Régionales : éviter le scénario catastrophe

Face à un FN conquérant et une UMP représentée par son leader local, la gauche a une partition très  délicate à jouer pour les prochaines élections régionales. En effet on ne peut pas écarter le scénario catastrophe qui exigerait, face à une percée FN importante, le retrait de la liste de gauche au profit d’une UMP qui accomplirait la même opération dans d’autre régions.

Pour éviter cela, nous pensons au PRG qu’il faut réunir trois conditions :

– L’unité : les partis et forces relevant de la gauche de gouvernement (je n’ai pas dit « du » gouvernement…) doivent s’unir dès le premier tour. Cela exige que le parti principal respecte ses partenaires lors de la constitution des listes et de l’élaboration du programme.

– L’efficacité : que les listes en question ne soient pas des compromis entre  différents courants ou baronnies mais la traduction d’une vraie efficacité électorale. Celle ci se mesure facilement.

– Le souffle : celui que la gauche doit faire passer dans son projet.  L’élection ne se fera pas sur le bilan (au demeurant honorable) d’une institution dont les électeurs maitrisent mal les compétences. Elle se fera en donnant aux citoyens de PACA l’envie de partager le destin d’une grande région européenne qui ne doit plus être l’addition des zones d’influence de deux métropoles.

Sur ces trois conditions, le PRG06 que j’ai l’honneur de présider sera vigilant et comme d’habitude propositionnel.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique locale, politique nationale, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Régionales : éviter le scénario catastrophe

  1. mazza dit :

    Du bon sens, encore du bon sens et toujours du bon sens. Merci Patrick!

  2. Patrick.walz dit :

    CLaidement énoncé… Lucidité… 👍

  3. Christian Depardieu dit :

    Très bonne analyse et propositions sensées.
    Rajoutons qu’il faut profiter de la perte de crédibilité actuelle du FN qui apparait (enfin!) tel qu’il est : une PME familiale englué dans de sordides dissensions et de sérieux doutes sur sa probité financière avec toutes ces mises en examen…
    C’est incontestablement un coup d’arrêt ou au moins une pause dans son « ascension » électorale qui pour ne pas être que provisoire mérite d’être souligné et mis en avant de toute les façons possibles…
    Christian Depardieu

    • Laurent Weppe dit :

      Allons, les électeurs du FN ont toujours su qu’ils votaient pour une corporation dont la raison d’être et d’entretenir la rente d’une famille et de ses affidés: ça fait 40 ans que ça dure, et ça ne les a jamais gêné.

  4. parsus dit :

    avec comme tête de liste le fameux Patrick Allemand ??????
    celui qui a gagner toutes les élections ou il sait présenté ……….
    si cela devait être le cas vos propositions qui sont sympa non aucun sens, car elle seront pas appliqués.
    et pour la droite je dis bien toute la droite cela sera du billard.
    parsus06

    • Laurent Weppe dit :

      Cette question a déjà été tranchée il y a 3 mois, Patrick Allemand ayant été battu lors de la primaire qui devait désigner la tête de liste. Commenter, c’est bien; s’informer avant, c’est encore mieux

    • Emmanuel dit :

      Ami Parsus, j’attendais davantage de vous un commentaire laconique sur le baptême des enfants du Rocher !

  5. Jean-Raymond Vinciguerrai dit :

    Lucide !

  6. Emmanuel dit :

    Une chose est certaine, c’est que la Gauche va perdre des régions…. Combien ? A nous d’éviter le pire !

  7. Dominique De Gueyer dit :

    Comment éviter un désastre pour la gauche ?

  8. Arty dit :

    Le plus important pour Nice et les Niçois est de voir un « Niçois » Christian ESTROSI à la tête de la région PACA, enfin Nice sera désenclavée après plusieurs décennies, enfin ! Toutes les forces à mobiliser sont bonnes à prendre, le FN n’est plus un parti, c’est juste un émiettement de mensonges fondés sur la haine qui s’essoufflent et se dispersent comme un poison sous l’effet d’un antidote…

  9. Roger Willm dit :

    On ne peut pas l’éviter tout le monde joue sa partition les partis de gauche aiment compter leurs voix ils se foutent du désastre programmé et de l’attente des électeurs de gauche qui aimeraient le rassemblement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s