Les « Républicains » : tout ça pour ça !

On allait voir ce qu’on allait voir : le Congrès fondateur des « Républicains » allait marquer le début d’une ère nouvelle dans la vie politique nationale. En réalité, à part une polémique sur le nom (nom d’ailleurs parfaitement scandaleux), ce fut un non événement un peu à l’image des autres étapes du « retour » de Nicolas Sarkozy : même équipe, mêmes militants, mêmes discours, mêmes tensions… Les médias ont même décrypté le Congrès fondateur sous un angle peu flatteur : salle en partie vide, écrans extérieurs ne servant à rien, manifestations hostiles du public, mise en scène cousue de fil blanc.

On peut donc dire que la grande messe de Nicolas est un flop. Pas forcement une bonne nouvelle pour François Hollande qui sait très bien que sa (difficile) réélection passe par la victoire de son meilleur ennemi aux primaires de la droite.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique nationale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Les « Républicains » : tout ça pour ça !

  1. Sophie Mancel dit :

    Tout à fait d’accord Patrick. J’ai voté Sarkozy en un temps ancien où je croyais en une dynamique politique nouvelle pour la France. Aujourd’hui on me montre des hommes qui ont 70 ans,  » rien de nouveau à l’ouest » sinon des paroles que je veux plus entendre et des gens que je ne veux plus voir. Des fois je n’ai même plus envie d’aller voter, moi qui était si fière à 18 ans de déposer mon bulletin dans l’urne. Voilà le résultat de politiques absurdes depuis plus de trente ans.

  2. Georges Cruzalèbes dit :

    Je dirai plutôt : le congrès fondateur de « Les républicains » . L’article faisant partie du nom.

  3. Laurent Weppe dit :

    Ce dont Hollande a besoin, c’est que le chômage diminue durant les 12 à 18 mois qui précèderont Avril 2017.
    Le camp Hollande fait le pari que les prédictions du FMI se confirmeront: que le chômage sera redescendu en dessous des 10% d’ici là et que tout le monde aura par conséquent oublié les gros titres sur les chiffres d’Avril 2015*.
    Le camp Sarko fait le pari que la situation va se dégrader et qu’en verrouillant l’appareil RPR (on point où on en est, autant revenir au vieux terme chiracquien) il pourra jouer une redite de 2002 est être réélu par défaut.

    *Ironiquement, le FMI, dont les méthodes de calcul divergent légèrement des méthodes de l’INSEE affirme que Hollande a bel et bien tenu sa promesse de renverser la courbe et que le chômage est en baisse depuis 2013. Le gouvernement qui gagnerait à communiquer sur les chiffres d’une organisation dirigée par Christine Lagarde, c’est ballot…

  4. Emmanuel dit :

    Comme on dit dans le Guépard :  » Il faut que tout change pour que rien ne change ! »

  5. Rita Gosti dit :

    Rien que de voir Sarko je me marre un comédien né! Mais qui peut encore croire en lui? Les Républicains pff! Pff!
    En face il y aura toujours des Démocrates, wait and see, lol!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s