Le Gym de Puel méritait plus de public

Fête des supporters

La performance réalisée par l’OGCN sous la houlette de Claude Puel cette saison est superbe. Lors de la dernière assemblée du club des supporters, représentant le Conseil Général, j’avais pronostiqué devant le nouveau coach avec l’optimisme propre à ce type de réunion une place entre la 6e et la 8e pour les Aiglons (voir sur ce blog « Claude Puel, superstar au CDS », le 2 octobre 2012).

Résultat des courses : 4e et européen. En fait la surprise n’est peut-être pas aussi grande que cela car j’ai toujours considéré que Puel était le meilleur entraîneur français (voir mon billet du 31 mai 2011 après ses déboires lyonnais « Et pourtant Claude Puel était le numéro 1 »).
Bravo donc à l’entraîneur mais aussi à Cvitanich, Bauthéac et autres Civelli.

Mais si, sur le plan sportif, le bilan est très positif, les chiffres concernant le public et la fréquentation sont toujours aussi décevants.

Pourtant le Gym a un noyau de supporters fidèles, enthousiastes et…imaginatifs. Mon ami José Boetto n’en est-il pas l’incarnation la plus parfaite (voir « José ou l’amour du maillot » ici même le 2 février 2013) ?

Mais, au-delà de ce noyau, les chiffres de la saison sont une fois de plus décevants. Alors même que les résultats étaient au rendez-vous et le jeu d’une grande qualité, Nice, avec 10271 spectateurs de moyenne au stade du Ray n’a que la 18e assistance de L1 (seul Evian 10211 et Ajaccio 6801 font pire). On est loin des 43239 spectateurs de Paris mais aussi des 33473 de Marseille où même des 15596 du relégué Nancy.

Le taux de remplissage est lui aussi faible puisque, avec 54,9% Nice est encore 18e. Paris est à 91,2 %, le petit Lorient à 84,2% et le relégué Brest à 75,1%. Seul Montpellier et Toulouse font plus mal (mais avec… 17000 spectateurs de moyenne).

Du coup on se dit que pour la saison prochaine qui verra un affrontement au sommet entre l’équipe d’un émir arabe et celle d’un oligarque russe, l’Allianz Riviera risque de sonner creux et d’apparaître comme surdimensionné. Comme quoi les militants de « Ray Basta ! » n’avaient peut-être pas tort…

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Société, sport, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le Gym de Puel méritait plus de public

  1. Emmanuel dit :

    Elle avait en effet tout d’une grande ! Bravo pour le pronostique. Pour le remplissage du stade il ne faut pas compter sur des gens comme moi car j’écoute encore les matchs à la radio. Ouais, je sais ce n’est pas très moderne !

  2. parsus dit :

    bien sur que c’est une immense connerie ce nouveau stade, le gym n’a pas le public il n’y a pas de supporter en nombres sur la côte d’azur
    et c’est logique c’est une région de vieux
    la fréquentation des championnats du monde de patinage a été un fiasco
    plus rugby, plus athlétisme
    je prédis un énorme fiasco pour les jeux de la francophonie en septembre
    kan je pense a l’autre motodidact qui a postuler pour les jeux olympique d’hivers
    la j’ai franchement rigolé
    parsus

  3. bernard gaignier dit :

    si vous voulez voir un stade rempli une équipe qui gagne faites 170 km et allez à Toulon.
    Bon d’accord c’est pour regarder un sport beaucoup plus noble……
    Moi je vais y aller samedi soir et ce sera pour regarder un grand écran…..et je suis sur qu’il y aura plus de monde qu’au ray…..

  4. bernard gaignier dit :

    Par ailleurs Patrick tu dis qu’à Toulouse il y a 17000 specteteurs de moyenne (ainsi qu’à Montpellier). Mais évidemment la bas ils ont autre chose à regarder. La plus part des toulousains ne savent même pas qu’ils ont une équipe de foot.

  5. Mamé Nissa dit :

    Entièrement d accord!!

  6. Dans le magazine COULEUR NICE de ce printemps (N°14), on m’a confié la réalisation d’un reportage complet en « COULEUR Coulisses » : 7 pages que j’ai intitulé « Des héros très discrets – L’OGC Nice ou le foot en état de grâce ». Reportage en backstage donc grâce à la complicité de Frédéric Gioria, entraîneur adjoint de Claud Puel. La rencontre avec ce dernier est un sacré souvenir journalistique. Un sacré bonhomme ! Qui disait au moment de notre interview : « le top 5 c’est pas pour nous ». Car Claude Puel est venu pour bâtir, pas pour du one shot : http://www.comviction.com/index.php?option=com_content&view=article&id=79:couleur-nice-en-rouge-et-noir-aussi-&catid=35:actualite&Itemid=60 Juste deux choses, sinon. Le taux de remplissage : malgré le discours des professionnels, il reste un fossé d’image entre supporters purs et durs et nous autres, qui regardons cela de loin. Il n’était qu’à voir le comportement des supporters de l’OGC Nice enivrés et désemparés par l’annulation de leur match récemment devant le bar de l’Union. Non, ça ne donne pas très envie même si c’est pas OK Corral sur une aire d’autoroute. Et puis, oui, le transfert à 60 millions de Falcao me donne la nausée. Côté grand stade mégalo : oui, c’est tout much et perso, j’en ai ras la casquette les chantiers pharaoniques de Christian. J’aurais préféré que l’on garde le ticket de Tram/Bus à 1 €, j’aurais bien aimé voir mon tout petit projet de skatepark voir enfin le jour depuis plus de 4 ans que je le demande. Content pour l’OGC Nice of course, mais ras le bol de cet opium du peuple. Des jeux sans du pain, ça risque de tourner vinaigre un de ces quatre…

  7. Prescillia Zanchi dit :

    Et des commentateurs sportifs aussi!

  8. Cendrillon dit :

    Je peux imaginer « Nice Autrement » 😉 Je peux, oui. Une orientation plus calme, et plus proche des gens. Pas de chantiers pharaoniques, mais juste des réalisations simples et efficaces. Le sou sera le sou. Le Niçois se sentira léger, et parfois bohême. La tendance surchargée d’antan et d’aujourd’hui nous fera sourire, ou soupirer. Partout on verra des pièces de théâtre un peu loufoques, des vélos décontractés (et moins de gros 4×4), des piétons adoucis, aux regards emplis de quiétude, juste contentés de la simple brise qui remonte de la mer vers les ruelles, et parfois jusqu’en haut des collines, pour nous faire chavirer….

    Ah ! qu’il ferait bon vivre à Nice…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s