Éviter la prochaine vague…

 

le-logo-de-la-regionUne fois encore le front républicain a fonctionné au 2e tour des régionales grâce à l’abnégation d’une grande partie des électeurs de gauche notamment en PACA. C’est une bonne nouvelle. Mais au-delà du soulagement immédiat qu’elle nous procure, nous devons l’accueillir avec un certain recul.

D’abord parce que la conséquence directe de cette stratégie a été de priver les électeurs de gauche d’un véritable choix et de provoquer l’absence d’élus progressistes dans deux des plus grandes régions françaises.

Ensuite – et c’est le plus important – parce que chaque vague FN que le front républicain doit surmonter est plus haute que la précédente précisément parce qu’elle se nourrit de la frustration des électeurs frontistes devant ce qu’ils considèrent comme une manipulation d’appareils. Mais avec un FN cette fois-ci à 30%, la prochaine vague peut être une dramatique déferlante car c’est de l’élection présidentielle qu’il s’agira. Si on veut éviter ce tsunami, il faut à tout prix transformer le front républicain électoral hémiplégique (il ne fonctionne qu’à gauche) en un véritable front républicain politique.

Pour cela, il faut que l’ensemble de la droite et notamment son actuel leader renonce au « ni-ni » et admette sans ambiguïté, sans complaisance, sans dérapages que les valeurs de la République sont incompatibles avec le programme et le discours de l’extrême droite. Gauche et droite peuvent s’opposer sur l’économie, le social, la politique étrangère. Elles doivent se retrouver sur les valeurs républicaines. Je pense en priorité à la laïcité où les deux camps ont à se remobiliser.

Face à ce défi, il est évident que les circonstances ont placé Christian Estrosi en première ligne. Sa première déclaration d’après élection était correcte et digne, sa proposition d’un conseil territorial intéressante à condition de ne pas être une coquille vide. Mais c’est sur la durée que nous pourrons juger de la réalité et de la sincérité de son positionnement. Au PRG nous serons des témoins vigilants. Sans a priori.

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans élections régionales 2015, politique locale, politique nationale, PRG, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Éviter la prochaine vague…

  1. Patrick.walz dit :

    Fond républicain hémiplégique… J’aime bien et c’est bien résumer la réalité !
    Mais en dehors de NKM qui, à droite, en est concient ?
    Beaucoup de chemin à faire pour « Les Républicains » 😡

  2. Alice Merveilles dit :

    oui, vigilance..

  3. Sylvette Maurin dit :

    Oui, patrick ! Ce fut digne !

  4. Marc Bongiovanni dit :

    Oui mais a quel prix !!!

  5. Nicole Millo dit :

    Pas mieux.

  6. Dominique Husken-Plasse dit :

    enfin quelqu’un qui réfléchit merci Patrick

  7. Marie Paule dit :

    Mes amis vous vous êtes fait enfumer et le sacrifice de vos élus ne va servir à rien. Estrosi ne vous a même pas remerciés (contrairement à Xavier Bertrand) et il va gouverner sans vous, avec certainement des magouilles avec le FN. C’est le candidat de Lorraine qui a eu raison : le FN n’a pas gagné et il a des élus, ce qui est important ….
    Point de vue de Rhône Alpes où on n’est mieux lotis…mais on compte sur notre opposition

  8. Gérard Corboli dit :

    Certes, mais le problème est ailleurs. Je n’attends pas de la droite qu’elle fasse un barrage républicain, puisque souvent elle partage en partie les idées du fn. Le problème vient d’un manque de politique sociale envers les gens qui souffrent de plus en plus, d’une perspective de vie qui ne s’améliore pas du tout et d’une cassure profonde entre les différentes composantes du camp progressiste. C’est plutôt ce combat qu’il faut mener car je n’attend rien du conseil territorial d’estrosi, le jean moulin de paca ( il faut oser).

  9. Alain Ginouvier dit :

    Si on veut vraiment qu’une grande partie des électeurs qui ont voté FN aient envie de changer leur vote , que les abstentionnistes reviennent aux urnes , il convient impérativement de revitaliser la démocratie française en :
    Limitant dans le temps et dans le nombre le renouvellement des mandats électoraux ( un mandat renouvelable une fois à tous les échelons)
    Cela permettrait un renouvellement des femmes ,des hommes et des idées.
    Éviter que les députés de La Nation soient constitués à 75 % par des fonctionnaires ignorant tout du fonctionnement d’une entreprise et du secteur privé, il convient donc d’obliger le fonctionnaire élu à démissionner de son corps d’attache et favoriser l’émergence de la société civile par un vrai statut de l’élu .
    Est ce que les élus actuels ont envie.de briser la « professionnelisation » de la représentation politique ? C’est une autre affaire….

  10. sylvette mariotti dit :

    oui Mr Estrosi a été élu grace au parti socialiste qu il n a pas cessé de critiquer. voyons maintenant de quoi il est capable pour la région PACA je n ai pas confiance en lui car il retourne souvent sa veste

  11. Cosmos dit :

    Le cocufiage électoral a encore de beaux jours devant lui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s