Vendredi 23 h 59 : municipales

Ecole Von Derwies

Panneaux d’affichage de l’école Von Derwies

Si vous ne voulez pas que l’abstention affaiblisse nos institutions,
Si vous ne voulez pas offrir un tremplin à l’extrême droite,
Si vous ne voulez pas donner un blanc-seing à Christian Estrosi,

Si vous voulez donner un signe d’encouragement à la politique du gouvernement,
Si vous voulez que toutes les sensibilités politiques de la ville soient représentées,
Si vous voulez que la gauche soit toujours présente dans le débat politique local,
Si vous voulez que Gauche Autrement et le radicalisme soient présents au conseil municipal,

Faites comme moi : votez « Un autre avenir pour Nice » !

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Elections municipales 2014, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Vendredi 23 h 59 : municipales

  1. parsus dit :

    désolé mais vos 7 arguments ne sont pas validé par mon cerveau.
    demain j’irai au ski.
    parsus

  2. Emmanuel dit :

    Et dès le premier tour !

  3. bernard gaignier dit :

    Parsusski????

  4. Ce n’est pas l’abstention qui affaiblit les institutions : les partis et leurs représentants s’en chargent eux-mêmes avec grande efficacité. En tout cas cette »institution » a validé l’incitation à la haine raciale de Mr Vardon sur les panneaux officiels. Je ne crois pas avoir entendu un seul élu et/ou candidat s’en émouvoir. Et si l’on pouvait aussi arrêter de nous présenter à chaque fois les enjeux électoraux comme un rempart contre l’extrême-droite. Nos démocraties méritent mieux. Quant à un signe d’encouragement à la politique du gouvernement actuel, comment dire, je suis actuellement très très mitigé. En votant Hollande, je pensais vraiment encore voter pour une politique de gauche. Naïf que je suis. Y a du bon bien sûr, mais il y a tellement de choix qu’auraient pu valider son concurrent de l’époque… Bref, dimanche, je vais à la pêche. Comme bon nombre des « camarades » qui m’entourent. Et tant pis si on annonce de la pluie. Je vais essayer de faire comme un grand nombre de nos chers gouvernants, à Paris comme dans le local, de gauche ou de droite, d’extrême ou de milieu : même mouillés, ils sont secs…

  5. Ping : rester digne | sansadjectif

  6. Valérie Expat From Nice dit :

    Aller au ski, à la pêche ou à la chasse au Dahu…. C’est tellement plus commode. Mais, dans ce cas, on devrait s’abstenir ensuite de tout avis politique.

    • Je me suis déjà exprimé là-dessus : non, l’abstention n’est pas commode (j’habite à deux rues de des bureaux de vote), et oui ce vrai choix politique nous autorise à commenter les autres « choix »… A moins que cette mascarade ne masque encore d’autres vélléités autoritaires… Il faudra bien que les niveaux élevés d’abstention finissent par faire réfléchir au plus haut niveau. Et cela arrivera.

  7. Valérie Expat From Nice dit :

    Permettez-moi quand même de le penser. Il est fort commode en effet de décréter qu’aucun candidat ne propose quoi que ce soit en adéquation avec ses convictions et qu’en conséquence on se retire du « jeu » démocratique. Je n’attends pas personnellement un programme à la carte. Le paradis, c’est loin et mon ego doit rester équilibré.

    • Oui oui, je vous permets sans jugement, toute la différence entre nous est là. Je n’attends certainement pas un programme à la carte ni un absolu ni un paradis. Et mon ego va très bien merci, contrairement à celui des gens qui pensent donner des leçons à tout bout de champs. Ce type de réaction qui refuse d’autres choix que celui de la machine-à-promesses nous confortent, nous autres abstentionnistes occasionnels dans nos choix. Occasionnels car l’abstention n’est pas une vérité définitive, un dogme, c’est une une option ponctuelle, par la force des choses. Toute la différence est là aussi…

  8. Valérie Expat From Nice dit :

    Avoir vu dans ce que je dis un jugement à votre encontre, vous personnellement, quant à vous, pour votre part, il fallait le faire. C’est fait. On a quand même le droit de penser que l’abstention, c’est facile (ou commode) sans pour autant juger définitivement ceux qui y ont recours si je puis dire. Je vous laisse bien penser qu’il peut aussi s’agir d’un « choix politique ». Mais comme choix politique, je comprends mieux le bulletin blanc ou nul ou les barricades aussi ! A chacun sa vision.

    • C’est quand même mieux d’assumer ses jugements : je n’ai vu que ce qu’il y avait à voir. Oui, à chacun sa vision. ça, ça au-moins, ça ne mange pas de pain…

  9. échange de qualité,Valérie et Stéphane…

  10. alaindalaind dit :

    D day ! C’est parti!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s