Le bad buzz est une machine infernale

Le bad buzz de la désormais célèbre publicité pour une salle de fitness niçoise n’est pas une nouveauté: on se souvient des campagnes Benetton… Mais elle démontre une fois de plus que le bad buzz est une machine infernale. En effet même si vous intervenez pour dire qu’il ne faut surtout pas intervenir pour ne pas tomber dans le piège ( ce serait plutôt mon cas) vous contribuez à son succès…comme ceux qui  vont lire ce billet !

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le bad buzz est une machine infernale

  1. Delphine dit :

    Much ado about nothing… Mais, moi, elle m’a plutôt amusée, même si on pouvait aller plus loin dans la provoc…il manque un troisième adjectif, avec un o ouvert en première syllabe sur le modèle des deux autres, et comme eux finissant par un e muet….

  2. Claudio dit :

    Sur ce coup-là, ma complicité au buzz ne me gêne pas du tout; C’est très drôle et intelligent. Tout le reste, on s’en fiche un peu. Ce qui est triste, c’est que l’annonceur ait été obligé de s’expliquer sur le procédé, le second degré etc.

  3. Emmanuel dit :

    Et ça marche !

  4. parsus dit :

    vive le second degré

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s