Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu

Le dernier film de Philippe de Chauveron, Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?, avec déjà presque 8 millions de spectateurs, est déjà plus qu’un succès cinématographique. L’histoire n’est pas anodine.

Les Verneuil, incarnation un peu caricaturale de la grande bourgeoisie catholique de province, ont quatre filles. La première épouse un arabe, la deuxième, un juif, la troisième, un chinois… Quelque peu déstabilisés, ils portent leurs espoirs sur la quatrième qui finit par se marier avec un noir. Le film est souvent drôle même s’il joue non sans ambiguïté avec les stéréotypes.

Mais l’essentiel n’est pas là : avec pratiquement deux fois plus de spectateurs que d’électeurs du Front National aux Européennes, le succès de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? – qui est avant tout un appel à la tolérance et au « vivre ensemble » – est plutôt une bonne nouvelle.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans cinéma, Société, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?

  1. alaind dit :

    Pertinente comparaison et effectivement , au delà des clichés stéréotypés, un moment d’humour sans frontière de 7 à … 97 ans et plus.

  2. Emmanuel dit :

    Mais qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu pour avoir des films comme ça ?

  3. Pénélope dit :

    des films comme ça permettent de financer » des films pas commeça »

  4. très juste Pénélope !

  5. Jean-Charles Roux dit :

    Oui rassurant, mais ça reste un navet sur le plan cinématographique…

  6. Jean-marc Menez dit :

    J’ai cherche le second degré dans ce blog, sans le trouver ! Alors, second degré ou naïveté !

  7. Marco Moravia dit :

    L’art a influencé et forgé la société depuis la nuit des temps..on parle ici du 7ème « art »..effectivement une fois que de plus en plus de spectateurs auront compris la moralité du film sur le plan politique …espérons

  8. Elsa Rubinstein dit :

    certains passages font sourire mais c’est tellement cliché que ça en devient prévisible et certains acteurs jouent franchement mal

  9. sixtine dit :

    un navet! propagande ordinaire……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s