Cannes 2015 : à l’heure des pronostics

Patrick

Avec le documentaire français sur le pôle Sud et l’adaptation anglaise de Macbeth, les deux films officiels du dernier jour, ce sont 21 longs métrages (dont 17 des 19 films en compétition) auxquels nous avons eu le bonheur d’assister pendant ce 68e FIF. Si on sait que cette période de Cannes correspond à celle des corrections du deuxième semestre universitaire (350 copies et 70 dossiers quand même cette année) doublée des incompressibles obligations politiques, on peut se douter que les dix derniers jours n’engendrèrent pas l’oisiveté.

La glace et le ciel (documentaire), Luc Jacquet, France

A travers la carrière du scientifique Claude Lorius une démonstration des origines humaines du réchauffement climatiques par l’exploration des glaces de l’Antarctique.Passionnant mais cinématographiquement très classique.

Macbeth, Justin Kurzel, Grande-Bretagne

Le réalisateur anglais nous propose à son tour un film à partir de la célèbre pièce avec Marion Cotillard en Lady Macbeth. Les décors naturels sont splendides, la mise en scène honorable mais le texte de Shakespeare étant la véritable star du film on est plus dans l’illustration (parfait pour des scolaires un peu paresseux) que dans l’adaptation cinématographique véritable. Celle-ci est-elle d’ailleurs possible ?

DBM

En attendant le verdict du jury présidé par les frères Coen nous allons, avec Dominique, nous mouiller sur ce blog tout en sachant que nous avons manqué ensemble deux films de la sélection (probablement excellents d’après la rumeur) : Le fils de Saul (Nemes) et Valley of love (Nicloux). Par ailleurs Dominique a manqué en plus Chronic (Michel Franco). Nous avons fait notre classement chacun dans notre coin et – c’est la première fois que ça nous arrive – notre palmarès est, à très peu de choses près, identique.

Palme d’or
Youth de Sorrentino

Grand Prix
La loi du marché de Brizé

Prix de la mise en scène
Mia madre de Moretti

Prix du scénario
The lobster de Lanthimos

Prix du jury (2 ex æquo)
La forêt des songes de Gus Van Sant pour tous les deux
Notre petite sœur d’Hirokazu pour Dominique et Le conte des contes de Garrone pour moi

Prix d’interprétation féminine
Cate Blanchett dans Carol

Prix d’interprétation masculine
Vincent Lindon dans La loi du marché pour Dominique
Tim Roth dans Chronic pour moi

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Cannes 2015 : à l’heure des pronostics

  1. Vero dit :

    21! Vous n’êtes pas des petits joueurs…On attend le poivron d’or. Je ne dirai rien à propos de Sorrentino mais si le dernier égale la Grande Belleza,c’est du tout cuit!

  2. Emmanuel dit :

    Plutôt dac et plutôt pas mal !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s