Enigmatique Saint-Laurent

Saint-Laurent 1

Quand vous voyagez au Québec, vous tombez inexorablement dans l’intimité du Saint-Laurent. Compte tenu de mon amour des fleuves, cela me va très bien. Ainsi, cette année, la journée passée à Montréal entre les iles et le port puis les 500 kilomètres sur la rive droite jusqu’à Rivière-du-Loup m’ont enchanté.

Mais ne nous y trompons pas : le Saint-Laurent est bien plus qu’un fleuve, c’est un monde mystérieux aux apparences multiples.

Ainsi, le long de la route côtière, il a pu prendre, au gré des caprices du ciel et de la variété des paysages, l’aspect d’un gros Rhône, puis celui d’un lac italien troublé par l’orage ou celui d’un bras de mer breton à marée basse. La rive opposée plus ou moins lointaine pouvant être tour à tour une familière réplique de la rive sur laquelle nous roulions ou un improbable rivage des Syrtes… quand une île de nulle part ne nous empêchait pas de l’apercevoir.

Saint-Laurent MontréalTout en contemplant de la fenêtre de ma chambre d’hôtel le soleil se coucher sur ses eaux argentées, il me revenait des images de voyages précédents. Les rapides en amont de Montréal qui font du Saint-Laurent une Tinée XXL, les baleines batifolant au large de Tadoussac au milieu d’un grand large aux couleurs océanes.

Mais de ces multiples apparences s’évapore une atmosphère unique faite à la fois de sérénité et d’imprévisibilité, une atmosphère enveloppant le Québec tout entier et qui est peut-être l’essence de son âme profonde.

Saint-Laurent coucher de soleil

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans 5e canton, voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Enigmatique Saint-Laurent

  1. Emmanuel dit :

    Une des principales portes d’entrée du continent mais j’ai du mal à imaginer le coté énigmatique d’un fleuve…même pour le Paillon !

  2. Delphine dit :

    Je me permets d’oser une légende pour la dernière photo (le coucher de soleil sur les eaux argentés), une phrase de Gracq : « On dirait que le monde autour de vous a mis un doigt sur les lèvres ».

  3. Eugène Sassone dit :

    Çà change du paillon

  4. Anik Angelozzi Kaigl dit :

    Pour toi Patrick bravo pour ton journal et tes écrits Continue tes productions tu as un style magnifique

  5. Anik Angelozzi Kaigl dit :

    ton carnet de voyage est pour moi l’initiation idéale à la découverte du St-Laurent. Si j’interprète bien ta photo, le St Laurent connaît un phénomène de marée. Je l’espère pour le pauvre propriétaire du bateau! Je te souhaite un magnifique séjour. A bientôt à la Malbaie!

  6. marco moravia dit :

    Une belle expression de poésie sous le signe de l’eau..fluviale… Je pense bien vous seriez autant capable d’écrire un essai équivalent prolongé comme Claudio Magris, ce que je lis actuellement « Danube » …un fleuve qui fait frère digne quoique bien éloigné et bien différent du St. Laurent…
    Bonnes (re)découvertes encore!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s