La transcanadienne et le double aveu

Transcanadienne

St John’s, la capitale de Terre Neuve, est une ville étonnante, avec son port dans un petit fjord, ses maisons aux façades peintes de couleurs vives et ses sautes de température (de 10 à 28 degrés en quelques heures le premier jour).

Mais elle va surtout entrer dans notre panthéon de souvenirs comme l’ultime étape de la Transcanadienne, qu’à l’instar de l’ami Bernard sur le chemin de Compostelle, nous avons parcourue de bout en bout mais en plusieurs étapes (7820 km quand même !).

St John's

St John’s

Ainsi, en 1998, nous étions partis de Victoria, la capitale de la Colombie Britannique, sur l’ile de Vancouver, pour rejoindre 5400 km plus loin Montréal. En 1988, nous avions joint Montréal à Sydney, la dernière ville à l’extrémité du Cap Breton en Nouvelle Ecosse (1500 km). Enfin, cette année, en traversant Terre Neuve de Port-aux-Basques à St John’s, soit 900 km, nous avons parachevé l’ouvrage.

Mais l’annonce de ce succès doit être tempéré par deux aveux.

Le premier concerne la route elle même ! En 1998, nous avons quitté la transcanadienne quelque temps pour plonger plus au sud visiter le Mont Rushmore dans le Dakota. Cette escapade aux Etats-Unis nous a donc privés de quelques centaines de kilomètres de lignes droites et de forêts.

Le deuxième aveu concerne le véhicule. Depuis des années, je suis considéré comme un «quatrequatrophobe» déterminé (il m’est même arrivé de sacrifier une deux roues motrices en Afrique sur l’autel de mon sectarisme). Eh bien, cette année, au détour d’un surclassement sournois (le véhicule que nous avions retenu n’était pas disponible), le loueur m’a confié une superbe Hyunday Santa Fé… 4×4. C’est donc avec un véhicule à priori exécré que j’ai achevé le parcours de la traversée du Canada. Mais, je dois dire que je commence à jouer avec les quatre roues motrices (je ne suis pas le seul !). Du coup, dans une semaine, sur la Translabradorienne, j’ai bien peur de jouer un remake de Monsieur Le Trouadec saisi par la débauche…

Gump longe le port de Saint John's. Mille sabords !

Gump longe le port de Saint John’s. Mille sabords !

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La transcanadienne et le double aveu

  1. Patrick.walz dit :

    Mais ?
    Santa Fé est beaucoup plus au sud, New Mexico !
    Ha, ok, je lis en biais….
    Désole 😉

  2. Emmanuel dit :

    Heureusement que l’essence est moins chère là bas !

  3. Delphine dit :

    Il fallait bien un 4×4 pour affronter les routes du Labrador. Les ours n’ont qu’à bien se tenir !

  4. Gérard Bony dit :

    Finalement tout vient à temps pour qui sait attendre en bossant dur quoique ! Vive le Québec libre sans oublier la France
    accueillant les parents de ces indécrottables Nicois sectaires oublieux , non mais ! Ai-je dis sieur Ciotti ou sieur Estrosi ? Mon double aveu pour ces médiocres inféodés à celui qui cache sa véritable identité d’irresponsabile hypocrite adepte de l’élimination physique chère à Péponne de Mouammar Kadhafi , c’est que mon envie de vomir m’étreint En transe Cannes canadienne fera toujours son cinéma avec St Raphaël sans voix café Poutchikine

  5. Jean-Jacques Maiy dit :

    Patrick, beau voyage ! un Hérodote du XXIe siècle ! Continue… émoticône winch

  6. Alain Dupasquier dit :

    Quoi un 4/4 ! Et même pas un Citroën! Je rêve!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s