Deux réflexions à chaud (très chaud)…

drapeau européenDeux réflexions après avoir subi en rafale les résultats qui font de la France la base avancée de l’extrême droite en Europe.

– Après la déroute des municipales, le Président Hollande a clairement changé de cap en nommant Manuel Valls sur la base d’un programme de réformes très ambitieux. Quelques semaines après cet acte fondateur, il ne fallait pas attendre de miracle aux Européennes. Mais même sans miracle, on pouvait légitimement espérer que la bonne côte du Premier Ministre dans l’opinion se traduise par un frémissement électoral. Le moins qu’on puisse dire est que de frémissement, il n’y eut pas. À partir de là, ce soir, le PM ne pouvait que réaffirmer sa volonté de mettre en application le plus rapidement possible son programme encore tout frais. Mais il est certain que les résultats , même s’il faut les relativiser (tour à tour, Pasqua contre Chirac, Tapie contre Rocard, les Verts contre le PS, furent les stars éphémères d’élections européennes), ne feront que retarder une éventuelle relance de la politique gouvernementale. Rien n’est perdu, mais rien n’est gagné : la rentrée sera déterminante.

Plus en profondeur, l’autre mauvaise nouvelle pour la République est le faible score de l’UMP. Dans le contexte politique actuel, c’était au parti d’opposition de droite d’engranger le bénéfice des difficultés du gouvernement. Rien de tel.

Et quand on sait que le système politique français ne peut pas durablement fonctionner sur la base d’un tripartisme, on a de quoi s’inquiéter : et si la stratégie à l’italienne d’éviction de la droite classique par l’extrême droite était en train de prendre corps ? Dans ce cas de figure, on assisterait à une brutale radicalisation de la vie politique que plus personne ne maîtriserait en même temps qu’elle affaiblirait durablement notre pays. Le scénario n’est pas encore écrit, mais on sait déjà que ce ne serait pas de la science-fiction.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique internationale, politique nationale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Deux réflexions à chaud (très chaud)…

  1. Lara Dupree dit :

    Ça fait peur…..pauvre France …

  2. Henri COTTALORDA dit :

    Je partage à la fois le point de vue de Dominique et celui de Pierre ASSUS ( Voir le billet de DBM sur son blog ) nous ne pouvons plus ignorer les raisons profondes du vote d’un certain nombre de Français. Les  » idées » du FN ont imprégné une partie du peuple de droite et même de gauche, nous avons perdu la bataille idéologique en croyant que nous pouvions gagner du temps en remplaçant la réflexion, le débat, l’éducation et la formation par la communication. Certains ont même contribué à réhabiliter le mot POPULISME sans se rendre compte qu’ils ouvraient ainsi la voie au FN. A nous maintenant de faire sérieusement , avec courage et difficulté, de la POLITIQUE AUTREMENT. Il en est encore temps.‬

    • Laurent Weppe dit :

      nous ne pouvons plus ignorer les raisons profondes du vote d’un certain nombre de Français. Les  » idées » du FN ont imprégné une partie du peuple de droite et même de gauche

      Foutaise: les idées du FN n’ont rien imprégné du tout: elles ont toujours été là: simplement, au sortir de la deuxième guerre mondiale, comme il n’était plus socialement acceptable de soutenir les héritiers du fascisme, l’électorat d’extrême-droite s’est tut et pendant quatre décénies s’est partagé entre ceux qui faisaient semblant d’être gaullistes et ceux qui faisaient semblant d’être cocos.
      Et puis, au fur et à mesure que la génération des vétérans de la seconde guerre mondiale vieillissait, l’interdit s’est affaiblit et les fascistes sont ressortis du bois.

      Cela fait depuis 1988 que le FN obtient régulièrement les suffrages d’un gros huitième des inscrits: cette fois-ci les trois quarts de son électorat se sont mobilisés là trois électeurs sur cinq sont restés chez eux pour les autres partis.

      Quand aux « raisons profondes » du vote FN, merci, mais je connais l’arnaque: chaque fois que la classe politique (dont les militants font partie) « s’interroge sur les raisons profondes » du vote à l’extrême-droite, elle conclue invariablement que les électeurs d’extrême-droite sont de pauvres demeurés qui « votent contre leurs intérêts » et qu’il faut soit traiter par du mépris voilé d’un simulacre de commisération soit « apprivoiser » en reprenant à son compte les mensonges des démagogues.

      Alors tant qu’à faire je vais faire gagner du temps à tout le monde en énonçant crûment La raison du vote FN: son programme politique se résume à « donnez-nous le pouvoir, et les plébéiens blancs auront un accès préférentiel aux miettes de richesses que la grande bourgeoisie n’aura pas accaparée« ; les arabesques rhétoriciennes de sa dynaste et de ses affidés n’étant là que pour faire croire aux pigeons progressistes qu’ils se battent contre une idéologie et non contre les camelots de l’institutionnalisation du népotisme le long des lignes ethniques.

  3. Claudio dit :

    Comme pour les individus, on s’obstine à vouloir parler à la rationalité des masses. C’est tout à notre honneur. Mais, ça ne marche pas bien. La dictature du ressenti oeuvre du particulier au général.
    Pour la France reste toujours la seule et unique voie, le Grand Centre Unifié (de PS raisonnable et moderne à l’UMP sérieuse). Ca demande du courage bien sûr et ce n’est pas ce qu’on rencontre le plus souvent par ces temps.

  4. Emmanuel dit :

    Et si le peuple se trompait ? Mais que font les abstentionnistes ?

  5. bernard gaignier dit :

    Je suis assez souvent intervenu sur ce blog pour dénoncer les errances des 2 premières années notamment en matière fiscale pour ne pas me féliciter de la nouvelle politique du premier ministre. Mais malheureusement tant qu’il n’y aura pas de résultats…..
    Ce qui fait le jeu du FN: c’est de mentir au peuple pendant les campagnes électorales.
    (ex: seuls les riches paieront……)
    Tous les gouvernements ont pris l’Europe pour cible pour dissimuler leur propre turpitude. Le seul homme politique à avoir développé un discours proeuropéen enthousiaste dans la dernière période a été Dany Cohn Bendit….et il avait fait 17% des voix.
    les partis de droite et le front de gauche sur des registres différents en faisant jouer les ressorts de la peur et du complot ne font qu’attiser le repli sur soi…..
    Et ce coup ci je suis d’accord avec Claudio……Il y a des grandes réformes (et notamment sur les collectivités locales) à faire sur lesquelles il faut une large union…..à l’allemande.
    La plus grave erreur d’Hollande a été de ne pas faire appel à François Bayrou. Il y a 2 ans. ll ne s’agissait pas de faire un débauchage à la Sarkozy, mais d’ouvrir tout de suite la voie à une nouvelle majorité et ne plus être dépendant des malfaisants front de gauche et verts…..

  6. aviseurinternational dit :

    A reblogué ceci sur Aviseur international.

  7. jean-Raymond Vinciguerra dit :

    Faisons simple : Près de 57% d’abstention (en fait un taux d’abstention un peu moindre que la dernière fois : 59% en 2009) mais, visiblement les abstentionnistes ne sont pas les mêmes… Une chose est certaine ce n’est pas l’électorat du FN qui fournit le gros des bataillons de l’abstention, c’était déjà le cas en 2009, l’électorat du FN vote, donc c’est une progression pour le FN, mais relative. Mais qui s’est abstenu ? Visiblement les électorats des partis en recul : l’UMP : lassitude face aux affrontements internes et aux suspicions diverses et schisme des centristes. La gauche non communiste : les écolos ne progressent pas, ils ne reculent pas, statu-quo ; le résultat du front de gauche est décevant pour ses dirigeants, peut être la conséquence d’une certaine outrance. La pire dégringolade est pour le PS, on peut légitimement se demander si l’électorat de ce parti est vraiment séduit par les annonces de Manuel Valls… Est-il permis de se poser la question de savoir si la popularité sondagière de ce premier ministre n’est pas due à une adhésion d’autres composantes de l’électorat ? telle est la question.

    • Laurent Weppe dit :

      Mais qui s’est abstenu ?

      À la louche 73% des électeurs FN des présidentielles se sont déplacés aux urnes, 39% des électeurs de l’UMP ont voté, même chose pour les électeurs PS et Verts, 58% des électeurs centristes et 30% des électeurs du Front de Gauche de 2012 sont allés aux urnes.
      Oui, Mélenchon a fait pire que le PS, mais il s’en fout, il est rentier du Parlement à vie et de toute manière, personne ne lui fera la remarque.

  8. Francisca Zita dit :

    attristant .. je me demande si les abstentionnistes ont un conscience

  9. Christian Hentzy dit :

    l’europe sait fermer votre usine pour aller ouvrir une en pologne et vous envoyer a pôle emploi

  10. Marion Bartalot-Allal dit :

    Dans ce cas, il est temps d’en tirer des leçons pour redéfinir ce pourquoi l’Europe a été créée, pas de s’en défaire parce qu’on ne trouve pas de solutions à y apporter! Que doit-on alors présager pour notre politique nationale si le « premier parti de France » est celui du repli et de l’autarcie?

  11. Olivier Couteau dit :

    La gauche paye son soutien idiot à une europe ultralibérale à la solde de la finance. La droite paye son soutien à cette europe qui a transformé nos frontières en passoires et qui nous a volé notre souveraineté…
    les électeurs commencent tout juste à être moins stupides et ne plus écouter les positions indéfendables de l’UMP et du PS vis à vis de l’Europe, c’est bon signe!

  12. bernard gaignier dit :

    Ben oui Dom c’est bon signe… Votons pour la sortie de l’Euro, avec notre déficit abyssal à rembourser non plus en euros… mais en francs qui seraient dévalué de 20% (au dire même du FN… avec des taux d’intérêt qui évidemment, vu le poids de notre monnaie, ne seraient sûrement pas en baisse… En votant ça effectivement les électeurs font preuve de peu de stupidité…

    • Laurent Weppe dit :

      Le déficit de la France n’est pas abyssal: c’est la dette accumulée durant la période 2002-2012 qui l’est, et ceux qui hurlent parce que le déficit était à 4% du PIB sous Ayrault ne disaient rien quand il pesait le double sous Fillon.

  13. Johanna Garner dit :

    Ou va t on ? Vers un desastre ?….vers un retour vers les années extrémistes. ?…

  14. parsus dit :

    je me pose la question de ma présence a vos côté en 2007 quand je lis vos analyses sur la situation politique de la France Mrs Mottard.
    commenté la vie du 5eme canton et la culture la vous êtes bon..
    sur tous les commentaires je suis en grande partie d’accord avec le billet de Laurent Weppe.
    quant a vous monsieur gaigner me faire traiter de MALFAISANT parce que mes idées ne sont pas les vôtres je ne suis pas surpris.
    vous étés le parfait représentant de la sociale démocratie la plus réactionnaire et sectaire, et ces bien pour cela que gauche autrement c’est rapproché du centre mou plus droite que gauche.
    et oui gaigner et madame boy mottard vous devriez relire le billet d’olivier couteau il na jamais écrit qu’il fallait voter FN , c vous qui avec votre discours stéréotypé depuis temps d’année qui faite le lit du FN oui cela fait 40 ans que le Ps soutient cette Europe des banques en voila les conséquences.
    « – Après la déroute des municipales, le Président Hollande a clairement changé de cap en nommant Manuel Valls sur la base d’un programme de réformes très ambitieux. »
    monsieur mottard chez Afflelou ils vendent de très bonne lunettes.
    Francisca Zita , je fais parti des 57 % des français qui n’ont pas été voté et je suis fière de mon geste. j’aurai voulu 80 ou 85 % d’abstention pour donner une bonne leçon a la classe politique qui d’ailleurs en ce qui me concerne n’en n’a rien a faire du vote des citoyens pour preuve le résultat au référendum de 2005.
    bon je vous laisse je retourne a Rolland Garros
    parsus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s