La complainte du phoque de Valdez

Phoques

Valdez est une petite ville étonnante. Modeste port de pêche sur le Pacifique Nord, c’est aussi le terminal du fameux pipeline transalaskien.

Sa situation géographique est exceptionnelle : elle est entourée d’une chaîne de montagnes rudes et hautes, parcourues de glaciers et de cascade, parsemées de névés.

Par contre, c’est une ville un peu maudite.

Ainsi, elle est mondialement associée à l’une des plus grandes catastrophes écologiques de ces dernières années : le naufrage du supertanker qui portait son nom à quelque quarante kilomètres de ses côtes. Elle fut d’ailleurs le centre des secours pour sauver ce qui pouvait l’être après cette marée noire de l’Exxon Valdez.

Même si cela est moins connu, il faut aussi rappeler que la ville fut entièrement rasée en 1964 par le tremblement de terre du Good friday (8,75 sur l’échelle de Richter) et le tsunami qui s’en suivit. La ville fut reconstruite – sur un autre site – de bric et de broc et le resta. C’est ainsi, par exemple, que notre hôtel n’est qu’un assemblage de quasi containers empilés les uns sur les autres… Etonnant, non ?

Glacier ColumbiaMalgré ce double coup du sort, la vie a repris le dessus et Valdez ses activités: pêche, tourisme… et pétrole ! C’est donc de son sympathique «Little Harbour» que nous sommes partis explorer le Columbia, un des plus grands glaciers du monde, même si ces dernières années – réchauffement climatique aidant – il a perdu beaucoup de plumes… excusez-moi, de glace (jusqu’à 7 km3 par an).

Naviguer ainsi au milieu des icebergs grands et petits fut un spectacle merveilleux et pour moi inédit. Les nuances de bleu dans la glace, le craquement des blocs sous l’effet du soleil, la majesté du glacier qui dévale immobile : tout cela était un peu irréel.

Jusqu’aux phoques paresseux qui se prélassaient lascivement installés sur les petits icebergs qui dérivaient. A ce propos, justement, il me semble bien avoir reconnu, sur un glaçon un peu isolé, le phoque de la complainte du phoque en Alaska de Beau Dommage.

Très précisément, celui qui murmure : «Ça n’vaut pas la peine de laisser ceux qu’on aime, pour aller faire tourner des ballons sur son nez…». Et de me dire que, peut-être, il a raison le petit phoque de Valdez : on fait toujours trop tourner des ballons sur son nez… Y compris en écrivant des billets sur un blog…

Lire aussi, « Soir d’été à Valdez » sur le blog de Dominique Boy Mottard.

Patrick Mottard, glacier Columbia, Alaska

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans voyages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour La complainte du phoque de Valdez

  1. Ping : Soir d’été à Valdez (AK) | Le blog de Dominique Boy Mottard

  2. Cendrillon dit :

    Waaaouh !!!! C’est étonnant, impressionnant, je ne trouve pas de mots… Et les phoques vraiment craquants…

  3. Walz dit :

    Majestueux ! (Photos et textes, aller, les phoques aussi…)

  4. Emmanuel dit :

    Magnifiques photos d’un monde en train de disparaitre. Vous êtes nos témoins !

  5. Marianne Claireobscure dit :

    mais « ça amuse les enfants », alors… Continuez

  6. gebony1 dit :

    Quel beau monde nous ferons disparaitre si ne nous faisons qu’admirer les phoques chers à B.B ! Merci pour ce voyage par procuration si merveilleusement narré , au détriment de vos vacances et de ce merveilleux voyage . Bonnes vacances …et continuez vos billets !

  7. Henri COTTALORDA dit :

    Je partage le phoque d’ALASKA.

  8. sami dit :

    Tu peux pas me ramener un phoque dans tes bagages …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s