Mouans cerné (3)

La Siesta

Se rendre à Mouans Sartoux dès le petit matin – j’avais un rendez vous important – ne fut La Siesta 2pas une sinécure après la catastrophe nocturne qui a déferlé sur le département. L’ A8 et les pénétrantes étant coupées, il a fallu faire preuve d’imagination et utiliser quelques
routes encore très « humides » pour parvenir en deux petites heures sur les lieux du festival où régnait une atmosphère étrange, chacun arrivant en retard et racontant ses aventures de la nuit (sauf moi qui, une fois de plus, avait dormi comme un bébé).
D’ailleurs trés vite à l’initiative de Marie-Louise Gourdon une minute de silence fut observée en mémoire des victimes.

Patrick Mottard et Danièle De MarchLieu préservé au milieu de la désolation, le festival était comme cerné par cette rude réalité et ne récupèrera jamais la vitesse de croisière qui était la sienne depuis deux jours. J’ai quand même eu le plaisir de recevoir la visite d’un petit commando niçois et d’apprécier toute la journée la compagnie de Danièle De March, une grande dame de la politique varoise reconvertie dans la littérature intimiste. Et bien sûr, il y a eu les dédicaces, mais elles furent moins nombreuses et, de toute façon, le coeur n’y était pas.

Les amis niçois

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans culture, littérature-théâtre, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Mouans cerné (3)

  1. Chantal Maimon dit :

    Nous avons beaucoup.pensé à toi hier soir et ce matin.

  2. Sophie Mancel dit :

    Je savais bien que Patrick circulait en voiture amphibie.

  3. Marc Bongiovani dit :

    Vraiment pas marrant ces innondations courage à toi pour le retour sur Nice

  4. Thierry Jan dit :

    Patrick, pas trop trempé? Je n’ai pas pu y aller, à la gare on m’a expliqué que les trains n’étaient pas amphibies. Cela m’a fait penser à notre futur métro, ce sera un sous-marin !

  5. Emmanuel dit :

    Une pensée émue pour les victimes de cette catastrophe.
    Une catastrophe qui n’est pas exclusivement due à la nature. Il nous faut réfléchir à l’urbanisation galopante dans notre région !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s