La chambre de la mère, la forêt des songes

Mia madre

Mia madre

À la sortie du Grand Théâtre Lumière, les yeux étaient humides après la projection de deux films en compétition en ce troisième jour de Festival. Par la radicalité de leur exploration de l’intime, les films de Nanni Moretti et Gus Van Sant (quel duo !) sont en effet particulièrement émouvants.

Mia madre, Nanni Moretti (Italie)

Margherita, cinéaste en plein tournage d’un film, accompagne parallèlement l’agonie de sa mère, une ancienne prof de latin très aimée (ce qui ne manquera pas d’interpeller en pleine réforme hexagonale des collèges). Après La chambre du fils, Palme 2001, Nanni nous offre « La chambre de la mère » accompagnée de sa petite musique probablement autobiographique faite de pudeur, de fatalisme relatif (à la fin on pense quand même à demain !) et d’humour léger. Sans oublier une réflexion sur la vanité de la création et du métier de… réalisateur. Et avec en prime un grand numéro de John Turturro dans le rôle d’un insupportable mais attachant acteur américain d’origine italienne.

La forêt des songes, Gus Van Sant (USA)

Là, on est bien loin de la Baie du même nom car cette forêt se trouve au pied du Mont Fuji au Japon. C’est ici qu’Arthur Brennan, un Américain qui vient de perdre sa femme avec laquelle il entretenait des relations conflictuelles, est venu mettre fin à ses jours. Mais au moment de passer à l’acte, il tombe sur un homme blessé à qui il va porter secours. Ce sauvetage va se transformer en un terrifiant parcours initiatique nocturne qui permettra au désespéré de comprendre à son tour que l’amour est plus fort que la mort.

La forêt des songes

La forêt des songes

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La chambre de la mère, la forêt des songes

  1. Emmanuel dit :

    Alors la c’est du sérieux et du brutal…Super Nanni comme en 2001 ! En espérant qu’il ne fasse pas toute la famille. Non je plaisante, mégarespect pour Nanni !

  2. Vero dit :

    Encore cette même conclusion! Mais alors c’est comme si les jeux étaient faits et les parties truquées…Et la revanche alors?!

  3. Vero dit :

    Ajoutez du plaisir au plaisir!

    • Emmanuel dit :

      Magnifique, merci Vero. Forza Nanni et forza le Nuovo Sacher. Pour moi c’est mon modèle tant par son activité artistique que par ses prises de position d’humain. Nanni for ever.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s