Contribution au débat municipal

France 3 Locale de Nice, 01/04/2014

France 3 Locale de Nice, 01/04/2014

En cette semaine post-électorale, les médias analysent les résultats. Je suis donc sollicité depuis lundi. Mais le rendu de ces différentes interviews est forcément parcellaire. Du coup, pour éviter toute interprétation inexacte, je veux, sur ce blog, faire le point après les Municipales de Nice.

1. La défaite, je l’ai dit dès dimanche soir, est d’une extrême gravité. Il n’y aurait rien de pire que de la minimiser ou de la relativiser.

2. L’ampleur et la force de la vague bleue et brune au niveau national a forcément impacté le résultat niçois. Mais cela n’explique pas tout, loin de là. Ne serait-ce que parce que la gauche 06 a réalisé quelques belles performances dans le département : Biot, Grasse, La Trinité…) Historiquement, il est prouvé que le parallélisme n’est pas une fatalité. Les dernières législatives à Nice ont été médiocres pour la gauche dans un contexte de vague rose nationale. A l’inverse, aux municipales de 2001, nous avons failli gagner avec des résultats nationaux moroses pour la gauche.

3. La question des personnes doit être bien sûr posée comme après chaque défaite. Elle est incontournable. Mais qu’on ne s’y trompe pas : le mal est plus profond. Une nuit des longs couteaux ou des petits canifs ne résoudra rien si l’appareil lui-même ne se remet pas en cause.

4. Nous sommes en effet face à la faillite d’un système qui s’est bunkérisé en se coupant petit à petit de son électorat et de la population. Il faut tout remettre à plat : les structures, les stratégies, les attitudes.

5. A minima, si on veut renouer le contact avec le peuple de gauche, il faudra multiplier les procédures de type Primaires (celles qui ont permis à Barak Obama d’émerger aux USA). Très clairement, il faut que, pour les choix essentiels, l’électeur, le citoyen, prenne le pas sur les appareils. Une méthode participative de préparation des conseils municipaux serait par exemple un bon test de cette volonté de dialogue avec la population.

6. Electoralement minoritaire, la gauche locale ne peut envisager des succès qu’en se rassemblant. Il faut impérativement créer les conditions de celui-ci dès le 1er tour.

7. Le temps est compté. L’échéance des cantonales et des régionales sera très importante l’an prochain. Elle peut permettre d’expérimenter de nouvelles méthodes, de faire émerger une génération et de corriger le résultat désastreux de dimanche.

L’équipe de Gauche Autrement en tout cas sera mobilisée sur ces objectifs, au service de la gauche niçoise bien entendu.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Elections municipales 2014, politique locale, politique nationale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Contribution au débat municipal

  1. castejon dit :

    Merci pour cette analyse et ces propositions de qualités.
    la 5e retient particulièrement mon attention. En effet, il me semble qu‘améliorer les possibilités de participations et de choix serait à la fois rassembleur et constructif pour les partisans mais permettrait également de réduire l‘abstention et d‘exercer une pédagogie active pour les citoyens qui parfois par manque de connaissances ou par distance des enjeux ne peuvent faire leurs choix qu‘en se basant sur des discours démagogiques.

  2. Rajè. dit :

    C’est le point cinq qui du fait de ne pas avoir été fixé comme objectif a éloigné les gauchistes de l’étiquette qui ne les représentait plus;

  3. Emmanuel dit :

    Un truc du genre le big bang de Rocard en 1992 ?

  4. parsus dit :

    4. Nous sommes en effet face à la faillite d’un système qui s’est bunkérisé en se coupant petit à petit de son électorat et de la population. Il faut tout remettre à plat : les structures, les stratégies, les attitudes.
    c’est pour cela que vous vous êtes alliés avec ce système. En 2008 le discours était le même
    . A minima, si on veut renouer le contact avec le peuple de gauche, il faudra multiplier les procédures de type Primaires (celles qui ont permis à Barak Obama d’émerger aux USA).
    que vient faire le président américain ici ????
    des primaires nous avons connu deux a gauche 2006 et 2011
    la première a été une réussite même si Royal a terminé seconde.
    la deuxième est un échec pour moi, mais c la vie d’une primaire.
    allemand et sa clique non pas voulu de primaire, ok mais pk le reste de la gauche n’a pas trouver le moyen de s’entendre pour présenter un candidat
    regarder Grenoble les verts le front de gauche le pc et quelque bonne volonté de gauche et hop le PS saute.
    parsus

    • Emmanuel dit :

      Parsus, Grenoble était déjà une ville dirigée par la Gauche qui y est plutôt forte, ce qui n’est pas le cas à Nice.
      Comment faire gagner la gauche à Nice en se passant du PS ? Equation impossible !

  5. Patrick Walz dit :

    Le point 5 semble rassembler…
    Référence à Barak Obama ?
    Pour la gauche du 06, tu étais le « black sheep » qu’en sera t’il demain ?

  6. Sylvette Maurin dit :

    Et oui ! La jeunesse, la population, les quartiers, les marchés, les boulistes, toutes les couches sociales, ouvrir, ouvrir, ouvrir, partager, partager, parler, écouter, entendre, faire savoir, PARTAGER, OUVRIR…. Faire appel aux créateurs, aux artistes, mobiliser, mobiliser, créer des événements, s’associer avec celles et ceux qui communiquent fortement sur les réseaux sociaux, dans la ville, dans la cité… Allez, courage, courage, courage ! Ce n’est rien, un échec, ce n’est rien ! Ce n’est qu’un échec ! Ce n’est pas grave ! Il ne faut pas se laisser entamer par cela. Il faut aller de l’avant, le coeur vaillant, la tête haute et avoir confiance ! Bravo pour tout. Vous avez été très bien, toutes et tous !

  7. Fabrice Celestini dit :

    L’erreur principale est le refus catégorique de Mr Allemand de créer une alliance avec Mr Injey entre les 2 tours… Comment demander aux électeurs du Front de Gauche de se mobiliser pour le PS alors que ce parti refuse toute négociation si pas accord électoral avant le 1er tour…
    Déjà que dans cette ville, en mettant un sac de sable estampillé UMP il a toutes les chances d’être élu avec une gauche unie alors divisée, le FN passe devant et je trouve ça désastreux!!!!!!!
    Pour moi, vous étiez Mr Mottard le meilleur candidat pour cette élection, bien loin devant Mr Allemand mais c’est mon opinion.

  8. Sami dit :

    Très bonne analyse Patrick.
    Maintenant contribuons a la reconstruction de la gauche dans ce département !
    Si les appareils sont bien entendu d accord et capable de se remettre en question pour repartir sur de bonnes bases ou sinon on est réparti pour une déroute définitive …

  9. Robert Croizet dit :

    Bien au delà du 06 réfléchissons

  10. Richard dit :

    Apparemment le conseil fédéral PS du 06, ne partage pas tout à fait ton analyse. Patrick Allemand conserve toute sa confiance, et il ne m’a pas semblé qu’une remise en cause en profondeur soit à l’ordre du jour. Je suis d’accord avec ton analyse. Il ne faut pas oublier le constat qu’avait fait JFK sur la désertion des sections PS dans les quartiers. Ceci a mené après le lessivage des sections 5 et 7, à la bunkérisation de la fédé, et les faillites que l’on a connues.
    Mais je ne suis pas partisan pour une rupture immédiate avec PA. Que ce qu’il reste de militants PS fassent leurs lessives. Les mécontents pourront toujours travailler avec nous. Pour l’instant restons zen et attendons de quoi est capable PA dans cette situation. Il serait bien capable de nous surprendre…Sinon, on verra bien vite que la faillite n’est pas un cercle vertueux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s