Au F.U.R. et à mesure… (1re partie)

IMG_3329

Profitant des vacances de fin d’année, j’ai accompli à Saragosse et à Madrid mes 52e et 53e « raids » urbains. En réalité, les habitués de ce blog connaissent l’identité véritable de ce coureur fou qui fait de longues courses matinales : Forrest Gump. On appellera donc ces parcours les F.U.R. (Forrest Urban Run).

En effet, depuis l’été 2008 (deux courses à Paris en juillet puis, quelques jours plus tard, une « tournée » américaine qui commençait par Chicago), j’ai pris – Forrest – a pris, l’habitude d’explorer les villes quand elles sont encore de grande solitude. Un exercice qui nous a permis de sillonner en tous sens (près de 700 kilomètres au total) les rues et avenues de 37 villes dans 16 pays différents.

Du coup, au F.U.R. et à mesure, le Forrest Urban Run s’est codifié. On retiendra les cinq règles essentielles.

1re règle : la course a lieu invariablement entre 5 et 8 heures du matin. Ça veut dire de nuit en hiver et au petit matin en été. Ça veut dire aussi qu’il peut faire très froid (Lyon en novembre) ou très chaud (Miami ou la Nouvelle-Orléans en août).

2e règle : la course, pour être homologuée, doit faire au moins cinq kilomètres. La plupart du temps, la distance tourne autour de 10 kilomètres. Mais parfois elle peut être plus longue : Paris (20,5 Km en 2013, 17,5 en 2011, 16 en 2012), Fairbanks (19 Km car l’hôtel était loin du centre), Salem-Oregon (17,5 Km à la suite d’une erreur d’aiguillage), Budapest (15 Km entre Buda et Pest).

3e règle : l’itinéraire doit être esthétique sur la carte-plan (une boucle plutôt qu’un disgracieux aller-retour) et passionnant pour le coureur-explorateur (lieux historiques, références culturelles, souvenirs politiques…) Pour tout cela, quatre villes se détachent du peloton : Paris, New York, Berlin et Washington.

4e règle : une photo si possible sera prise au départ ou à l’arrivée. D’où la recherche de chambres d’hôtel avec vue plongeante sur le parcours (le résultat le plus étonnant – voir ci-dessus – Forrest photographié de l’hôtel sur l’immense place Skanderberg à Tirana, Albanie.

5e règle : elle concerne l’accompagnatrice-photographe. Toute la journée, Forrest ne peut s’empêcher de dire, en se vantant un peu : « Ce matin, vois-tu, je suis passé par là », « Tiens, tout à l’heure, j’ai pris la route de gauche », « On ne le remarque pas, mais en réalité ce boulevard est très pentu »…

Une attitude patiente, voire zen, est donc requise. Je dois dire que, jusqu’à présent, ça a toujours été le cas.

NB : demain, la liste des F.U.R.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans sport, voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Au F.U.R. et à mesure… (1re partie)

  1. Claudio dit :

    Et voilà pourquoi, on ne voit plus Patrick sur nos courses locales. Il nous snobe avec le National et l’International. Forrest-er modeste, un peu ! Bon, aller, je t’attends sur le 10 miles Rock n’roll Carnaval et ton gage, c’est le déguisement de Forrest quand il a les cheveux longs, la longue barbe et la casquette. 😉

  2. Valérie Expat From Nice dit :

    Si tu avais nommé cet exercice en français, cela aurait pu donner CUF (Courses Urbaines de Forrest) avec une petite référence littéraire (Collection des Universités de France) ou FUC (Forrestiennes Urbaines Courses) mais là, cela nous ramenait à l’anglais sans trop savoir pourquoi…
    En anglais, tu aurais pu aussi tenter : URF (Urban Run of Forrest), « aphérèse du mot turf signifiant terrain de courses, transformé sous la forme c’est turf pour dire c’est chic, devenu par mauvaise liaison c’est urf. » (Wiktionnaire). Du coup, cela nous replongeait dans l’activité qui nous occupe : courir. Mais il ne valait mieux pas, peut-être, induire une comparaison entre la vitesse d’un cheval au galop et celle de Forrest, même au trot.
    Donc tu as bien fait de retenir FUR. Simplement, quand tu expliqueras à un anglophone que tes fourrures préférées sont du côté de « Paris, New York, Berlin et Washington », il faudra vite expliquer. Idem si tu t’adresses à un germanophone qui comprendra que tu es à fond pour « Paris, New York, Berlin et Washington », ce qui lui fera sans doute plaisir à cause de Berlin, mais là aussi, il faudra développer.

  3. En principe Claudio ce sera Nice Monaco…puis la sympathique Rock n’roll Carnaval déguisé en Claudio: T-shirt orange avec inscription anti-tabac …

  4. alaind dit :

    Je ne dirai qu’un mot : Respect! Mes félicitations pour ce palmarès!

  5. emmanuel dit :

    Je ne dirai qu’un mot : cours Forrest et surtout souuuuuuuuuuffleeeeeeee !

  6. bernard gaignier dit :

    Il court il court le fur et et alors?

  7. Cendrillon dit :

    Je connaissais le « Sport-Elec » et maintenant je connais le « Sport-Intellect » !
    Patrick Mottard vient d’inventer une nouvelle discipline sportive « universelle » qui consiste à mêler l’endurance de « la course à pied » à « la culture » (découvertes, histoire, voyages, parcours…) et à l’art (photos, espaces vides, images insolites, anecdotes…).
    L’Expo Forrest FUR c’est pour quand ?
    On veut tout voir et tout savoir, même les chaussures de Forrest doivent être prises en photos… et si possible quelques grimaces d’impatience de l’accompagnatrice si patiente ! 😉

  8. Ping : Au F.U.R. et à mesure… (2e partie) | Le blog de Patrick Mottard

  9. Antoine dit :

    Ah, l’indispensable patience de nos accompagnatrices ! Rendons leur l’hommage qu’elles méritent.

  10. Ping : Gump 75, costaud des Batignolles | Le blog de Patrick Mottard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s