De la bossa nova au blues

mms_20160605_204610

Dimanche, le « Petit théâtre des affranchis » a donné sa huitième représentation du Christ rédempteur de Rauba capeù : une ultime séance (en attendant une reprise largement plébiscitée dans les allées du Festival du livre) en forme d’apothéose.

C’est que l’essentiel du public, dans une salle une fois de plus bondée, était composé des membres de l’association Brasilazur présidée avec autorité et charme par mon amie Filomena Iooss. Un public enthousiaste venu prendre des nouvelles de son Christ chahuté par les Niçois et qui, au final, n’en a pas voulu à l’auteur pour sa vision parfois un peu caricaturale de ce grand pays que nous aimons tant.

Était également présent un sympathique responsable politique avec son épouse (un indice ? il n’a pas pu s’empêcher de m’envoyer juste avant le spectacle par sms une blague footballistique !)

Mais quel que soit l’enchantement de cette dernière séance, c’était la dernière séance « et le rideau sur l’écran est tombé ». Les jolis bouquets offerts aux comédiens par Fabienne Colson, la directrice du théâtre, ont donné de la couleur au dernier salut mais l’émotion était réelle. Et là, acteurs, metteur en scène, régisseur et auteur nous sommes passés sans transition de la bossa nova au blues…

Et même si ce début de semaine, avec les premières soutenances de mémoires de master à l’Université (bravo Kelly et Stéphane !) et un calendrier politique chargé (un comité directeur du PRG à Paris), va probablement atténuer en ce qui me concerne ce Cristo blues, il ne va pas l’effacer avant longtemps.

IMG_4681DSC06718DSC06713DSC06802

Merci à tous ceux qui nous ont largement pourvus en photos, notamment à Helyette.

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans littérature-théâtre, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour De la bossa nova au blues

  1. bernard gaignier dit :

    Je ne répondrai pas à la devinette sur le responsable politique car ce serait tricher, le dit responsable m’ayant envoyé un message après le spectacle….
    Merci à toutes celles et ceux qui m’ont accompagné dans cette aventure. c’est toujours difficile quand ça s’arrête….
    A bientôt pour d’autres aventures……

  2. Sympathique responsable politique dit :

    En 2060 je pourrai être l’adjoint aux sports de Corel. Je serai plus jeune que Charles Ehrmann à son apogée

  3. bernard gaignier dit :

    Par contre moi je ne suis pas sur de pouvoir attendre 2060.

  4. bernard gaignier dit :

    En attendant foules immenses qui pleuraient de ne pas avoir assister à ce magnifique spectacle, il y aura peut être une reprise sur uns scène plus grande….mais chuuut……

  5. Virginia Ricordeau dit :

    Le vague à l’âme de laisser s’éloigner Véro Paletto, au moins pour un temps. Belle expérience de monologues pour un personnage que j’ai aimé interpréter: intègre et entier. Et puis, comme nous tous, fière d’avoir pu jouer en présence de l’auteur, d’avoir incarné sa Véronique et d’avoir profité à chaque représentation de son retour bienveillant (ça c’est exceptionnel, Molière et les autres ne sont jamais venus au spectacle). Enfin, un « spécial thanks » à mon acolyte, Lucile Gaignier, géniale sur scène et dans les coulisses, et à Richard Martinez, « la voix descendue du ciel »… (et ce n’est pas exagéré). Richard (mon Vladimir) a fait des miracles aussi bien en tant que voix off que sur le son et le visuel de la mise en scène très rigoureuse (et intelligente) de Bernard Gaignier. Enfin, à tous mes autres camarades de jeu, vivement une autre histoire à nous raconter !
    Ah oui ! j’allais oublier l’essentiel : Merci au public d’être venu si nombreux et sans lequel nous n’aurions pas pu vivre ces joies.

  6. Le vague à l’âme de laisser s’éloigner Véro Paletto…au moins pour un temps, mais fière d’avoir interprété ce personnage, intègre et entier. Chanceuse aussi de l’avoir incarné en présence de l’auteur, Patrick Mottard qui doit être remercié pour ses retours chaque soir bienveillants. Un « spécial Thanks « à mon acolyte Lucile Gaignier, géniale sur scène et dans les coulisses, et à Richard Martinez (mon Vladimir) « La voix descendue du ciel » et ce n’est pas exagéré. Richard a été essentiel à la réussite de ce spectacle en tant que voix off mais aussi sur le son et le visuel de la mise en scène rigoureuse (et intelligente) de Bernard Gaignier. Et puis, à tous mes autres camarades de jeu, vivement une autre histoire à nous raconter. Enfin, Merci au public venu si nombreux et sans lequel nous n’aurions pas pu partager ces joies.

  7. Le vague à l’âme de laisser s’éloigner Véronique Paletto (pour un temps ?), mais fière d’avoir interprété ce personnage: intègre, entier. Et puis, chanceuse de l’avoir incarné en présence de l’auteur, Patrick Mottard, qui sera remercié pour ses retours, chaque soir, bienveillants. Un « spécial Thanks » à Lucile Gaignier mon acolyte, géniale sur scène et en coulisses et à Richard Martinez, « la voix descendue du ciel » et ce n’est pas exagéré. Richard Martinez a été essentiel à la réussite de ce spectacle, pour ses voix off et ses miracles sur le son et le visuel de la mise en scène rigoureuse (et intelligente) de Bernard Gaignier. A tous mes autres camarades de jeu, vivement une autre histoire à nous raconter. Enfin et surtout, Merci au public venu si nombreux et sans lequel nous n’aurions pas pu partager ces joies. A bientôt. Véro…

  8. J’attends avec impatience ta prochaine pièce de théatre.
    Merci aux acteurs pour ce moment hilarant,ça ne doit pas être évident d’avoir la pêche à chaque représentation .
    Richard,je ne t’oublie pas, si tu peux attendre 2060 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s