Forrest de 5 à 7 (2e partie)

Pyramide de Pei

C’est ainsi que Forrest repartit aux aurores deux jours après pour boucler l’affaire. Hélas, un orage violent suivi d’une pluie persistante l’obligea à rebrousser chemin au niveau des Guichets du Louvres. Sept petits kilomètres qui lui permirent toutefois d’admirer la pyramide de Pei sur une esplanade absolument déserte dans le petit matin blafard de ce jour de pluie.

Pour achever sa mission, Gump fut donc obligé de revêtir une tenue « civile » pour se rendre, comme un banal promeneur, un après-midi au parc Montsouris où fut tourné il y a cinquante ans une scène clé du film : « Montsouris, ça fait sourire rien qu’en le disant, c’est comme cheese… ».

Escalier du parc MontsourisAinsi le bel escalier Art Déco à la rambarde en faux bois et en vrai ciment où Antoine, le soldat de la guerre d’Algérie en permission, découvre peu à peu les secrets de la jeune femme.
— Oh, vous avez une jolie bague.
— C’est une perle et un crapaud.
— Vous et moi.

Source du Parc MontsourisAinsi le petit pont qui enjambe le ruisseau où le dialogue devient plus intime parce que «les filles aiment qu’on les aime».

Toutefois, afin de respecter le final en point d’interrogation, Gump jamais ne se rendit à l’hôpital de la Salpêtrière…

C’est ainsi qu’un peu contrarié par cet hommage chaotique rendu à Agnès Varda, Forrest eut quand même le sentiment du devoir accompli. Devoir récompensé puisque désormais une rue de Montmartre porte son nom …

Rue Forest

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans sport, voyages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Forrest de 5 à 7 (2e partie)

  1. alaind dit :

    Édifiant, émouvant, intéressant, surprenant, ce récit de Gump… Montmartre a aussi un musée, à côté d’un carré de vigne, un jardin improbable, et des peintures de la grande époque avec l’homme à l’écharpe rouge, non loin du Lapin Agile au 12 rue Cortot .
    Moi, je n’allais pas courir, mais seulement prendre des photos des installations électriques du musée… Il m’y est effectivement arrivé de dévier un peu de mon objectif!

  2. Patrick Walz dit :

    Tes papiers sont déjà célèbres dans le 18eme
    A quand une notoriété nationale ?

  3. Patrick Walz dit :

    Le 18eme et les Alpes Maritimes, bien sur…
    Reste plus qu’à faire toutes les villes et villages entre les deux…

  4. Voilà comment les éléments répondent aux courageux. Une rue, c’est pas rien ! Avec un « r » parti courir pour rester modeste. Le monde est parfait.

  5. Ping : Lieux de films : et vous ? | Le blog de Patrick Mottard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s