Les 10 scies de Facebook

 

Les réseaux sociaux sont parfois utiles. C’est ainsi que grâce à Facebook, j’ai retrouvé une pappardelle d’anciens étudiants et connaître ainsi leur devenir professionnel. C’est comme cela aussi que j’ai trouvé un nid de « Mottard » en Argentine ou des amis albanais de « trente ans ». J’y ai également trouvé un support pour donner des nouvelles de mes activités d’élu ou de mon blog. Mais, bien souvent, cet instrument magnifique sombre dans la banalité jusqu’à générer une forme d’ennui. Ainsi je me suis amusé, avec une certaine mauvaise foi je l’avoue, à recenser les 10 scies actuelles de Facebook :

– Les messages d’anniversaire avec souvent en prime de petites compositions graphiques cucul-la-praline (un inconnu du Pas-de-Calais vous souhaite de rester toujours aussi jeune…)

– Le changement de la photo dite du profil (« Que tu es beau/belle ! »)

– Les photos de chats (les chiens sont scandaleusement ignorés et je ne parle même pas des poissons rouges…)

– Les reportages sur les soirées arrosées (avec en prime grimaces, langues tirées et cocktail fuchsia…)

– Les levers/couchers de soleil avec une variation sur le ciel d’orage

– Les phrases essentielles (les philosophes chinois, carpe diem et Gandhi en pôle position. Montée en puissance inquiétante du New Age)

– Les photos de filles-qui-prennent-une-pose-sexy (bon, des fois c’est quand même réussi !)

– Les petites fleurs (100 « like » en moyenne)

– Les photos de plats cuisinés « maison » (le problème est que c’est rarement appétissant et que ça donne des envies de McDo)

– Une overdose d’infos et de photos sur ancien et nouveau stades de Nice (là on peut espérer que c’est provisoire…)

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans coups de gueule, Société, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Les 10 scies de Facebook

  1. Manuella dit :

    +1 « et que ça donne des envies de McDo » :p

  2. Emmanuel dit :

    Bon alors là je ne sais même pas de quoi tu parles !!!!!!!!!

  3. Claudio dit :

    Tu en oublié plein Patrick : les alertes aux enfants disparus, les indignations contre la violence aux femmes et « que si tu es d’accord tu DOIS partager » et les coeurs en diamant, en coussin, en traces sur la plage etc. etc.
    Pour le côté positif tu as oublié les échanges de service. Parc exemple l’autre jour, j’ai annoncé que j’allais chez IKEA et j’ai pu rendre service à une amie qui avait un besoin.

  4. Louis-Paul dit :

    L’utopie d’un dimanche soir: Qui inventera le réseau social de mes rêves?

  5. Manu dit :

    Pour les photos de chat pas d’accord…j’ai quand même posté des photos de mon lapin ! 🙂 …blague à part j’ai personnellement lié de vraies amitiés sur FB, les réseaux sociaux sont ce qu’on en fait, ils peuvent être un formidable endroit de partage.

  6. alain annie millo goiran dit :

    bonjour, comment allez vous ? dommage que vous ne vous occupiez pas du quartier de l’Ariane salutations mme GOIRAN-MILLO ANNIE

    Date: Sun, 29 Sep 2013 18:00:32 +0000 To: goiranmillo@hotmail.fr

  7. alaind dit :

    Hé bien oui, c’est un peu comme une exposition communale d’art option peinture, chacun sait qu’à partir du diplôme de retraité, est offert une qualification d’artiste, avec fenêtre ouverte sur les réseaux.
    Aussi, si on occulte les petits chats (avec option pelotte de laine), les corbeilles de fruits, les bouquets de fleurs, les ports et bateaux en cale sèche, et les petits chemin dans la forêt, le paysage est fortement éclairci.
    PS : j’allais oublier les coquelicots, lesquels sont comme petits soldats, faciles à représenter !

  8. Cendrillon dit :

    Que tu es beau ! 🙂
    « Ma vie est mon seul enseignement » Gandhi.

  9. cléo dit :

    Mc Luhan n’étant jamais bien loin, le problème reste moins celui du contenu que celui du media qui, en grosse partie, pour ne pas dire totalement, le détermine. La réflexion, la subtilité et la nuance, exigeant temps et espace, raisonnement, déploiement et que sais-je encore?! Tout ceci ne s’accommode pas (plutôt que mal) de ce qui « sert » et  » à communiquer ».. Pour simple référent: l’expression: « lire la suite » me parait à elle seule inviter à ne pas aller plus loin…

  10. bernard gaignier dit :

    Moi j ai du mal à réagir sur fesses bouc

  11. Sylvette Maurin dit :

    Ainsi va la Toile, et si elle n’existait pas, nous ne serions pas là à « échanger ». Elle se gère, comme toute chose. Au fait, à ce propos, auriez-vous pu partager la page Collecte pour la pénurie d’eau à Dakar et auriez-vous pu également inviter tous vos ami(e)s à en faire de même, afin que, telle la pelote dont s’amuse parfois le chat présent sur les images, la barre des 2000 j’aime soit fracassée dès que possible, et que nous puissions nous servir de cette force pour faire levier, je n’ose employer le mot « pression », en la circonstance, auprès des éventuels partenaires pressentis, avant que des ennuis sanitaires plus graves encore ne s’installent dans les quartiers populaires de Dakar, ville que vous aimez bien, je crois. Merci infiniment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s