5 h 30 : Bright Angel Point

Lever de soleil sur le Grand Canyon

CARNET DE VOYAGE N° 4

C’est sans ma coéquipière restée au «camp de base» pour cause de cheville défaillante, que, dès l’aube, je me dirige vers Bright Angel Point, le site d’observation le plus avancé de la rive nord du Grand Canyon du Colorado, la moins fréquentée.

Cette modeste randonnée sur un sentier aléatoire qui flirte avec les précipices, dans une demi-obscurité, me demande un certain courage car l’altitude (2600 mètres quand même) me fait palpiter et j’ai également le vertige.

Arrivé sur place après quelques sueurs froides, je retrouve une dizaine de personnes qui ont eu la même idée que moi : assister au lever du soleil. L’ambiance est au recueillement, même si la tenue de l’un d’entre eux (pyjama et peignoir !) nuit un peu à la solennité du moment…

Alors même que les premiers rayons n’on pas encore franchi la ligne d’horizon, dans l’aube claire de l’été le spectacle est grandiose. Véritable chaos originel, le canyon s’offre à nous dans une atmosphère de premier matin du monde. Rien ne bouge, le temps est comme suspendu : pas un bruit d’insecte, pas un chant d’oiseau, pas un souffle de vent…

PatrickEnfin le soleil enflamme le haut des falaises. On entend les premiers déclics photographiques, mais sans excès, presque avec parcimonie. Une forme de complicité muette s’installe entre les témoins : quand le canyon s’embrase tout entier, quelques regards s’échangent. Ils expriment le bonheur d’être là tout simplement. Et une certaine admiration pour ce Grand Architecte de l’Univers qui a fait du si bon boulot dans ce coin d’Arizona.

Un, deux oiseaux survolent Bright Angel Point. Puis arrivent de nouveaux spectateurs, bruyants ceux-là. Le chaos originel est redevenu un paysage et c’est le temps de la dispersion et la fin de la communion éphémère.

Le Colorado à Marble canyonSeule frustration après ce moment magique : sur la rive nord du canyon, on ne voit jamais le Colorado. Mais grâce à l’itinéraire concocté par la coéquipière qui, si elle n’a plus tout à fait bon pied a gardé bon oeil, nous retrouverons la rivière mythique au 150e kilomètre d’un long périple qui devait nous conduire à Moab dans l’Utah. En effet, à Marble Canyon, sur la route 89, on peut franchir un Colorado d’une très belle couleur verte qui s’écoule majestueusement entre deux parois rouges.

Du coup, je l’ai franchi deux fois : une fois en VW, une autre à pied… Old fellow now !

Gump court vite à Moab dans l'Utah, en évitant les prédicateurs Mormons.

Gump court vite à Moab dans l’Utah, en évitant les prédicateurs Mormons.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour 5 h 30 : Bright Angel Point

  1. Philippe Biancheri dit :

    Sur les traces de Fra Marco di Nizza, 1er niçois « aux Amériques » et découvreur du sud ouest des Etat-Unis

  2. anla lacamp dit :

    Bonjour Patrick et Dominique merci de nous faire partager ce si beau voyage c’est vrai que l’on est jaloux mais profiter bien pour nous … On attend la suite avec impatience , les photos sont magnifiques … Bon rétablissement à Dominique et que Forrest continue à bien courir … Cours Forrest cours … Bisous à vous deux , à bientôt Anne-Marie di Nissa , Malvina et un coucou d’Assunta … Baieta

  3. Lara Dupree dit :

    C’est énorme, hallucinant…….

  4. Claudio Orlando dit :

    e ne vais pas y aller par chemins : je suis JALOUX. Jaloux de tout. De l’idée, de la marche, du lever de soleil, des Solutré du Nouveau Monde, des belles photos, une étant vraiment magnifique, de Gump en orange à Moab, du vert du Colorado entre parenthèses-falaises rouges, du style de l’écrit qui nous fait y être, et de cette association : « (pyjama et peignoir !) nuit ». Voilà, c’est dit ! Jaloux ! Faut savoir l’avouer, parfois. Merci, en tous cas, à tous les deux.

  5. Ne Da dit :

    Ne Da Notre prochain voyage sera certainement inspiré du vôtre! Profitez bien! C’est magnifique!

  6. Annie Goiran dit :

    bonne continuation de tout coeur mon mari et moi adoront les sommets à suivre

  7. Patrick walz dit :

    En dehors des descriptions magnifiques (que nous vivons avec vous) je dois avouer avoir un faible pour le pyjama/charentaise/peignoir ! Des photos ?

  8. Dominique Domilou dit :

    Grand courageux notre ami ! Mais ca ne m’etonne pas. Bisous a la coequipiere et a toi aussi

  9. Claude Grange dit :

    Je ne sais pas qui est la coéquipière, mais je lui souhaite un prompt rétablissement.

  10. Emmanuel dit :

    Mais cela se produit tous les jours ?

  11. Alexandra Perrier dit :

    Tout simplement génial merci de nous faire partager ces moments intenses

  12. Gérard Bony dit :

    Gump infatigable , à nous couper le souffle même dans des lieux magiques ! Malgré son handicap passager sa coéquipière en excellente cheville ouvrière arrive à le suivre et fixer sa foulée tout en nous faisant partager de splendides moments d’émotions dans des cadres grandioses . Merci à vous deux … et internet pour la transmission de vos instantanées !

  13. Patrick walz dit :

    Dans ce commentaire de Gérard, j’aime bien le terme « cheville ouvrière » pour la coéquipière…!

  14. Fransisca dit :

    Quel privilège d’avoir vécu cet « happening » d’une grande oeuvre. Rien que par vos mots : breath-taking » . J’ose deviner que c »est là une exemple de ce que G.Bruno appelait le panthéïsme. Face à ce spectacle on doit se sentir bien humble en tant qu’être humain ou/et artiste. L’aube qui a plus que bien tenu ses promesses?

  15. Ping : Dans le sillage de Thelma et Louise | Le blog de Dominique Boy Mottard

  16. Vero dit :

    « Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. »
    Avouons dans la traîne de Pablo Néruda que, partis ou non, nous aurons vécus!
    Et Claudio… la pluralité des géographies!

  17. Gaby Pila dit :

    souvenirs grandioses ! enjoy Patrick !

  18. Cela me donne vraiment envie d’y aller !!! ^.^

  19. Et j’ai trouve un nom pour la photo: L’impression, Soleil levant 😉
    Je veux y aller aussi !! ^^

  20. Ping : 1500 billets… Marignan n’est pas loin | Le blog de Patrick Mottard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s