Théodore cherche des allumettes

Dès que je peux, j’assiste en spectateur aux représentations de mes pièces de théâtre. Et pratiquement à chaque fois il se trouve quelqu’un pour me demander si je suis ou j’ai été acteur. Généralement ma réponse est négative… ce qui n’est pas tout à fait exact. En effet, j’ai une expérience « d’acteur » lointaine et modeste, mais une expérience quand même.

Ado, j’ai joué le rôle-titre (mazette !) de « Théodore cherche des allumettes », une comédie en un acte de Georges Courteline créée, le 10 octobre 1897 au théâtre du Grand Guignol (!) avant d’être adaptée au cinéma en 1923 (re-mazette !). Il s’agit d’une tranche de vie à haute portée métaphysique : un étudiant complètement ivre rentre chez ses parents à trois heures du matin et réveille tout l’immeuble en cherchant des allumettes pour allumer la lampe à pétrole. Devant la richesse de l’histoire, on peut comprendre que Bergman fut un temps intéressé pour tourner un remake !

Notre metteur en scène qui n’était autre que « Georges le Niçois » (les lecteurs et spectateurs de « Fragments de Nice » le reconnaitront) avait ajouté quelques difficultés avec des effets spéciaux (je devais casser une bouteille sur scène !) et un hommage subtil à la « nissartitude » (l’allusion à la parisienne Porte Saint-Martin se transformait en Porte … Fausse !).

Devant le public de l’ancien collège Valéri, je me souviens avoir obtenu un succès d’estime, probable tremplin vers la Comédie française. Hélas Robert Hossein et Francis Huster n’étaient pas dans la salle et jamais je n’ai pu concrétiser ces débuts encourageants. Depuis pour vaincre ma frustration, j’écris des pièces pour les autres. Na !

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Théodore cherche des allumettes

  1. Val Expat From Nice dit :

    Il n’est jamais trop tard🙂 …….

  2. Patrick walz dit :

    Mais peut être que d’ecrire plutôt que de jouer est un plus pour nous, spectateurs ? 🙄

  3. Jacques Gros dit :

    Aujourd’hui tu serais arrêté comme potentiel terroriste avec tes allumettes….!

  4. Anik Angelozzi Kaigl dit :

    Un talent de plus à ton actif !!!!

  5. David Nakache dit :

    On peut juger une disposition inopérante sans faire d’idéologie ou de polémique. Il s’agit de la sécurité de tous. Les frontières étanches sont un mythe. Que dira-t-on si un binational déchu et expulsé se fait sauter avec une ceinture d’explosifs au coeur de Paris ? « Oh quelle horreur, nous le détenions prisonnier, nous l’avons relaché pour l’expulser, et des dizaines de personnes sont mortes ! » Il peut coûter cher, ce symbole là…

  6. David Nakache dit :

    la même chose que pour un binational non déchu et non expulsé… la non efficacité de la mesure ne peut pas servir d’argument pour prouver sa dangerosité !

  7. bernard gaignier dit :

    Patrick moi ton interprète j ignorais cette partie de ta vie. Il faut remédier à cette frustration!!!! et j’en ai les moyens….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s