Marc Concas, apprenti autrement

Hier, Marc Concas a démissionné du PS. En fait, il s’agissait de la démission du dernier conseiller général socialiste niçois. En 2005, après l’élection de Dominique dans le 7e canton et alors même que je dirigeais l’opposition municipale, il y avait six conseillers généraux socialistes à Nice. Il n’y en a plus : Jean-François Knecht est décédé et son canton a été gagné par la droite, Patrick Allemand a démissionné pour cause de cumul des mandats et son canton a également été gagné par la droite, Paul Cuturello a été battu en 2011 par Dominique Estrosi-Sassone, alors que moi-même et Dominique avions déjà quitté le PS pour le PRG. Et donc aujourd’hui Marc Concas démissionne.

En fait, il se trouve un peu dans la position où nous étions en 2008 quand nous avions présenté une liste indépendante de gauche « Nice Autrement ». Il peut donc légitimement se poser les questions que nous nous étions posées à l’époque. À cela près que nous ne sommes plus à la même époque.

C’est précisément pour cela que nous avons choisi cette année le rassemblement. En effet, la poussée de l’extrême droite et la pression qui s’exerce sur la politique gouvernementale de la gauche impliquent l’union des forces progressistes à Nice pour éviter de laisser le FN et l’UMP faire la course en tête au deuxième tour.

Mais, même sans cette impérative raison, nous n’aurions probablement pas renouvelé l’expérience de 2008. Les tendances de l’électorat sont lourdes. Après nous avoir félicité pour notre programme (le plus sérieux disait-on à l’époque) et notre campagne (la plus imaginative m’a encore dit récemment un journaliste), les électeurs furent nombreux à user du sacro-saint vote utile. D’où un résultat honorable mais qui ne nous a pas vraiment permis de peser.

Cela dit, la nouveauté consiste pour Marc Concas à faire alliance avec un autre démissionnaire, l’ex-UMP Olivier Bettati (et peut-être les autres dissidents UMP : Kandel ? Icart ?) Une liste composée de personnalités de gauche et de droite peut effectivement être intellectuellement séduisante. Mais là encore, les traditions politiques risquent d’être têtues. Si en Allemagne les électeurs ne voient aucun inconvénient à voir la droite et la gauche gouverner ensemble le pays, ce n’est pas encore le cas en France. L’alliance Bettati-Concas se heurtera à la question de la tête de liste. Si, comme on le pense, c’est Olivier Bettati qui conduit l’attelage, la liste sera probablement vécue comme une liste divers droite avec des personnalités de gauche en renfort. Pas sûr que cela soit compris par l’électorat de gauche. Bref, si l’expérience a lieu, nous verrons bien.

En tout cas, pour Gauche Autrement, le rassemblement autour de la liste conduite par le PS n’est pas une option mais une ardente nécessité pour qui veut éviter le face-à-face UMP-FN.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Conseil général des Alpes-Maritimes, Nice, politique locale, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Marc Concas, apprenti autrement

  1. Claudio dit :

    Le parallèle est juste. La cohérence d’aujourd’hui vaut la cohérence d’hier. Démissionner avant d’être exclu, c’est pas mal non plus. C’est courageux. Car on peut le lui faire payer dans son canton… sauf, s’il négocie avec l’ennemi d’hier. Ca s’est déjà vu !

  2. Antoine dit :

    Bonsoir Patrick.
    Ta démarche est saine et je suis convaincu que seule l’unité permettra à la gauche de gagner ou, le cas échéant, d’être la première force d’opposition à Nice.
    C’est bien pour cela que je serais avec vous dimanche.
    Amicalement,

  3. Henri COTTALORDA dit :

    Patrick je suis à 100 % d’accord avec toi et je regarde tout cela avec curiosité et intérêt. Mais que d’ occasions perdues

  4. Rajé Mannai dit :

    Le choix est toujours difficile. On croit savoir ce que l’on veut …L’important finalement c’est de savoir ce que l’on ne veut pas !! Je ne connaissais pas votre parcours Politique, ce post m’a permis de comprendre que l’important c’est de se battre. Tu as raison Patrick Mottard, il faut se battre contre un duel UMP/FN. Par ce que là, on est mal. Pour ma part l’investissement se fera en dehors des couloirs de partis politiques …Je suis fatiguée. Je t’écris et en même temps j’ai les larmes qui coulent…. Mon militantisme se bat avec Mes interrogations sur les uns et les autres et leur « engagement ». L’heure est grave et de toutes façons comme je n’aurais pas de réponses ( c’est mon côté perpétuelle insatisfaite), je m’attellerai à combattre le duel FN/UMP.

  5. Mouvimen Citadin Dou Paîs Nissart dit :

    Oui, il faut se battre contre l’UMP, le FN mais aussi contre le PS, l’autre front et tous ces partis qui divisent au nom d’idéologies du XIX° dépassées aujourd’hui. Le choix est clair aujourd’hui, il est entre les tenants d’une société américanocentrée et les tenants d’une société organique basée sur des peuples enracinés sur leur territoire et en phase avec leur culture et leur terre.

    • Laurent Weppe dit :

      Bah voyons: mettons donc fin aux idéologies nées des Lumières et remplaçons les par le tribalisme de clocher qui nous vient tout droit de l’âge de bronze: si ça c’est pas du progrès….

  6. Laurent Weppe dit :

    Le cas allemand n’a rien d’une spécificité culturelle: les grandes coalitions existent uniquement parce que le mode de scrutin permet des situations où ni la CDU/CSU, ni l’alliance SPD/Vert n’ont de majorité absolue. Un tel scénario est impossible en France tout simplement parce que les modes de scrutins sont délibérément conçus pour offrir au vainqueur du second tour une majorité absolue en siège.

  7. bernard gaignier dit :

    Je pense aussi que dans le contexte il n’y avait pas d’autre solution aujourd’hui que de partir sur une liste de rassemblement.
    L’aventure de 2008 était belle mais ne pouvait être renouvelée.
    Pourtant quand j’entends tant de conseilleurs reprocher à Patrick de ne pas repartir seuls…..je ne comprends pas qu’en 2008 il n’y ait pas eu 20% d’électeur….

    • Olivier dit :

      Bonjour,
      Comptez en valeur absolue combien font 20% des suffrages exprimés et combien font vos « tant de conseilleurs » et vous aurez la réponse…

  8. David Nakache dit :

    Faire une liste « divers gauche » et s’allier avec Bettati et Kandel, sont deux actes politiques de natures différentes.
    Bettati partage la ligne politique de Jean-François Copé, l’homme des « pains au chocolat », du débat sur l’identité nationale ou sur la burqa. Kandel se dit proche des idées du FN et déjeune avec Marine Le Pen quand ça ne va plus avec Estrosi.
    Bettati a voté toutes les décisions d’Estrosi jusqu’à sa démission. Kandel les a appliquées consciencieusement jusqu’à son limogeage.
    Ces hommes là ne sont pas des républicains. Leur stratégie politique n’est autre que le dénigrement, la stigmatisation des plus faibles, le rejet de l’autre. Ils attisent les peurs et les haines alors qu’ils devraient favoriser le vivre ensemble.
    Faire une telle alliance, ce serait renier ses valeurs de gauche, ou montrer que l’on n’en a jamais eu.

  9. Emmanuel dit :

    Mais que diable va-t-il faire dans cette galère ?

  10. Julien V dit :

    David sort un peu de ton idéologie nationale! Tu pourras critiquer le jour où tu verras le programme et les personnes sur la liste! Cela ne sert à rien d’agiter les cancans et les peurs comme Sarkozy a pu le faire pendant longtemps. Veille technique politicienne démodée! La seule question qui a du sens est pour moi est comment BATTRE Estrosi pour AGIR concrètement pour les niçois en gardant ses principes et valeurs,.

    • Jean-Pierre dit :

      Fallait peut-être vous réveiller avant ! Personne n’a bougé au PS quand des primaires ont été demandées (où étiez-vous Julien V à ce moment-là ? quelqu’un vous a-t-il entendu ?) Et maintenant vous vous permettez de donner des leçons aux autres ? Comment garder ses principes et ses valeurs (si elles sont de gauche) en se mettant derrière quelqu’un qui a été élu depuis des années dans toutes les municipalités successives de droite de Nice et dont le vote n’a jamais manqué à Estrosi ? Pareil pour Concas : il a beau jeu de critiquer maintenant Allemand, mais il était quand même son meilleur ami depuis plus de 20 ans et son bras droit au PS. Lui aussi se réveille un peu tard… Alors, menez le combat que vous avez à mener, où vous voulez et avec qui vous voulez, mais vos leçons à la petite semaine vous vous les gardez.

    • David Nakache dit :

      Julien, je l’ai dit de vive voix, je te l’écris ici à nouveau puisque tu insistes : si pour toi battre Estrosi c’est faire campagne pour ou avec son ancien 1er adjoint, pour ou avec un ancien membre de sa majorité, je ne vois pas l’intérêt. Cache toi si tu le souhaites derrière un programme à venir sans regarder les actes politiques de Kandel et Bettati durant les 5 dernières années. Si alliance il y a et si tu pars sur cette liste, tu renieras et principes et valeurs.

  11. Lali Li dit :

    Non, nous ne sommes pas prêts de voir ce genre d’alliance (!!!). Qui sont-ils vraiment ?? Pffff
    Et OUI, pour la solution d’urgence contre le FN/UMP.

  12. Cendrillon dit :

    Je comprends l’attitude de Marc Concas. Et Patrick Allemand peut remercier Patrick et Dominique Mottard, sans eux il se retrouvait bien seul… A droite j’ignore les raisons de cette fracture, mais tout ce que je retiens est qu’un Chef politique doit impérativement fédérer et savoir négocier et contenter les ambitions des hommes forts qui l’entourent… C’est pour ces raisons que le débat sur le cumul et le renouvellement éternel des mandats devient inévitable. Alors que dans le fond un élu bien ancré et habituel n’est pas foncièrement une mauvaise chose, à condition qu’il sache veiller à rassembler constamment toutes ses troupes… 😉

    • Julien v dit :

      Jean Pierre , je ne suis qu un militant je n ai jamais eu de fonction au sein des instances … Sur mes leçons de démocratie … J ai des engagements associatifs dans l’humanitaire et les gens qui me connaissent le savent, depuis 3 ans je suis constant sur mes votes en interne … Bonne journée à tous.

  13. parsus dit :

    si je comprends bien les mottards sont les sauveurs de Patrick allemand……… étonnant après une rupture aussi brutale et avec des mots aussi dur a sont encontre.
    en fin de compte vous avez été trop vite en vous abaissant a revenir auprès du même personnage..
    imaginé une liste concas, kandel, bettati, les mottards et peut être d’autres alors la estrosi aurai pu avoir peur hihihihihih.
    tous a mettre dans le même sac DES BOUFFONS
    PARSUS

  14. Allan dit :

    Marc a eu une très bonne idée. L’unique chance de battre Estrosi est de s’allier avec les dissidents de la Droite car le PS à lui seul ne passera pas le premier tour. Malgré votre renfort, Patrick Allemand bien qu’il ait des qualités n’est pas l’homme de la situation et votre liste commune de rabibochés dépassera à peine les 10%. Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir mais bon un peu de lucidité ne fait pas de mal quelquefois….

  15. Dominique Boy-Mottard dit :

    Il ne s’agit pas de gagner juste pour gagner, ni de battre Estrosi à n’importe quel prix…

  16. Mouvimen Citadin Dou Paîs Nissart dit :

    Toujours le même catéchisme….pourquoi toujours n’exister que par rapport à l’autre…Est ce si difficle d’être soi-même… »Ne regarde pas qui j’étais, mais regarde qui je suis ».: « Nous regarja qu eri, regarja qu sièu »

  17. parsus dit :

    vous me faite rire madame mottard dans votre dernier commentaire…
    mais je suis triste pour vous car le résultat de cette liste va être tellement terrible pour gauche autrement.
    mais bon « Il ne s’agit pas de gagner juste pour gagner, ni de battre Estrosi à n’importe quel prix… »
    parsus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s