Les ambiguïtés d’une certaine droite face à l’intégrisme

L’épisode navrant de la mosquée En-Nour (voir le billet de ce jour sur le blog de Dominique Boy-Mottard) est le dernier en date de l’interminable feuilleton des ambiguïtés d’une certaine droite – très représentée localement – face à l’islamisme radical.

Pendant qu’une grande partie de l’extrême gauche sombre dans l’islamo-gauchisme, pendant que la gauche-Bianco succombe aux chants des sirènes du communautarisme, une certaine droite prétend s’opposer au radicalisme religieux avec des rodomontades à la Tartarin de Tarascon. Le ton est martial, le discours est viril. Parfois il est même guerrier et les dérapages anti-musulmans sont fréquents surtout en période électorale.

Mais derrière ces attitudes bravaches, la réalité du terrain est tout autre. C’est ainsi qu’on a laissé construire cette fameuse mosquée financée par des fonds provenant des éléments les plus extrêmes des religieux d’Arabie Saoudite probablement parce qu’à cette époque on ne voulait pas faire de vagues pour des raisons politiciennes. Aujourd’hui, les responsables se réveillent un peu tard en opposant à la réalité de la mosquée saoudienne flambant neuve des instruments juridiques dérisoires.

Ce cas est loin d’être une première. Je me souviens d’avoir découvert avec consternation il y a quelques années en plein cœur de la Zaïne à Vallauris, au cours d’une mission pour le compte du Conseil général, une tente mosquée sauvage installée par des radicaux contre l’avis des musulmans pratiquants du quartier mais avec l’aval de la municipalité UMP de l’époque (voir sur ce blog « L’Islam des tentes » du 3 avril 2012). J’avais bien sûr dénoncé ce scandale à la tribune du Conseil général.

Mais au-delà de ces faits spectaculaires, il y a surtout un quotidien fait de complicités honteuses, de réunions secrètes, de rencontres chuchotées et de subventions maquillées, des alliances surprenantes entre notables sécuritaires et intégristes manœuvriers pour maintenir une illusoire paix sociale et quelques positions électorales.

En réalité, cette diplomatie de l’ombre encourage et facilite en le légitimant le communautarisme. « Qui mange à la gamelle du diable a besoin d’une longue cuillère ». Celle de nos notables ressemble à celle qu’on trouvait dans les petits pots de glace Miko.

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les ambiguïtés d’une certaine droite face à l’intégrisme

  1. Patrick Quillier dit :

    le miko les met k o !….

  2. Laurent Weppe dit :

    Parfois les intégristes sont assez malin pour respecter la loi, et les grandes déclarations de principe ne valent pas un pet de lapin face à un opposant qui s’est mis en conformité avec le droit, surtout s’il a les moyens de se payer de bons avocats.

    Derrière « les rodomontades à la Tartarin de Tarascon.« , c’est surtout la mentalité d’une certaine « élite » locale trop sûre de sa puissance et de son immuabilité qui s’imagine qu’elle pourra décréter ce qui l’arrange (« Pas de Mosquée Aujourd’hui, Pas de Mosquée Demain, Pas de Mosquée à Jamais« ) quand ça l’arrange (la Mosquée est déjà construite, c’est pas grave, on rue dans les brancards) pour finalement se faire remettre en place par plus fort qu’elle -dans ce cas l’État par la personne du Préfet-

  3. Gaby Pilla dit :

    Merci de nous éclairer….mais nous avions remarqué que la construction était achevée….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s