Les « rien que » et les occurrences étrangères

Nous avons souvent la tentation de faire plusieurs choses en même temps : manger en lisant, marcher en téléphonant, courir en pensant à son agenda, conduire en écoutant la radio… Du coup, on fait tout en pleine absence et non en pleine conscience. Aussi, Christophe André a raison quand il préconise la démarche du « rien que ».

« Libérons et densifions nos actes, pour leur permettre de n’être « rien que » ce qu’ils sont : rien que manger (sans lire, ni écouter la radio), rien que marcher (sans téléphoner, sans anticiper, sans réfléchir), rien qu’écouter (sans préparer ses réponses ni juger ce qu’on nous dit)« .

« Parce qu’à vouloir vivre deux fois plus, on risque de vivre deux fois moins, car deux fois plus mal« .

C’est un peu ce que voulait nous dire Montaigne dans les « Essais »:

« Quand je danse, je danse ; quand je dors, je dors; voire et quand je me promène dans un beau verger, si mes pensées se sont entretenues des occurrences étrangères, quelque partie du temps, quelque autre partie je les ramène à la promenade, au verger, à la douceur de cette solitude et à moi. »

 

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Les « rien que » et les occurrences étrangères

  1. alaind dit :

    Et bien, il me semble reconnaître ici une clé de voûte de la philosophie Zen. Simplement.

  2. Emmanuel dit :

    Paradoxal dans cette société où le spectacle et le n’importe quoi sont rois !

  3. Eva Siegle dit :

    Très juste ! Il y a un temps pour tout …
    Et il me semble que le stress est roi quand on veut faire tout en même temps , non ?
    Faisons de la résistance et relisons Montaigne !

  4. Lara Dupree dit :

    Tellement vrai !!!

  5. Claudio Orlando dit :

    Ouf, on peut se passer de Ch. André puisqu’on ne peut pas se passer de Montaigne.

  6. Jean-Christophe Picard dit :

    Merci de citer Montaigne en pleine affaire Nabila ! Cela fait du bien aux neurones…

  7. Jean-Raymond Vinciguerra dit :

    T’as raison, lire en mangeant c’est pas bon, je le fais, j’aime beaucoup bien lire, tu connais le résultat : à force de lire, je passe le quintal. Je dois donc me résigner à moins lire…

    • Valérie Expat From Nice dit :

      En plaisantant, vous mettez néanmoins le doigt sur l’essentiel. Pour l’expérience (qui est la seule façon d’avancer), essayez de ne faire que manger quand vous mangez et de ne faire que lire quand vous lisez et les kilos ne seront plus que de sagesse !

  8. Valérie Expat From Nice dit :

    Merci Patrick de rappeler (« rappeler » car, au fond, nous avons tous les clés) que l’attention est l’une des conditions nécessaires pour le voyage vers la pleine conscience. Etre à ce que l’on fait totalement mais aussi être (dans le) présent hors de portée du passé et/ou du futur. Ici et maintenant.
    « Occupe-toi du jour présent, car si hier n’est plus qu’un rêve, demain n’est rien qu’une vision.
    Le jour présent si tu le vis, fera de chaque hier un rêve de bonheur et de ton avenir une vision d’espoir. Alors, occupe-toi du jour présent.  »
    Proverbe Sanscrit

  9. Gérard Bony dit :

    En vrai Béotien , parce que c’était lui , parce que c’était moi …

  10. henri cottalorda dit :

     » Rien qu’écouter  » possible mais cela dépend de l’interlocuteur, du moment, de la situation,  » sans préparer ses réponses ni juger ce qu’on nous dit. » cela m’est difficile sauf avec certains mais je sais, comme en mathématiques, qu’il est impossible de trouver les réponses aux problèmes sans connaître et avoir compris l’énoncé. Il est évident qu’il y a un rapport de causalité entre  » l’écoute » et « la réponse » . Il est donc obligatoire d’écouter avant de préparer sa réponse ( et évidemment de juger ) mais le temps entre les deux actions peut être très court et même apparaître comme instantané.

  11. Arty dit :

    Ordonner, compartimenter, rationaliser… ses pensées (comme quand on range ses chaussettes dans les tiroirs), permet d’apprécier chaque instant de la vie et de réaliser pleinement – avec sérénité – chaque acte.
    Je vide mon esprit et je bois une petite gorgée de café, puis la seconde, puis la troisième et je déguste… juste un détail : l’esprit ordonné pourrait donner une allure de paresseux, d’idiot (certains ne le font pas exprès), de robot hypnotisé et froid, ou au contraire de qlqun qui maîtrise sa vie… ça va dépendre de l’aura de chacun… Pfff…et voilà, je ne peux pas m’empêcher de me mélanger les pinceaux !!!

  12. Fabienne Riganelli dit :

    je pense que c’est carrément de l’ordre de la cure de désintox…à quelques exceptions prés, je fais et pense toujours à plusieurs choses à la fois….Montaigne va devenir mon Mantra!!!!

  13. Annie Goiran dit :

    la vie est trop rapide !!!!

  14. Fabienne Dunand dit :

    Vous voulez dire même écouter de l’opéra au volant de sa voiture ??

  15. Aux deux Fabienne : à mon avis pas d’intégrisme là non plus… Il faut se diriger vers… Mais je suis les matchs de Federer sur mon portable et je mange en lisant l’Équipe quand je suis seul au restaurant ! Nobody is perfect !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s