Libé – Villa Arson : la procession sans queue ni tête

procession

Dans le cadre des journées du Patrimoine, la Villa Arson et l’association Colline Saint Barthélemy-Le Prieuré (boostée pour l’occasion par la dynamique Cynthia Lemesle) ont organisé conjointement une manifestation culturelle non identifiée, mi-performance, mi-happening, sous la forme d’une procession insolite entre la gare du Sud et la Villa Arson autour de l’œuvre de Patrick Van Coeckenbergh « Le dais – Le ciel à la portée de tous ».

procession 2Il s’agit en effet d’un dais couleur de ciel de 10 mètres de long avec 20 porteurs (des habitants du quartier), un cheval et un homme-tambour.

C’est ainsi que la chahuteuse cohorte accompagnée de nombreux supporters a traversé Nice Nord en passant par Borriglione, Bardi et le square Boyer. A mi-parcours, n’écoutant que mon bon cœur, j’ai relayé une porteuse qui commençait à être fatiguée dans la rude montée Claire Virenque. Le jeu en valait la chandelle puisqu’à l’instar de Delphine, ma voisine de dais, je suis devenu une authentique (partie) d’œuvre d’art. Cela n’arrive pas tous les jours.

Au final, même si la performance n’avait pas vraiment de sens, même si son esthétique laissait à désirer et que son cheminement était un peu ératique, nous nous sommes bien amusés au milieu de cette joyeuse procession sans queue ni tête.

Eric Mangion de la villa Arson

Eric Mangion de la villa Arson

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans 5e canton, culture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Libé – Villa Arson : la procession sans queue ni tête

  1. Emmanuel dit :

    Une animation artistique dans le quartier, ce n’est pas si souvent !

  2. mariotti serge dit :

    l idée était excellente à recommencer.

  3. Delphine dit :

    Et en plus, cette procession étonne, interroge, et incite le passant spectateur à parler…en le mettant de bonne humeur. Elle instaure donc des relations toutes nouvelles, plus libres. Et c’est très sympa !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s