Marek Halter, le mur des Justes et la bête immonde

Patrick Mottard, Marek Halter

Avec Marek Halter et le consul d’Israël

Ce midi, dans le Parc du Château à Nice, a été dévoilé le mur des Justes par les représentants de la communauté juive et les autorités républicaines.

Un grand moment d’émotion, notamment quand Marek Halter qui présidait la cérémonie a lu le texte suivant :

Sous la chape de haine et de nuit tombée sur la France dans les années d’occupation, des lumières, par milliers, refusèrent de s’éteindre. Nommés « justes parmi les nations » ou restés anonymes, des femmes et des hommes, de toutes origines et de toutes conditions, ont sauvé des juifs des persécutions antisémites et des camps d’extermination. La France, ses valeurs de justice, de tolérance et d’humanité.

Avec Dominique, on ne pouvait manquer de penser à ce beau témoignage de Maurice Winnykamen qui, dans son livre « Enfant caché », avait tenu à rendre hommage à la famille savoyarde qui l’avait élevé pendant ces années terribles.

Mais au-delà de l’émotion, j’étais quand même envahi par un sentiment de colère lié à l’expression récente de l’antisémitisme dans notre pays. Ainsi, cette commémoration qui aurait dû être avant tout une communion se transformait, par la force des choses, en mobilisation républicaine. Quelle que soit l’importance de cette dernière, qu’on en ait encore besoin en 2014 est une incroyable régression.

Et même si la cérémonie nous a permis de saluer Marek Halter, l’auteur de ces « Mémoires d’Abraham » qui furent longtemps mon livre de chevet, elle gardera un petit goût amer. Comme quoi, la bête immonde…

Mrek Halter, mur des justes

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Société, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Marek Halter, le mur des Justes et la bête immonde

  1. gebony1 dit :

    Ne jamais oublier .

  2. Litzie Perrot dit :

    pardonner mais ne jamais oublier!

  3. Henri Millo dit :

    il est nécessaire d’apprendre à nos enfants de ne jamais oublier, car l’histoire nous montre qu’il est nécessaire de demeurer vigilant.

  4. Emmanuel dit :

    Pas de ménoire, pas d’avenir. La France n’est pas antisémite et le nombre de Juifs sauvés pendant l’occupation le prouve !

  5. Rémi Boggio dit :

    La liberté est un bagne, aussi longtemps qu un seul homme est asservi sur terre.. Les Justes, Camus..

  6. Mélanie Russo dit :

    N’oubliez pas que cela fut, non ne l’oubliez pas..gravez ces mots dans votre cœur
    P.Levi

  7. Henri COTTALORDA dit :

     » Celui qui ne connait pas son histoire est condamné à la revivre.  » K .MARX

  8. tony dit :

    cette appellation de « juste  » est un concept talmudique, alors pourquoi la France doit-elle adopter le point de vue de la tradition juive ? il n’y aurait pas de concept républicain français pour définir les gens qui au péril de leur vie ont sauvé d’autres gens, dont des Juifs
    cette mauvaise conscience, sur combien de générations de français doit-elle retomber avant de s’éteindre ?
    par ailleurs, où se trouve le mur des « justes  » [ça se dit comment en gitan ?] de ces gens qui ont mis en danger leur vie pour sauver des Gitans des rafles nazies ?

    • Vous connaissez mal semble-t-il la procédure de reconnaissance des « Justes parmi les nations ». Ce n’est pas la France qui décide d’attribuer cette qualité mais l’Etat d’Israël (et pas qu’à des Français mais partout dans le monde). Et heureusement car la France ne s’est pas beaucoup bougée pour saluer ses concitoyens qui ont ainsi agi, parfois au péril de leur vie, pour sauver des hommes des femmes et des enfants, quelles que soient leurs origines, pendant l’Occupation. Je pense que vous serez d’accord avec moi pour considérer qu’en cette période inquiétante où les idées les plus nauséabondes ressurgissent, il faut saluer ce genre d’initiative et se souvenir.

  9. Tony je ne sais pas si vous êtes antisémite mais l’argument « il n’y a pas que les juifs qui… » est typique de l’argumentation antisémite « soft » celle qui ouvre la porte au négationnisme …

  10. tony dit :

    je pensais que c’était une association privée qui décernait ce titre, vous m’apprenez qu’en fait c’est l’Etat d’Israel qui le fait, pourquoi pas ? mais dans ce cas, que l’état israélien les invite et leur donne une médaille.
    Pourquoi en 2014, sur le domaine public un mur pour les honorer – au nom de la Nation française ? pour dire, en creux, que les autres, les pas Justes, ne sont que des salauds ?
    pour que les descendants de collabo ( jusqu’à la fin des temps) n’oublient pas d’expier le crime de leurs parents ?
    ou bien, en janvier 2014, pour que le maire puisse récolter quelques voix pour les municipales auprès de la communauté concernée ?

  11. Gérard Bony dit :

    Ne jamais oublier même avec la force de pouvoir pardonner

  12. Thierry Jean dit :

    C’est un devoir envers toutes les victimes du nazisme et de son intolérance. Il faut ici rappeler ce drame que l’on ne doit ni oublier, ni revivre

  13. Le Mouton Enragé dit :

    La logique de vouloir faire bâtir aux seuls Juifs un mur des Justes, non pour leurs sauveurs, mais pour ceux de tous les autres, me dépasse, et c’est bien volontiers que je renonce à la comprendre. Je ne vois pas à qui d’autre on ferait une demande aussi invraisemblable. (Si, peut-être à un corse finalement^^).
    Et inutile de chercher (longtemps) un dictionnaire hébreu-gitan: le « concept républicain français » pour désigner ceux qui ont sauvé des vies au péril des leurs dans ces sombres heures de l’histoire existe bel et bien. Ces personnes n’ont rien accompli de moins qu’une forme de Résistance, ça devrait tout de même suffire comme concept, non?
    Quant à la « mauvaise conscience », on en laisse sans regret le monopole à ce commentateur. J’espère pour ma part que d’innombrables générations verront encore et toujours le jour dans le souvenir de ces Justes qu’étaient leurs ancêtres, dans la fierté et l’honneur de devoir s’en montrer digne, dans l’espoir, en leur ressemblant, d’anoblir le genre humain qui en a le plus grand besoin.
    Oui, la « mauvaise conscience », on vous la laisse. Nous avons des héros, connus ou anonymes, parents ou inconnus, enfants, femmes et hommes, à célébrer dans l’amour et le respect, bien loin de quelque sentiment « mauvais » qu’il vous plaise d’éprouver.
    Merci toutefois pour ce commentaire qui, entre sa hargne et sa bêtise, m’a fait miroiter la tentation de souhaiter sa censure… Eh bien non! Combat il y eut et je l’ai gagné. Même ce commentaire, je ne voudrais pas le voir censuré.
    Comme quoi finalement, on s’énerve à le lire mais on en sort grandi ! 🙂
    Ma grand-mère disait toujours: à quelque chose malheur est bon.

  14. Mouton c’est très beau ce que tu dis :merci !

  15. tony dit :

    ne voyez nul racisme dans mes propos, s’il y a un anti quelque chose il s’applique à la religion quand elle déborde sur le domaine public ; car cette installation est bien placée sur le domaine public, ou je me trompe ?
    En demandant ou se trouve le mur des « justes » des Gitans, si un tel mur peut se concevoir, évidemment il ne s’agit pas de faire payer un mur gitan aux Juifs ? les Gitans sont assez grands pour le faire, mais leur laisse-t-on l’occasion de le faire ?
    Ce mur des Justes, vu qu’il est commandé par un concept religieux, par une communauté religieuse, il a toute sa place dans la sphère privée d’un lieu de culte, l’enceinte d’un cimetière, mais dans un jardin public et au nom de la Nation française, je comprends mal. La laïcité a-t-elle encore un sens ?
    commandée par l’Etat français, au nom de la Résistance, cette installation y serait à sa place.
    c’est mon point de vue.

  16. Nassi-Rondes dit :

    Ne pas oublier ce qu’ils ont fait sans pourtant croire que nous sommes meilleur

  17. Ping : Réminiscence joxiste à Mouans-Sartoux | Le blog de Patrick Mottard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s