Solferino méprise l’Europe

 

Ce ne fut pas la nouvelle la plus spectaculaire du week-end, mais, au cours d’une énième nuit de psychodrames, les courants, les chapelles et les sous-tendances du PS ont désigné leurs candidats pour les élections européennes. Une fois de plus, l’appareil de Solferino a montré le mépris avec lequel il traite cette échéance capitale pour un parti qui se veut européen.

Comme d’habitude, c’est sans aucune cohérence politique ou même géographique qu’on a fait, au terme d’une partie de dominos nocturne, prévaloir la logique clanique. Chaque courant a donc casé ses seconds couteaux et ses demi-sels tout en actant par consensus les candidatures de « stars » du Parti incapables de se faire élire au scrutin majoritaire (ce fut longtemps le cas de Benoît Hamon , c’est aujourd’hui celui d’Harlem Désir lui-même et de Vincent Peillon qui, après n’avoir pas été réélu député dans la Somme, s’est parachuté aux Européennes dans le Sud-est…).

Certains d’entre eux – c’est le cas du Ministre de l’Education Nationale – n’hésitent d’ailleurs pas à dire qu’ils abandonneront Strasbourg dès leur élection…

Pour être tout à fait juste, le Parti n’est pas seul responsable de ce gâchis : en ne révisant pas l’incompréhensible mode de scrutin choisi par la France (avec des circonscriptions interrégionales absconses), le gouvernement a permis à Solferino de pérenniser ses mauvaises habitudes.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique nationale, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Solferino méprise l’Europe

  1. Claudio dit :

    Moi, des gens comme ça, je ne les fréquenterais pas !

  2. Laurent Weppe dit :

    En donnant trop de pouvoir aux exécutifs des états-membres par rapport au Parlement, les institutions encouragent elles aussi le mépris de ce dernier. Et très franchement, Peillon qui annonce qu’il cédera sa place fait preuve de beaucoup plus de respect pour le Parlement Européen qu’un Mélanchon ou une Le Pen qui se font élire pour être payé à rien foutre.

  3. Sami dit :

    Ci dessous le commentaire que j avais poste sur mon mur fb ce we:
    Que Harlem Desir soit candidat aux élections européennes je trouve cela normal car il est secrétaire national du ps et il lui appartient d être au Rdv ! Mais que peillon le soit cela me choque car il est ministre en activité. De plus il précise vouloir être élu pour démissionner aussitôt elu pour conserver son poste ministériel , je trouve cela inadmissible. Pourquoi le ps ne présente t il pas d autre nouveau candidat tête de liste en PACA ? Le changement ce n est pas pour maintenant n est ce pas ?

  4. parsus dit :

    cher monsieur mottard cela ne va pas vous empêcher de vous allier avec les même aux municipales.
    combien d’années aves vous été membre du PS ?
    vous êtes comme Mélenchon il vous aura fallut combien d’années pour ouvrir les yeux…
    sauf que lui il a basculer du côté de la CLASSE OUVRIERE.
    vous, vous êtes plus du côté de la sociale démocratie le ventre mou de la politique…
    parsus06

    • Sami dit :

      Mr parsus
      La critique est facile …
      Et vous , avez vous eu un engagement politique ?
      J en doute … Alors pas de moral de votre part !

    • Laurent Weppe dit :

      Être un rentier de la contestation qui s’est taillé quand il a senti venir le non-renouvellement de son investiture sénatoriale pour aller se parachuter tête de liste dans une région (c’est bien être tête de liste: 5% des voix et hop, l’indemnité qui tombe), ça n’est pas être du côté de la classe ouvrière.

  5. Emmanuel dit :

    Vincent Peillon ministre de l’Education nationale qui se présente aux élections européennes, alors là je ne comprend pas bien.
    Mieux vaut parfois une sociale démocratie intelligente qu’une contestation démagogique et stérile qui n’apporte que la bonne conscience à celui qui la pratique !

  6. bernard gaignier dit :

    C’est vrai Patrick mais ce fonctionnement existe et existera toujours, même au PRG….Alors j’ai passé le cap de ces indignations.
    Quant à Parsus qui voit Melenchon tomber du coté de la classe ouvrière…la réponse de Laurent suffit largement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s