Convivialité radicale et Tour Eiffel

Baylet

Ma journée de mercredi a été consacrée aux instances nationales du PRG à Paris, avec une réunion des responsables des fédérations dans le cadre très cosy du siège national, rue Duroc, le matin, et un comité directeur à la Maison de la Chimie l’après-midi.

Je dois dire que, réunion après réunion, je me coule agréablement dans l’ambiance conviviale voire fraternelle du radicalisme. Avec des femmes et des hommes (élus, militants, permanents) probablement ni meilleurs ni pires que leurs homologues socialistes, mais que l’absence de courants organisés fait évoluer dans une atmosphère beaucoup plus légère et sereine qu’au PS.

Cela ne signifie pas que nous sommes en plein « manège enchanté », mais que, tout simplement, l’organisation et le fonctionnement du parti transforment le débat en dialogue plutôt qu’en confrontation.

Et même si les échanges peuvent être vifs, ils ne se transforment jamais en pratique du billard à trois bandes. Bref, il y a une culture démocratique rafraîchissante chez les radicaux.

Sur le fond, les débats ont surtout concerné l’organisation du Congrès de Montpellier dès septembre (au cœur d’une région dont le PRG revendique la tête de liste avec la ministre Sylvia Pinel) et les négociations avec le PS sur les Régionales.

Ces discussions, menées par Guillaume Lacroix, chaudement félicité par le Président Baylet, avaient débuté le matin même et, semble-t-il, dans un esprit constructif. Affaire à suivre et sur laquelle nous reviendrons bien sûr.

J’ai lu, il y a quelque temps, que les producteurs de cinéma demandaient souvent aux réalisateurs français de placer au début ou au générique du film une séquence où l’on voyait… la Tour Eiffel. Cette image faciliterait la vente à l’exportation. Comme j’ai envie de vous savoir nombreux à lire ce petit billet, je n’hésite pas à vous offrir les deux images suivantes prises par votre serviteur lors d’une courte pause entre les deux réunions, espérant ainsi déclencher un petit buzz…

Tour Eiffel 2Tour Eiffel 1

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique nationale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Convivialité radicale et Tour Eiffel

  1. Remi Boggio dit :

    Tu te présentes en Île de France sur la liste de Bartolone ? (J essaie de contribuer au buzz…)

  2. PM dit :

    Non Remi même si j’aime bien Bartolone…

  3. Sophie Mancel dit :

    Au moins Patrick, tu auras échappé aux agitateurs du jeudi à Paris.

  4. Fabien Castejon dit :

    Ramène nous une tour eiffel miniature pour mettre à côté de la statue de la liberté…miniature

  5. Williams Vanseveren-Garnier dit :

    Loin des turbulences

  6. Dgé el Gatou dit :

    La vraie a de la neige quand on la retourne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s