Il faut lire « Razzia sur la Riviera » d’Hélène Constanty

Hélène Constanty

Très dense et passionnante réunion de la section locale de Mandelieu d’Anticor (dirigée par Chantal Maimon) sous la houlette du nouveau président national, notre ami Jean-Christophe Picard au Kyriad de La Bocca. Devant une salle pleine qui posera de nombreuses questions, la journaliste d’investigation Hélène Constanty (elle est correspondante de Médiapart et de l’Express à Nice depuis deux ans) a présenté son dernier ouvrage « Razzia sur la Riviera », une enquête particulièrement pointue sur la rapports incestueux entre la corruption et la spéculation dans les Alpes-Maritimes. Une enquête qui nous conduit de Cannes à Saint-Jean-Cap-Ferrat en passant par Vallauris, le cap d’Antibes et Mandelieu. En fait, c’est la totalité du 06 qui est concernée.

Bien sûr cet ouvrage n’a pas plu aux puissants de la Riviera. Du coup, sur pression politique, l’ouvrage a été blacklisté par la presse locale. Une situation que l’auteur n’a pas connue en Corse ou à Marseille pour des enquêtes similaires.

C’est aussi pour cela qu’il faut lire ce livre. Comme l’a expliqué Hélène Constanty dans son intervention, nous sommes dans une République qui a décentralisé ses pouvoirs sans décentraliser ses contre-pouvoirs. Une organisation comme Anticor, des enquêtes comme celle d’Hélène peuvent précisément contribuer à l’émergence de ces fameux contre-pouvoirs. Véritables urgentistes d’une République parfois étouffée au niveau local par le clientélisme et la corruption, qu’ils en soient remerciés.

Razzia sur la Riviera

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique locale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Il faut lire « Razzia sur la Riviera » d’Hélène Constanty

  1. Chantal Maimon dit :

    Merci Patrick d’avoir fait le déplacement pour venir dans notre commune tant convoitée.

  2. Cosmos dit :

    « Bien sûr cet ouvrage n’a pas plu aux puissants de la Riviera. Du coup, sur pression politique, l’ouvrage a été blacklisté par la presse locale. Une situation que l’auteur n’a pas connue en Corse ou à Marseille pour des enquêtes similaires.»

    Eh bien ! On aimerait en savoir davantage sur lesdites pressions. C’est proprement scandaleux… Visez-vous Estrosi-Matin et France 3 Côte d’Azur ?
    Bravo à cette dame en tous les cas.

  3. A reblogué ceci sur sansadjectifet a ajouté:
    Le journalisme en contre-pouvoir existe aussi sur la Côte d’Azur. Et mérite donc tout notre soutien. A partager sans modération !

  4. Patrick Luciani dit :

    Elle était venue m’interviewer en relation avec un procès concernant une grosse acquisition immobilière par des russes dans l’arrière pays, et qui avait été qualifié des « domaine des dieux pour milliardaires russes »…

  5. Cosmos d’après la Dame: les deux…

  6. Merci pour vos encouragements ! Ne manquez pas la suite : j’ai écrit un chapitre sur Nice et son baron à venir dans un ouvrage collectif de journalistes d’investigation, « Informer n’est pas un délit », à paraitre fin septembre chez Calmann Levy
    http://calmann-levy.fr/livres/informer-nest-pas-un-delit/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s