Du Court Circuit Café aux Loges

Les Shakin'mamas

Les Shakin’mamas

Ce dimanche, un peu par hasard, j’ai participé à deux événements qui prouvent qu’il y a à Nice Nord une vraie convivialité qui s’exprime en dehors des rares manifestations officielles.

En début d’après-midi, j’étais en effet au Court Circuit Café de la rue Vernier à l’invitation de mon ami Isaac Coulibaly, un ami qui, dans une autre vie, animait musicalement les soirées des week-ends de réflexion politique que j’organisais dans l’arrière-pays.

Tous les mois, Isaac organise « Contes d’Azur », une après-midi récréative où chacun peut dire un conte, un poème, une petite nouvelle de son cru ou d’un auteur de son choix. La salle était bien remplie, à la fois intergénérationnelle et éclectique.

C’était charmant et, grâce à une certaine Cristina (une conteuse qui s’accompagne à la guitare), j’ai pu enfin comprendre pourquoi l’amour est aveugle et se laisse guider par la folie… On apprend à tout âge !

En fin d’après-midi, j’étais quelques centaines de mètres plus au sud, aux Loges, la mini salle de concert de l’avenue Thiers, à l’invitation de Gisèle notre voisine du premier étage. Une voisine souriante et presque réservée dans la vie courante mais qui, avec ses complices Karine, Laure et Michelle du groupe pop-soul « Shakin’mamas » est une véritable bête de scène.

Là encore la salle était pleine et intergénérationnelle avec une ambiance bon enfant. Les groupes se sont succédés sur scène au rythme d’un toutes les vingt minutes. Évidemment, les « Shakin’mamas » (traduction : les mamans qui secouent ou les mamans secouées… en fait les deux à la fois !) ont déchiré grave dans le double registre du rock et de l’humour. Leur « Proud Mary » d’anthologie fut, à ma grande fierté de voisin, le clou de la soirée.

Finalement le dimanche, à Nice Nord, Drucker n’est pas une fatalité !

Isaac Coulibaly avec "le Ren"

Isaac Coulibaly avec « le Ren »

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Société, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Du Court Circuit Café aux Loges

  1. Sylvette Maurin dit :

    Vive le 06100 ! Vive Nice Nord !, J’y ai pensé tout l’après-midi, en montant et descendant, de l’Horloge jusqu’à la Matmut ! Chouette quartier, et je pensais aussi à la permanence de l’avenue Cyrille Besset, de Parti Radical de Gauche de Gauche Autrement… Il y a des commerçants adorables, et très serviables, dans ce quartier, vraiment ! J’aime mon quartier !

  2. Rita Gosti dit :

    Moi aussi j’aime mon quartier bien qu’il soit moins valorisé qu’autrefois. Merci Patrick Mottard pour ce beau partage.

  3. Delphine dit :

    « C’est l’histoire d’une petite grand-mère qui est maigre, maigre comme un clou. Un jour, sa fille l’invite à un mariage. La petite grand-mère s’habille et, pour pouvoir bien danser, elle met
    une jupe, un jupon,
    une jupe, un jupon,
    une jupe, un jupon,
    une jupe.
    sept jupes et jupons ! … »
    C’est un conte portugais que me réclamait toujours l’aîné. Je le connais encore par cœur. Evidemment je comptais sur ses doigts, je mimais… Je pensais que le Ren s’en souvenait… mais j’ai dû moins la lui raconter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s