Good morning Canada !

Entrée au Canada

Jovial, le douanier moustachu me rend nos passeports en s’excusant de ne pas parler français… Ça y est, nous sommes au Canada !

J’ai toujours aimé ce pays que nous avons sillonné à peu près dans tous les sens. Mais, plus encore, j’aime les Canadiens : anglophones ou francophones, ils ressemblent aux personnages de Denys Arcand dans Le déclin de l’Empire américain. Ils ne sont peut-être pas meilleurs que les autres, mais ils ont un naturel, une solidité, une absence de chichis, doublés d’une joie de vivre tout à fait réjouissante.

Je ne suis probablement pas le seul à penser ainsi si j’en juge par le nombre impressionnant de lettres de recommandation que je rédige chaque année pour mes étudiants à destination des universités canadiennes.

Cependant, le territoire dans lequel nous venons de pénétrer est bien particulier : il s’agit du Yukon, le petit frère canadien de l’Alaska, avec une population égale à celle de Cannes pour une superficie comparable à celle de l’Espagne !

Tanana River, Big DeltaMême si c’est sous l’autorité du drapeau à la feuille d’érable, nous retrouvons donc dans l’ensemble les mêmes paysages que ceux de l’autre côté de la frontière : forêts à perte de vue, glaciers flirtant avec les highways, et surtout ces fabuleuses rivières qui, jour après jour, nous fascinent par leur beauté sauvage. Des rivières aux flots souvent boueux, toujours tumultueux, qui serpentent en plusieurs branches se coupant et se recoupant dans des lits d’une largeur insoupçonnable pour un Européen (jusqu’à… 700 mètres).

Des rivières qui disparaissent dans une brume d’écume au moindre coup de vent et qui, emprisonnées dans un bassin hydraulique d’une grande complexité, finissent en général par se jeter dans le mythique Yukon (le fleuve, bien sûr !)

Par contre, Whitehorse, la «capitale» est assez différente de ses voisines américaines, Anchorage et Fairbanks. Mieux aménagée, plus cosy, avec un vrai centre ville et de nombreuses institutions culturelles, sans oublier, le soir, cet humour décalé très canadien dans les pubs.

Quant à Gump, il est ravi de loger à l’hôtel «Skky». Il se dit qu’avec un nom pareil, il ne lui reste plus qu’à trouver quelques diamonds pour atteindre la félicité. Ce qui, au pays des chercheurs d’or, ne manque pas de sel !

Red Gump à Whitehorse

Red Gump à Whitehorse

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Good morning Canada !

  1. Emmanuel dit :

    Un douanier qui s’excuse de ne pas parler le français mérite toute notre considération. Quant à l’hotel Skky, attention de ne pas croiser froom froom ! Pourquoi deux k d’ailleurs ? Les descriptions du paysage me font penser à une célèbre chanson : River deep mountain high !

  2. Axel BAUDET dit :

    Deux « k » à cause des copyright je dirais !

  3. Frederic dit :

    Forest traverse le canada !! j’appelle Montreal pour prevenir son passage

  4. Arnaud C dit :

    une de mes prochaines destination !

  5. Alex Danna dit :

    Pourquoi je ne suis pas venu avec vous???

  6. La Canada. Probablement le seul point commun que j’ai avec vous. Un autre monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s