Gump et le Québec libre

Gump

«Vive le Québec libre !»
Quel incroyable charisme ! Quel culot de tous les diables !

En se «selfiant» devant le célèbre balcon de la mairie de Montréal, c’est ce que Gump pensait du Général De Gaulle ce matin, dans l’aube claire de son premier F.U.R. nord américain de l’année.

En effet, même si l’on n’était pas toujours d’accord avec le Général ( y compris sur le dossier canadien…), on ne pouvait pas lui enlever son courage politique et son sens de la formule. Sans lui, les relations internationales sont devenues bien ennuyeuses !

peinture muraleAu-delà de cet hommage historique, Gump a marqué à sa façon son «Je reviendrai à Montréal» (voir le billet de ce jour de Dominique) en abandonnant rapidement les gratte-ciel assez laids du centre ville pour le quartier de la rue Saint Denis (rien à voir avec celle de Paris), ses maisons à deux étages, ses incroyables peintures murales en forme de bandes dessinées apocalyptiques, avant de traverser le petit Chinatown de la ville.

Et même si parfois la pente était rude (Montréal n’est ni San Francisco, ni Seattle mais quand même…), rien ne pouvait résister à celui qui la veille avait ingurgité une «poutine»: spécialité locale sous la forme d’une plâtrée de frites accompagnée de saucisses «hot dog»et nappée de fromage fondu et de sauces d’origine indéterminée. Comme disait Joséphine, ma grand mère : «c’est très bon mais j’en mangerais pas tous les jours».

Chinatown, Montréal

Chinatown, Montréal

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Gump et le Québec libre

  1. Delphine dit :

    Quand je lis les récits de Gump, les mots désespérés d’Euclion (Plaute, L’Aululaire) me reviennent : « Quo curram? Quo non curram ? « . Le canal de Gairaut, la Prom ? Pfff…
    (Et pour mon ami Bernard, la traduction de Molière et ces mots d’Harpagon : « Où courir ? Où ne pas courir ? « ).
    C’était mon  » Vive le latin  » du matin, mon « Vive le Québec libre » à moi!!!!

  2. Dommage que tes chaussettes ne soient pas fluo.Mais bon, t as quand même le look…..Bonnes vacances Gump.

  3. Emmanuel dit :

    Courage politique, oui mais chez les autres. Je ne suis pas certain que De Gaulle aurait apprécié qu’un dirigeant étranger en visite en France s’exclame de la même manière… »vive la Bretagne libre ou vive le Comté de Nice libre  » !

  4. merci Delphine pour ces contributions latines…

  5. Laurent Weppe dit :

    Allons allons, entre Bugs Schäuble, les docteurs Recep et Benyamin Folamour et Vlad l’empaleur de l’Ukraine, les relations internationales sont loin d’être ennuyeuses.

  6. marco moravia dit :

    On entend presque les echos d ici au vieux Continent de la voix tonitruante de De Gaulle ! …Libre en effet.. Un vrai libre cours attravers le 71, le 75.. puis le Québec..
    Merci pour ce streetart…bon à savoir que cela fasse peinture jusqu’aux murs de Montréal. Peut être Banksy y était aussi au Canada ?
    Courez Gump toujours!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s