Quatorze voeux pour 2014 (2e partie)

IMG_0026

Comme prévu, voici la suite de mes voeux. Contrairement aux cinq précédents, ceux-là sont locaux.

6) Le sixième vœu concerne la géographie du 5e canton qui va devenir un Nice 5 XXL à la suite de la réforme territoriale. Cette réforme va à peu près doubler la superficie de chaque canton pour permettre l’élection de deux conseillers départementaux : un homme et une femme, ce qui va constituer un grand progrès en termes de parité. Un progrès à mettre au crédit du gouvernement. Dans la proposition du préfet, le 5e canton garde son nom. Du coup, « 5 de cœur » gardera son actualité… Le nouveau territoire va s’agrandir au Sud, avec le secteur Trachel, ce qui n’est pas pour me déplaire (depuis des années je travaille sur ce secteur sans en être l’élu). À l’Est et au Nord, le nouveau périmètre va de la Villa Thiole au Vallon des Fleurs en passant par Jeanne d’Arc, un secteur où je compte beaucoup d’amis (n’est-ce pas Jean-Claude ?) et qui correspond à une grande partie du 7e canton où Dominique a beaucoup œuvré avant d’être victime d’un hold-up politique. Cerise sur le gâteau – ou plutôt olive sur la pissaladière – les Palmiers seront dans le nouveau périmètre. C’est dire si je souhaite que ce nouveau découpage, par ailleurs parfaitement cohérent et logique, devienne définitif en 2014.

Pour les vœux suivants, le conseiller général ne peut se contenter de souhaiter. Là, je redeviens acteur et ils ont valeur d’engagement.

IMG_98127) Le septième vœu va précisément en direction du quartier Trachel et du square Jeanpierre. Je souhaite que l’opération de rénovation urbaine soit un succès. Et ce, avec d’autant plus de force que le projet actuel est celui présenté, à la suite d’un long combat contre les technocrates de la Métropole, par Laurent Rodriguès et ses schtroumpfs grognons, à savoir les habitants du quartier. En 2014 comme en 2013, je serai à leurs côtés.

8) Le huitième vœu concerne mon cher collège Vernier au conseil d’administration duquel je siège depuis 16 ans. Il est devenu collège international et on peut désormais y apprendre le russe, le portugais, l’arabe, l’italien et le chinois. Je souhaite que cet établissement trop longtemps méprisé – alors même qu’il était le stabilisateur social du quartier – devienne la référence des collèges niçois. À ma place, je consacrerai beaucoup d’énergie pour qu’il en soit ainsi.

9) Pour le neuvième vœu, je souhaite une amélioration sensible de la sécurité des personnes dans nos quartiers de Nice Nord : trop de personnes âgées, trop de commerçants sont agressés avec une violence inédite. La police nationale fait son travail avec abnégation et sérieux. Il lui faudrait des moyens matériels et humains supplémentaires mais aussi – balayons devant notre porte – des témoins moins passifs. Pour 2014, je lui souhaite l’un et l’autre avec bien sûr mon soutien actif.

IMG_002010) Dixième vœu. Des Restos du Cœur de la rue Dabray à l’association PECOS de mon ami Bernard Neuville, en passant par le Secours catholique, le Secours populaire, Accueil Femmes Solidarité, la FNATH et bien d’autres, les associations dans le 5e canton font un travail considérable pour soulager les plus démunis et les plus fragiles. Mais les restrictions budgétaires étant ce qu’elles sont, elles ont de plus en plus de mal à fonctionner. Je souhaite – en temps de crise leur action étant prioritaire – qu’on leur donne les moyens de fonctionner. Et bien évidemment, elles me trouveront toujours à leur côté, notamment au sein de ma collectivité, le Conseil général.

11) Le onzième vœu concerne le quartier Libération et la Gare du Sud. Je souhaite qu’après la belle réhabilitation du bâtiment des voyageurs réalisée par la municipalité actuelle, la Grande halle soit remontée le plus vite possible et qu’on prenne en considération ma proposition qui vise à aménager le lieu en un vaste centre culturel pour expositions internationales.

12) À propos des terrains libérés au Ray par le transfert du stade, je souhaite que le maire accepte enfin, après quatre années d’atermoiements, de prendre en compte les revendications de la population : de l’espace, de l’air, de l’oxygène… et qu’il renonce aux projets spéculatifs qu’il a probablement dans ses tiroirs. Quel que soit le résultat des élections municipales, le conseiller général du 5e canton saura le rappeler au maire qui sortira des urnes, tout au long de cette année 2014. Mais puisque nous sommes dans le secteur du Ray, en ce lendemain d’exploit du Gym au stade Vélodrome, je ne résiste pas au plaisir de souhaiter une petite Coupe de France à nos Aiglons. Et je ne dis pas ça pour faire plaisir à mon ami José Boetto ici présent : c’est sincère !

IMG_9862Pour les deux derniers vœux, je ne peux pas bien sûr faire l’impasse sur cet événement considérable pour l’avenir de notre cité que sont les élections municipales. Mais chut ! Il faut être prudent dans son expression publique quand on est dans le cadre d’une réunion institutionnelle du type de celle qui nous rassemble ce soir. Je le serai donc.

13) Ainsi, pour le 13e vœu, je souhaite, en termes très généraux, une belle campagne pédagogique et positive où sera débattu, en toute sérénité, l’avenir de la Ville et de la Métropole. Je souhaite une campagne qui ne soit pas « contre » mais « pour ». Bref, une campagne utile aux femmes et aux hommes qui habitent Nice, quelles que soient leurs origines, leurs histoires, leurs conditions.

14) Pour le 14e vœu, je ne peux rien vous dire sur mes choix municipaux. Je vous concède que le suspens doit être insoutenable… Cela dit, rien ne m’empêche de donner des conseils à ceux qui n’ont pas encore choisi. À ceux-là, je leur dis, pour choisir votre liste, concentrez-vous sur trois critères :
– choisissez une liste qui propose changements et ruptures car la démocratie, même locale ne doit pas s’ankyloser,
– choisissez une liste de rassemblement car lorsqu’une famille politique est en difficulté, il est vital de s’unir,
– mais aussi, et c’est déterminant, choisissez une liste en regardant bien l’ensemble des candidats, notamment les numéros 2. La numéro 2 doit être compétente et enthousiaste, elle doit avoir des valeurs et des convictions.
Bon, moi, j’ai ma petite idée, alors, si vous voulez, tout à l’heure dans le couloir, je pourrai discrètement vous en toucher un mot…

Voilà, les chers amis, je suis arrivé au bout du bout de mes vœux.

J’espère que la plupart se réaliseront, en fait, je ne l’espère pas, j’en suis persuadé. Ce qui me permettra de constater, en janvier 2015, avec Romain Gary, qu’ « il ne faut pas avoir peur du bonheur, c’est juste un bon moment à passer ».

IMG_9889

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans 5e canton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Quatorze voeux pour 2014 (2e partie)

  1. Valérie Expat From Nice dit :

    Bravo ! Beau speech. Et vive la numéro 2 !

  2. Emmanuel dit :

    Canton voeux on peut…

  3. gebony1 dit :

    Que le bonheur , l’oxygène , la joie de vivre et l’enthousiasme soient vos accompagnateurs sur la route de l’avenir et du succès ! Nul doute pissaladières et pan bagnats seront de la fête… avec le rosé de Bellet .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s