Le paradoxe Depardieu

Fin 2012, Gérard Depardieu avait choqué avec son exil fiscal russo-belge alors même qu’il avait profité du système de financement public du cinéma français (mon billet «C’est Torreton qui a du courage» en date du 26 décembre 2012 reste un des plus lu et commenté sur ce blog). Dans la polémique qui avait suivi, nombreux étaient ceux qui pointaient un effet pervers du dispositif d’exception culturelle français conduisant à surpayer les stars en pénalisant l’économie des films. Une dérive qui risquait de mettre en danger toute l’admirable et enviée politique du cinéma français.

Deux ans après, le CNC (Centre national du cinéma) a réagi. Désormais le CNC dit stop aux salaires exorbitants. Il ne viendra plus en aide aux films dont le budget est inférieur à 4 millions d’euros si le salaire d’une star dépasse 15% du coût de production. Ce pourcentage tombe à 8% pour un film entre 4 et 7 millions et 5% entre 7 et 10 millions. Au- delà le plafond est fixé à 990 000 euros.

Merci Gérard Depardieu !

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans cinéma, culture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le paradoxe Depardieu

  1. Jean-Paul Dupasquier dit :

    C’est une bonne mesure et puis les excès en tous genres et en fric de Depardieu font oublier un bien maigre talent finalement.

  2. penelope dit :

    j’écoutais ce matin UDERZO sur une radio qui déclarait » Les Français n’aiment pas le succès. On envie le succès. On trouve toujours quelque chose pour dire que ce n’est pas bien.» !!

  3. Véronique Lederman-Bucquet dit :

    Surtout que son dernier passage à Bruxelles a été assez terrible: prestation alcoolisée un max! Triste!
    4

  4. Sophie Mancel dit :

    Rien n’est jamais tout blanc ou tout noir et Depardieu est toujours dans l’exagération mais on ne lui enlèvera jamais son immense talent qui lui a permis de tout jouer. Pour le reste, c’est bien ça façon à lui de se jouer de tout.

  5. Marie Breteau dit :

    Depardieu ne joue que du Depardieu c’est pour ça qu’il a fait un mauvais Cyrano ! Ces personnages au cinéma ne sont que la caricature de sa propre personnalité, toujours la même chose des bourrins au soit disant grand coeur, ça n’est pas de l’interprétation c’est de l’exposition !

  6. Eric Hedou dit :

    arretez de le critiquer la critique est facile le talent est plus rare

  7. Heu… le sujet c’était quand même la bonne décision du CNC ! pour le reste on dira que Gégé est une personnalité contreversée…

  8. Marco Moravia dit :

    Le mal d’un suscite le bien chez l’autre?

  9. Arty dit :

    C’est une bonne chose, mais Il faudrait surtout que le Cinéma français retrouve sa splendeur… là ça vaut le coup d’investir. C’est désolant de voir que le talent et les vrais artistes disparaissent, alors qu’ils sont – eux – ici en France… et n’émergeront peut-être jamais (copinage oblige).
    En même temps quand la Ministre de la Culture – en FRANCE ! – n’a pas le temps de lire… ça coupe toute espérance. Je n’ai plus rien à dire.

  10. alaind dit :

    Après le cinéma, un peu dans le même esprit d’ailleurs, il faudrait réviser la rémunération des politiciens, des actionnaires, et des politiciens actionnaires.

  11. Jean-François Nélis dit :

    Vu hier « Le placard » !! Génial Depardieu ! Impayable en brute du rugby qui offre un pull rose à Pignon (Daniel Auteuil qui se fait passer pour un homo afin d’éviter le licenciement) !!! Depardieu est un acteur de génie (les valseuses, Danton….) ! Alors on se calme un peu avec les critiques !

  12. Marie Breteau dit :

    Marie Breteau Avoir du talent c’est interpréter un rôle en se transfigurant, en abandonnant sa personnalité au profit de celle du personnage, ça n’est pas se servir d’un personnage pour donner à voir ce qu’on est, c’est ça avoir du talent ça n’est pas ! Et puis ça n’est pas comme si j’avais sans le savoir hier j’avais décrit exactement le rôle attribué à Depardieu dans ce film comme dans tous les autres n’est-ce pas…c’est bien pas de critique, pas d’avis, ne pas réfléchir, ne pas penser…c’est un modèle de société idéale !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s