, dansait, buvait, balançant sans cesse entre rire et émotion. Avec Blandine, sa fille, la maman de Jean Calvin, son fils, Valentin et Mirabelle que j’ai marié dans une autre vie et toutes les lionnes et les lions indomptables de la SOCAM (Solidarité camerounaise), j’ai vécu un moment rare de communion fraternelle.

Niçois de cœur, Pythagore sera inhumé à Makak samedi prochain, sur la terre de ses ancêtres. Ainsi la boucle sera bouclée et notre ami nous aura prouvé, à l’instar de l’exemplaire communauté camerounaise, qu’on peut être ici et d’ailleurs. Et c’est en pensant à elle qu’aux dernières élections municipales, j’avais voulu que notre dernière manifestation publique avant le 1er tour s’intitule « Niçois d’ici et Niçois d’ailleurs » et démontre la richesse de notre liste à travers les origines de ses membres (voir sur ce blog, mon billet du 6 mars 2008, « La réponse du socialiste niçois »). C’est ainsi qu’à côté de dix-huit Niçois de souche (dont une certaine DBM), on trouvait des natifs du Congo (Valentin himself), de Trinitad et Tobago, de Colombie, d’Italie, de Grande-Bretagne, d’Espagne, de Tunisie et même de Corse et de Paris…

Et tout cela faisait de vrais Niçois. Comme Pythagore.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Nice, Société, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Pythagore d’ici et d’ailleurs

  1. Emmanuel dit :

    Bel éloge, j’aurais bien aimé le connaitre ! Adieu l’ami….

  2. C’est vrai qu’il nous a beaucoup apporté. J’aimais voir arriver sa grande silhouette élégante. Il était toujours plein de délicatesse, parfois inquiet pour nous. Il a été notre porte d’entrée vers cette communauté chaleureuse dont tu parles si bien Patrick.

  3. Cendrillon dit :

    Bel hommage.

    J’aime cette Nice cosmopolite, mélangée de tous les bords de la planète, diversifiée, moderne, vivante ! Comme une vraie grande ville européenne, une vraie grande ville du monde qui assume son statut ! J’aime aller faire mes courses dans les rues de Nice qui reflète « tout le monde »… ça fait du bien ! On s’y sent bien et décontracté…

  4. Henri COTTALORDA dit :

    J’ai eu la chance de connaître Pythagore, c’était un homme magnifique, impressionnant de courage, d’intelligence et de dignité. Il représentait et représentera toujours, pour moi, l’AFRIQUE que j’aime. La vie politique a du bon quand elle nous permet de rencontrer de tels personnages.

    Henri COTTALORDA.

  5. Sami dit :

    Hommage a cet homme que j ai eu l occasion de croiser régulièrement du côté de cyrille besset …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s