Tics branchouilles (1) : l’écrasé de pommes de terre

Purée

J’avoue être souvent agacé par les nombreux tics permettant de faire la démonstration qu’on est branché, en harmonie avec l’air du temps. Au point d’en faire une nouvelle rubrique sur ce blog.

Les tics branchouilles peuvent s’épanouir dans le langage, les loisirs, la mode et bien d’autres pratiques sociales. Mais, il faut bien admettre que la cuisine est une source inépuisable de tics branchouilles (« je vous souhaite une bonne dégustation… »).

C’est ainsi que, depuis quelque temps, la bonne vieille purée a disparu des menus et des ardoises au profit de l’écrasé de pommes de terre. Exit la bonne vieille purée-saucisses, adieu le boudin-purée, terminé les puis de jus ou les rails de fourchette… Il faut vivre avec son temps, celui de l’écrasé.

Pourtant, si on va sur les sites gastronomiques du net (autre lieu de la branchitude), on s’aperçoit que pour faire un bon écrasé, il faut utiliser… un presse-purée ! On a du mal à suivre.

Si le terme de purée est définitivement ringardisé, à tout prendre j’aurais encore préféré comme nom de substitution celui de nos cousins du Québec : « patates pilées » !

Mais c’est ainsi, alors habituons nous à vivre dans un monde où « écrasé » devient une interjection pied noir, où les automobilistes les nuits d’hiver vont redouter « l’écrasé de pois » et où une comptine célèbre va perdre beaucoup de sa légèreté : « Quand je fais de l’écrasé mousseline, je suis sûr que tout le monde en reprend… ». Pas si sûr.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans coups de gueule, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Tics branchouilles (1) : l’écrasé de pommes de terre

  1. Marie Breteau dit :

    Génial ! Je déteste ces snobismes de carte de restaurant qui essaient de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ! Outre le fait que vous êtes le roi des prof de « Constit » vous avez l’humour que j’adore !

  2. Le Mouton enragé dit :

    « Il faut vivre avec son temps, celui de l’écrasé. » Excellent! Des phrases comme ça mériteraient un recueil « socio-caustique », non? Même le thème est déjà trouvé.
    Pour rester sur le sujet: et les verrines, hein? Ces verrines à toutes les sauces qui fleurissent comme des champignons! Il doit bien en exister à l’écrasé, en plus.
    Bon allez, une pomme de terre à l’eau dans une vraie assiette et qu’on n’en parle plus!

  3. Pascal Vuotto dit :

    Bientôt un  » écrasé de parmentier »… Non, la « branchitude » ne dure pas et disparaît dans l’oubli contrairement aux fondamentaux, bien heureusement.
    Bon, en attendant, je me souviens d’une recette de famille avec un reste de purée maison. On mélangeait avec un jaune d’oeuf, le blanc monté en neige était incorporé, puis chapelure et hop, au four pour obtenir un délicieux soufflet de pomme de terre ( non écrasé bien sur!!)

  4. Laurent Weppe dit :

    Pourtant, si on va sur les sites gastronomiques du net (autre lieu de la branchitude), on s’aperçoit que pour faire un bon écrasé, il faut utiliser… un presse-purée ! On a du mal à suivre.

    Ce n’est pas difficile à suivre du tout: la purée est à la base de la pomme de terre écrasée mélangée avec du beurre et du lait.

    En fait, l’écrasé de purée n’est pas un mauvais choix si on est allergique au lactose, si on a peur pour son cholestérol, si on veut varier les plaisirs, ou si on veut se préparer une tartiflette…

  5. Arty dit :

    Ce n’est pas tout à fait pareil : l’écrasé contient des petits morceaux granuleux, alors que la purée est veloutée, lisse et brillante. C’est vrai que « la purée » ne figure plus sur les ardoises car démodée, mais c’est sur les ardoises (lourdes et froides) qu’on déguste l’écrasé… avec le « fameux » trait de vinaigre balsamique en guise de déco, un détail qui m’exaspère tout comme les verrines… et l’huile d’olive en vapo… (bonne rubrique !)
    Une omelette SVP ! (servie dans un petit bistrot où il y a des chaises en bois vieillit, du bruit et de la fumée… mais là j’en demande trop !)

  6. Lara Dupree dit :

    Et les croquettes de purée de ponmmes de terre ???? Ils s’appellent mnt les croquettes de l’ecrasee de pommes de terre …..

  7. alaind dit :

    Ben pour moi la vraie purée, c’est maison Avé le filet d’huile d’olive, et avec la patate du marché bien binche, celle qui a de la terre encore a ses soulirrs. Au restau branché faut pas trop espérer la retrouver…. et oui comme on dit: purée. 🙂

  8. Patrick walz dit :

    Et mashed avec du garlic ? 😉

  9. penelope dit :

    et » le café gourmand » c’est le top one des concepts , ce qui permet aux gourmands( ou pas ,) de prendre un dessert sans « vraiment » prendre de dessert ! avec une note relativement salée compte tenu de la taille des mignardises…
    le café avec un carré de chocolat est définitivement ringardisé come dirait PM !!

  10. Marco Moravia dit :

    C’est carrément tordue l’idée d’introduire des mots qui sublimerait vainement un aliment qui a depuis des siècles(?) son nom propre associé à son goût propre. Et si cette mode était dû à la création des nouveaux emplois dans le marketing : concepteur/trice de la nomination innovateur alimentaire?
    Écrasé m’évoque le « crushed » en anglais qui évoque l’odeur de cendrier ..bon appétit

  11. Jehel Yveline dit :

    C’est la faute à Monsieur Picard qui a lancé il y a 2 ans l`écrasé de pomme de terre aux truffes !!!idem pour les verrines… j’ai du mal à lui en vouloir c’est bien pratique quand on a une petite flemme!

  12. Sophie Mancel dit :

    A quelle heure passe-t-on à table Patrick ?

  13. Christian Vitu dit :

    Bien dit. Le culte d’une cuisine de bazar, d’une gastronomie (et pâtisserie) de petits chefs semble atteindre son pinacle (émissions télé, labels régionaux, concours, recettes des magazines, etc…), au moment même où le niveau de vie du Français moyen se dégrade de plus en plus. Mais de qui se moque-t-on ? Pourquoi complexer les pauvres et jusqu’à quel point de non-retour? Il faut dire, pour rebondir, que ces malheureux « sans dents » ne font pas , hélas, la différence entre purée et écrasé de patates. Mondo cane.

  14. Emmanuel dit :

    Pas pour moi, je préfère le les pâtes……..

  15. ... dit :

    Bon… L’important, c’est de ne pas y être, dans la purée !
    Quant à l’expression pied noire exacte, c’est : « la purée des coqs ». Pourquoi ? Allez savoir.

  16. Arty dit :

    (Les pauvres, les pauvres…) La pomme de terre c’est délicieux et est l’un des meilleurs aliments !!!! Faut en manger pour être moins pauvre justement !
    Ma recette de l’écrasé est simple et ludique (qui date de mon enfance) : vous faites bouillir une pomme de terre (ou à la vapeur) et à table dans l’assiette vous l’écrasez avec votre fourchette + une noix de beurre + des grains de sel = c’est une pure merveille !!! Bon Appétit !
    Informations nutritionnelles
    Pomme de terre
    Quantité pour 100 grammes
    Calories 77
    Lipide 0,1 g
    Acide gras saturé 0 g
    Cholestérol 0 mg
    Sodium 6 mg
    Potassium 421 mg
    Glucide 17 g
    Fibre alimentaire 2,2 g
    Sucre 0,8 g
    Protéine 2 g
    Vitamine A 2 IU Vitamine C 19,7 mg
    Calcium 12 mg Fer 0,8 mg
    Vitamine D 0 IU Vitamine B6 0,3 mg
    Vitamine B12 0 µg Magnésium 23 mg

  17. penelope dit :

    et les pommes de terre en robe de chambre !!!

  18. Vero dit :

    Dans l’esprit et pour en faire: « Trilogie de poissons » c’est pas mal non plus. Selon la disposition dans l’assiette, on aurait pu aller jusqu’à triptyque. Quand je lis cela, j’ai le désir de commander des hors d’œuvres complètes ou encore…

  19. Bien vu ! Ce snobisme culinaire rentre dans cette hérésie de la bouffe (alors qu’on nous bassine tout en essayant de nous culpabiliser avec le gaspillage de nourriture, les Restos du cœur, la faim dans le monde, etc – j’aimerais bien voir les notes de restaurant de ceux qui font ces émissions) qui a envahi les écrans . Pas une chaîne n’y échappe, y compris Arte. Pas un documentaire sur une région qui, comme par hasard, n’a pas un reportage sur un resto du coin.
    Et le bon peuple, (tout comme les bobos), se pâme devant ces émissions bidon de compétition culinaire, consœurs de la téléréalité, et emmène ses enfants au MacDo (où, d’ ailleurs, les frites ne sont pas pires que dans certains restos qui servent du « surgelé fait maison »).
    Mais il reste des oasis de bon sens et de bonne chair : j’ai déjeuné récemment, qui plus est en excellente compagnie, dans un petit resto familial niçois. Un régal ! Une cuisine honnête, sincère et un accueil simple et attentif.
    Revenons aux patates : pour le brunch, rien de meilleur que des hashbrowns avec un oeuf cassé dessus.
    Merci Monsieur Parmentier ! En voilà un qui aurait mérité le prix Nobel !

    • Laurent Weppe dit :

      alors qu’on nous bassine tout en essayant de nous culpabiliser avec le gaspillage de nourriture, les Restos du cœur, la faim dans le monde, etc – j’aimerais bien voir les notes de restaurant de ceux qui font ces émissions

      Très franchement, vu qu’une année sur deux, la consommation totale de nourriture de l’humanité est supérieure à la production mondiale de nourriture et que les pays occidentaux sont de très loin les plus gros consommateurs -et gaspilleurs- en terme de calories par habitants, les campagne de culpabilisation qu’on nous impose sont amplement méritées.

    • Ah, Laurent, le grand imprécateur, mister perfection…
      Mėritées mais inefficaces. Moi, je suis né juste après la guerre. Dans ma famille, on ne gaspille pas la nourriture, on termine son assiette et on mange ou on utilise le pain rassis.ceux qui jettent sont des connards et par définition, ils ne comprennemt pas ce type de message ou s’en foutent.

  20. Alain Denis dit :

    le cuisinier sera « operateur-écraseur de patates »

  21. Delphine dit :

    Et que vont dire mes élèves si mon célèbre « Purée de pois qui pète » disparaît avec le mot purée ? L’ écrasé est finalement beaucoup moins explosif !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s