OGCN : Tintin au pays de l’or noir

Or noirLe 29 janvier le président de l’OGCN, Jean-Pierre Rivère, fait une annonce surprise : il a négocié en secret et en solitaire le rachat du club niçois par un prince d’Arabie d’une grande timidité puisqu’il ne voulait pas révéler son identité.

Ainsi le Gym allait basculer dans une autre dimension, le PSG avec son modeste émir du Qatar n’avait qu’à bien se tenir car on allait lui piquer Zlatan. L’affaire était bouclée.

Mais patatras ! Deux semaines après on apprend que la transaction ne se fera pas pour une obscure question de délais de paiement. Pour quelques jours de retard. A ce propos, le Président nous dit : « C’est peut-être un excès de prudence de ma part. J’ai peut-être été un peu paysan dans ma démarche ». Ainsi celui qui s’est pris le temps d’un mirage pour Tintin au pays de l’or noir nous fait le coup du paysan madré. Fouchtra !

De qui se moque-t-on ? En réalité, de l’ensemble des Niçois qu’ils soient footeux ou non. En effet si l’OGCN est une entreprise privée, l’Allianz Riviera n’en est pas vraiment une : ce stade, d’ailleurs délaissé par les spectateurs, va coûter une fortune aux contribuables niçois dans des conditions très critiquées par la Chambre régionale des comptes. Un tel investissement mérite mieux que les inconséquences de tel ou tel dirigeant. Et sur ce plan, être passé en quelques années des Pieds Nickelés à Tintin n’est en aucun cas une consolation !

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique locale, sport, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour OGCN : Tintin au pays de l’or noir

  1. Gregory Lanteri dit :

    Commentaires

    comme souvent avec ce club beaucoup de bruit pour rien. .. ((

  2. Emmanuel dit :

    Le Cheikh était sans provisions !

  3. Philippe Biancheri dit :

    D’après les chaînes tété spécialisés sport, Rivére s’est fait roulé dans la farine par l’homme d’affaire anglais qui voulait faire un coup de com. Même que l’investisseur saoudien aurait pu être qu’un fantôme ! L’intérêt de l’histoire est que les langues se délient . Par ex, pour Ben Arfa. Il en veut aux dirigeants du gym car pendant les 6 mois pendant lesquels il n’a pas pu jouer, Rivére lui a promis un logement gratuit. Promesse non tenue.

  4. Jean-Marie Tarragoni dit :

    La morale de cette histoire de Cheikh sans provision, c’est que dans le désert on n’a jamais vu couler de Rivère. Et quand un gars qui s’appelle « plus de black » (Blackmore) vient parler d’argent… on se méfie.

  5. bernard gaignier dit :

    Tiens ça me rappelle l’ histoire d’un ancien du PS aujourd’hui recyclé à droite qui s’était porté repreneur de l’OGC Nice avec un faux chèque ce qui lui avait valu un petit séjour à l’ombre (et pas à Londres).. Comme quoi de chèque en Cheikh, c’est toujours l’échec.

  6. Francisca dit :

    Ah ces bruits des Cheikhs chèques et échec…
    TC and the Sunshine Band en chantait déjà dans les 70’s « Shake Shake Shake.. »
    Rivère ne shakera pas son booty (booty= aussi « butin » en anglais) à la Tintin de si tôt..

  7. bernard gaignier dit :

    Oui mais c’est fini maintenant car le Cheikh expire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s