C’est la guerre qui se poursuit…

Attentat en France, attentat en Tunisie, attentat au Koweit… rien hélas de surprenant. La guerre déclenchée par l’islamisme radical se poursuit. Pour des dizaines d’attentats déjoués (notamment en France), il y aura toujours un kamikaze qui atteindra sa cible.

Cette guerre est mondiale et s’achèvera par l’éradication du mal à sa racine géographique. Quand ? Devant l’incapacité des démocraties à organiser la riposte et l’hypocrisie diplomatique de beaucoup de pays de la région, on peut redouter une très longue séquence.

En attendant, pour limiter les conséquences du conflit en France, il est important de ne rien faire qui puisse nuire à l’unité nationale. Dans ce contexte, les postures politiciennes ne sont pas seulement minables, elles sont dangereuses.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour C’est la guerre qui se poursuit…

  1. Alain Denis dit :

    dangereuse ET minable

  2. Emmanuel dit :

    Et elle va être longue ! Il faut donc imaginer Sisyphe heureux !

  3. Sara Ben Smida dit :

    Très dangereuses! !

  4. Sami dit :

    Triste monde

  5. Laetitia Legret-Orsoni dit :

    A quand une coalition mondiale qui éradiquera cette vermine à la racine ?

  6. Kimberley Donkers dit :

    Je suis tout à fait d’accord

  7. Sami dit :

    Il est temps de répondre par une réponse radicale. Les barbares n’ont aucune limite donc pas de pitié.

    • Laurent Weppe dit :

      Et c’est quoi la réponse radicale?
      Bombarder la Tunisie, qui vient de voter à 70% pour des partis laïques?
      Restaurer le clan Ben-Ali, le seul groupe que les Tunisiens détestent plus que Daesh?
      Exiger que le parti de Léon Blum vote la version 2.0 des lois scélérates, peut-être?

  8. JOSÉ dit :

    Je me souviens d’une époque, où régulièrement, moi même ou des invités, nous faisions piquer par des abeilles dans mon jardin ! Au final, j’ai du faire intervenir les pompiers pour détruire un essaim caché sous ma toiture. Sans cette solution radicale, la chose aurait pu durer trés longtemps.
    Je sais que la comparaison n’a aucune commune mesure avec les atrocités actuelles, et pourtant elle montre bien , que tout en gardant l’unité nationale, sans hypocrisie, il faut aller détruire le mal à sa racine.

  9. parsus06 dit :

    dommage José vous auriez pu récupérer le miel , je pense que cela devait être un nid de guêpes ?
    quand aux autres commentaires je souscris des deux mains.
    j’ai une question a l’homme politique, au nouveau radical de gauche …
    que proposez vous pour éradiquer ce mal profond vous l’homme politique, vous le sage ?????
    la guerre avec qui avec quoi avec quel argent ?????
    le mot ERADIQUER revient souvent :Verbe
    faire disparaître, faire cesser (éradiquer une épidémie)
    nous sommes même pas capable de donner une formation, du boulot a tous nos jeunes des cités, qui pour un certain sont proche de cette mouvance. ( demander a SAMI )
    nous sommes même pas capable de gérer et accueillir les millions de gens qui fuient leurs pays la guerre la misère.
    et la France profonde Raciste ne le permettrait pas en sanctionnerait l’action par un vote FN.
    vous voulez ERADIQUER Mr le radical de gauche MONTRER MOI LE CHEMIN je vous suivrais .
    parsus06.

  10. Parsus une guerre se gagne sur le terrain… Comment? ce n’est pas de ma compétence… Je ne dis pas que c’est facile mais c’est une nécéssité ! Quant au déterminisme sociologique des cités, il commence à me courir sur le haricot… Là aussi il faudrait commencer par éradiquer le trafic de drogue. Comment? Là par contre j’ai ma petite idée…

  11. parsus06 dit :

    je vous écoute sur le trafic de drogue moi aussi j’ai ma petite idée
    parsus06

  12. Ping : Le Conseil municipal de Nice : atmosphère | Le blog de Dominique Boy Mottard

  13. Ping : Terrorisme et communication | Le blog de Patrick Mottard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s