Henri Legendre et les deux Corel

P1040841

Avec les deux Corel

Après les quatre représentations de la première semaine, on frise la rédemptiomania au théâtre de l’Eau vive. Coluche en son temps avait inventé le concept de lessive qui lave plus blanc que blanc, l’équipe du Christ rédempteur de Rauba capeu lance celui de la salle plus pleine que pleine. Les commentaires et les retours sur les réseaux sociaux sont si positifs que « la bouche à oreille » a fonctionné dès la troisième représentation.

Et, au hasard des publics de ces représentations, deux magnifiques surprises :

Samedi, après Richard-Véga la veille, j’ai retrouvé Sabrina-Facel, Christophe-Roguez, Jean-Christophe, Corinne et Sophie, une grande partie de la distribution de « Baie des songes », le spectacle que Fabienne Colson avait superbement mis en scène autour des textes de mon dernier livre. Ainsi Le christ rédempteur de Rauba capeu qui, avant d’être une pièce de théâtre, était une nouvelle qui fut jouée sous la forme d’un sketch burlesque d’une très grande drôlerie. Du coup, Bernard Gaignier a pu fraterniser sur scène avec Jean-Christophe Vecchi, le premier Corel. Quant à Frédérique Grégoire et Séverine Moraglia, elles ont pu au même moment rivaliser de sex appeal avec Corinne Meyer et Sophie Vecchi.

Dimanche, c’est une légende du théâtre à Nice qui nous a rendu visite: Henri Legendre. L’occasion de rappeler au public que ce courageux directeur de théâtre n’avait pas hésité, après avoir été sollicité par mon vieux complice Bernard, à me programmer alors que j’étais un auteur tout neuf qui sentait le souffre. Plus tard ce grand artiste me fera l’honneur de mettre en scène ma deuxième pièce « Sur un air de cithare » .

Quelques jours de repos et le Christ reprendra le collier jeudi pour une série de trois représentations (la quatrième, dimanche, étant déjà complète ). Réservez et vite !

IMG_2179P1040790P1040789P1040819

NM 31:05:2016

Nice-Matin 31/05/2016

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans littérature-théâtre, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Henri Legendre et les deux Corel

  1. Corinne Meyer dit :

    ben voilà on a compris le message de Corel, le personnage de la pièce de Patrick Mottard, avant l’échange de monuments, l’échange amical autour d’une oeuvre avec des comédiens qui ont joué les mêmes rôles mais la même volonté de faire vivre les mots et rire !!! très beaux moments partagés et une version très dynamique avec des comédiens qui s’amusent et nous amusent !!! bravos les compères !

  2. Françoise Dupasquier dit :

    cool! gros succès au rv!

  3. Henri Legendre dit :

    je l’ai vu, c’est très drôle

  4. Jean-Pierre Fouchy dit :

    Que sera Nice en 2066 ?
    La réponse est donnée par la pièce : Le Christ rédempteur de Rauba Capeu.
    Succès cet après-midi devant plusieurs membres de l’association Les Amis du théâtre (voir Groupe Facebook).
    C’est vraiment une comédie satirique qui est à voir.
    Au théâtre de l’Eau vive de Fabienne Colson à Nice, c’est déjà complet pour dimanche prochain, mais il reste quelques places pour jeudi, vendredi et samedi. Profitez-en !

  5. Isabelle baud dit :

    Ambiance Marron Five ? Non, ce sont nos 3 M à nous : ils savent tout jouer , de Molière à Marivaux en passant par Mottard.
    Nous avons, une nouvelle fois été emportés par la folie et la joie communicative de cette Troupe des Affranchis, emmenée par un Bernard Gaignier au top de sa forme en metteur en scène.

  6. Isabelle baud dit :

    Une complicité évidente, un plaisir de jouer ensemble, nous avons passé une soirée pleine d’humour et d’énergie.
    Merci au Petit Théâtre des Affranchis !

    Ce dimanche, et toute la semaine prochaine, allez savourer à votre tour cette 4ème pièce de Patrick Mottard (

  7. André Leber dit :

    Isabelle est venue en éclaireur hier soir pour les Amis du Théâtre, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle nous a mis l’Eau … Vive, bien sûr, à la bouche.

  8. Seb dit :

    Si seulement le monde de la pièce était notre futur, alors on pourrait espérer pour nos petits enfants… La distribution est excellente et la mise en scène originale, on en redemande…

  9. Jean-Christophe Picard dit :

    Excellente pièce de Patrick Mottard ! Le Christ Rédempteur est la grande statue du Christ qui domine Rio de Janeiro, au Brésil… Que se passerait-il si, en 2060, le nouveau maire de Nice, aux idées extravagantes, installait cette oeuvre de 38 mètres de haut à Rauba Capeù, dans le cadre d’un échange de monuments ? Au final, une pièce loufoque et drôle, portée par des personnages hauts en couleur, bourrée de clins d’oeil sur la vie politique niçoise. Mention spéciale à Didier Veschi, en premier adjoint plus vrai que nature, et Virginia Ricordeau, en journaliste télé enthousiaste.

  10. Jojopolivier dit :

    Excellente soirée avec une troupe pleine d’énergie.

  11. Sophie Mancel dit :

    Vraiment sympa, on a passé un excellent moment en compagnie du maire Corel et de son équipe de bras cassés délirante. Bravo à l’auteur Patrick MOTTARD, mon complice des salons.

  12. Helyette Laborelli dit :

    Hilarante pièce de théatre « Le christ rédempteur de Rauba Capeù » de Patrick Mottard,interprétée avec brio par Frederique Gregoire,Bernard Gaignier et Richard Martinez.
    Merci à toute l’équipe pour ce moment inoubliable..

  13. bernard gaignier dit :

    Merci à toutes et tous pour ces messages. Encore une nouvelle aventure magnifique. Belle émotion d’avoir Henri Legendre dans la salle. En effet tous les acteurs qui étaient sur scène ont joué avec lui dans son théâtre et se sont connus à l’Alphabet.. Pour ma part, J’ai joué 25 ans avec Henri……
    La semaine prochaine il reste des places jeudi vendredi et samedi…..alors dépêchez vous de réserver.

  14. bernard gaignier dit :

    Et merci à l’autre équipe corelienne!!!!!!!!

  15. Paule Mazé dit :

    Une superbe représentation …ambiance niçoise assurée .salle comble …un vrai cadeau de fête des mères. Merci à cette troupe et à son auteur….surtout ne rater les autres représentations …vous le regrettiez . Merci à toute l’équipe .

  16. Bernard Gaignier dit :

    Merci Paule d’être fidèle à nos spectacles….

  17. Henri Concas dit :

    oui Virginia en journaliste enthousiaste est excellente. .

  18. Philippe Biancheri dit :

    Jacques Médecin voulait installer une statue monumentale de la Vierge au château, dominant ainsi Rauba Capeu. C’était a la fin des années 70

  19. Citta di Castello dit :

     » la rédemptiomania  » est à Nice depuis que la troupe du petit théâtre des Affranchis interpréte la dernière pièce de Patrick Mottard ! Une salle pleine, (samedi soir) des rires du début à la fin, nous revoilà dans les méandres  » politico-culturello-financiers  » des années  » fric  » à Nice. Les personnages sont interprétés avec justesse et enthousiasme sans jamais virer à la caricature. Il faut dire que les dialogues sont ciselés et la mise à scène efficace, loufoque mais tellement drôle! bref du grand art théâtral ! Didier Veschi, chauffeur de salle exceptionnel, nous met tout de suite dans l’ambiance dès notre arrivée: je vous recommande d’arriver tôt. N’attendez pas la dernière minute pour réserver car le bouche à oreille et les réseaux sociaux fonction

  20. Jean-Marc Derigny dit :

    Ne pas manquer le duel des des « pestes » lysiane et Vanessa ( Frédérique Grégoire et Séverine Moraglia ) et le côte à côte de la désopilante mine (Lucile Gaignier) et de la journaliste parisienne ( Virginia Ricordeau)

  21. Gérard Bony dit :

    Le bonheur partagé d’un auteur heureux , des instants de sérénité et de détente bienvenus . Félicitations

  22. Patrick Carnicelli dit :

    arrivée PM

  23. Vivianne Costa dit :

    Effectivement il ne faut pas hésiter j’avoue avoir passé un moment très agréable, la bonne humeur, le rire tout était là ! Bravo aux artistes vous êtes au TOP ! MERCI à tous

  24. Isabelle Baud dit :

    Qui n’a pas encore son billet

  25. Ne pas oublier que l’auteur Patrick Mottard assiste aux représentations et dédicace ses livres : Fragments de Nice (à caractère autobiographique et poétique), Baies des songes (recueils de nouvelles), 1er mai place Maurice Thorez (une uchronie très drôle) , Un air de cithare et bien sûr la dernière création Le Christ rédempteur de Rauba Capeu!

  26. oups! moi, j’ai adoré ! bravo patrick! je l’ai vue au théâtre de l’eau vive samedi dernier! j’ai trouvé didier veschi éblouissant et j’en ai encore mal aux yeux ! mais bravo aussi à tous les autre! c’était super!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s