Le jour d’après : tristesse et colère

Une nuit à imaginer l’apocalypse sur cette promenade des Anglais où je cours si souvent dans la fraicheur de l’aube, cette promenade que je peux mentalement reconstituer mètre par mètre.

Mais plus d’une nuit à six cents kilomètres de Nice était au dessus de nos forces, d’où un retour anticipé de ma Bourgogne natale par l’autoroute dès ce vendredi. Sept longues heures d’un éprouvant cheminement le long de la vallée du Rhône qui nous a laissé le temps de rassurer et de nous rassurer par sms auprès des amis et des proches (l’inévitable égoïsme de proximité sentimental ! ), d’être informé au téléphone par des responsables  et des témoins directs, de répondre à quelques médias, d’écouter France Info .

Sur les ondes, les témoignages d’une infinie tristesse tournent en boucle. Pour les observateurs avertis (syndicalistes policiers, associations de victimes, spécialistes du terrorisme, militaires, journalistes…), la tendance générale va plutôt dans le sens de l’imprévisibilité du drame liée à la nouvelle stratégie des intégristes islamistes (avec toutefois une question sur les conditions de la pénétration du véhicule dans le périmètre interdit à la circulation). Mais, au milieu de ces analyses responsables, on pouvait relever certaines interventions assez politiciennes qui avaient surtout pour conséquence (ma foi dans le débat démocratique m’empêche de dire « avaient pour but ») de nuire à cette unité nationale pourtant si nécessaire face aux ennemis de la République. Comme je ne veux pas à mon tour troubler ici même le temps du recueillement ou tout simplement de la décence je n’en dirai pas plus. Mais silence le jour d’après ne vaut pas engagement  pour toujours. Car ma colère, même différée, est grande.

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Société, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Le jour d’après : tristesse et colère

  1. Martine Fauq dit :

    Merci Patrick pour cette retenue et cette décence dont d’autres n’ont pas été capables.

  2. Sophie Mancel dit :

    Nous sommes tous en colère Patrick. Mais je considère que le temps des bougies et des marches blanches est révolu. Il faut frapper l’intégrisme là où il nait, en Syrie, en Libye en aidant les pouvoirs en place à abattre Daesh et autres. Il n’y a plus à hésiter. En France les autorités doivent contrôler chaque mosquée, fermer les salles de prières où les imams ne pratiquent pas un islam républicain et arrêter les salafistes et autres intégristes qui se promènent librement dans la rue. On doit donner de vrais pouvoirs à la police et à la justice. Nous sommes un état de droit et de respect et cela s’applique pour tous. Il n’est plus temps de tergiverser, eux ne tergiversent pas , ils tuent. Et les musulmans bien intégrés seront les premiers à soutenir cette politique sécuritaire puisqu’ils sont aussi victimes de ces attentats.

    • Laurent Weppe dit :

      Il faut frapper l’intégrisme là où il nait, en Syrie, en Libye en aidant les pouvoirs en place à abattre Daesh et autres.

      Daesh est déjà frappé: depuis début 2015 l’organisation a perdu près de la moitié des territoires qu’elle contrôlait en Irak et un tiers des territoires qu’elle contrôlait en Syrie; les forces Kurdes assiègent Raqqa; Falloujah, la ville où l’organisation fut fondée a été prise (par des milices chiites, histoire d’ajouter l’humiliation à la défaite), les désertions s’accumulent et les séances de torture-exécution publiques des déserteurs capturés ne suffisent plus à enrayer l’hémorragie des troupes, plusieurs champs pétrolifères ont été perdu par l’organisation, qui a divisé par deux le salaire de ses soldats par manque de cash.

      On ne va quand même pas imiter les Américains et atomiser 200.000 civils juste pour hâter une capitulation dors et déjà inévitable.

    • Cosmos dit :

      Je vous rejoins totalement.

  3. D’accord avec toi Sophie mais c’est à la source , sur le terrain en Syrie et en Irak qu’il faut mettre toute notre énergie !

  4. Paule Mazé dit :

    Bravo Patrick pour cette discrétion, trop de politiques interviennent où se montrent partout où il y a des caméras que ça en devient indécent .
    Nous sommes tous affectés par ce drame, mais respect pour ceux qui souffrent.

  5. Joëlle Péglion dit :

    (réponse à Patrick) Tout à fait !!!!!

  6. Gertina Van der Merwe dit :

    My sympathies to the people of NIce and my friends Patrick and Dominique!

  7. Chris Dessay dit :

    Pour une fois je ne suis pas tout à fait en accord avec tes propos. C’est toujours prévisible un acte de violence, surtout quand la personne est, comme les autres soi-disant « terroristes de daesh », un multi-récidiviste pour acte de violence. N’acceptons plus les multiples condamnations sans peine lourde. Trois récidives acceptées, au dessus on met 20 ans. Crois moi c’est le seul moyen de les calmer. Daesh n’est qu’un prétexte pour assouvir leurs pulsions et masquer l’incompétence totale de tout ces freluquets de politiciens sortant de l’ena et ne comprenant rien à cette génération désabusée. Sauf qu’on en a vraiment marre, mon ami est passé de cadavres en cadavres pour retrouver sa femme morte sur la prom’ par une petite racaille qu’on a laissé en liberté malgré plusieurs condamnations pour violence. C’est pas normal, et Daesh n’a rien à voir la dedans à mon sens.

  8. Dominique Boy-Mottard dit :

    Chris, triste pour ton ami qui a perdu sa femme et pour tous les proches qui en souffrent. La force de Daesh est de susciter des vocations et même de donner des idées à ceux qui ne sont pas radicalisés (ce qui est peut-être le cas dans la tuerie niçoise). S’en prendre à l’Islam radical, c’est bien sûr d’arrêter, d’expulser quand le droit le permet. Mais c’est seulement en s’attaquant à la source qu’on pourra mettre fin vraiment à la menace que fait peser sur l’ensemble de l’humanité le terrorisme islamiste.

  9. Chris Dessay dit :

    Dominique, la radicalisation est présente depuis longtemps dans notre pays. On les vois dans la ville avec leurs voitures de luxe, la police est fatiguée de les arrêter tous les six mois et qu’ils sortent avant eux du tribunal en leur faisant des doigts d’honneur au volant de leur bolide. Ils faut durcir le ton, je suis persuadé qu’il n’y a pas d’autres solutions. Ensuite, bien sûr, il faut eradiquer l’islamisme radicale. Mais ouvrons un peu les yeux, la haine vient de la frustration d’un peuple qui a l’impression de ne pas vivre dans un monde juste.

  10. Dominique Boy-Mottard dit :

    Hélas, on ne vit pas dans un « monde juste »… C’est un fait.

  11. Alice Merveilles dit :

    Pour ne pas devenir des « éléphants avec une mouche dans l’oreille »…
    http://bibliobs.nouvelobs.com/…/la-strategie-de-la…

    La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ?

  12. Nathalie Durand dit :

    un étranger condamné en France surtout pour violence n’a plus rien à faire ici

  13. Sylvette Maurini dit :

    En filigrane…… Dans les replis des coeurs, tant d’incompréhension sur les mouvements du Monde… De quoi sommes-nous témoins, et pourquoi ?

  14. Patrick Attali dit :

    ·
    Un ami de stade des annees 70 vient d’ écrire un article qui me touche,,je vous le partage à tout mes amis québécois merci Patrick J ai le même sentiment ,jeune homme marchant sur cette belle promenade bordant la mediterrannée quelle tristesse ,,

  15. Jacqueline Bellino dit :

    Tout à fait d’accord avec toi et indignée!

  16. Cosmos dit :

    Merci pour votre réaction et vos propos dignes, M. Mottard.
    Mêmes interrogations que vous concernant l’entrée du camion sur le trottoir près de l’Hôpital Lenval puis sur la zone exceptionnellement piétonne…
    Des leçons devront être tirées une fois les explications fournies. Le premier adjoint aurait dû faire de preuve de plus de dignité et attendre d’avoir certains éléments avant de s’exprimer avec un ton polémique sur toutes les ondes.

  17. ASIN dit :

    Mon Cher Patrick, puisque les faits sont connus de tous, je dirai simplement ma satisfaction, dans cet océan de larmes, d’avoir constaté qu’il existe encore des gens ouvrant leur porte sur la détresse, car j’ai fait partie d’un petit groupe de personnes totalement paniquées et réfugiées dans l’appartement d’un jeune couple qui a assuré notre sécurité jusqu’à la moitié de la nuit, alors que les autorités conseillaient de ne pas sortir. A bientôt. Didier Asin.

  18. bernard gaignier dit :

    Patrick je ne sais comment tu peux garder ton calme face aux charognards qui sans aucune pudeur essuient leur pied sur des cadavres uniquement dans un but électoral… Bien sur qu’on peut se poser des questions légitimes mais les sarkozy ciotti estrosi juppé et autres rivalisent de saloperie……

  19. Gérard Bony dit :

    Tristesse partagée malgré un instant colère non retenue à l’égard du manque de décence des médias et des politiques accablant pêle mêle Président Gouvernement Police Nationale et Justice dans ces instants de meurtre barbare . Alors que tant de familles étaient dans l’angoisse la douleur et la peine , sans compter le traumatisme de tous les témoins de cette atrocité .

  20. Chantal Maimon dit :

    Mais ils ne sont pas qu’en Syrie ou en Irak ils sont à nos portes.

  21. Sylvie dit :

    Respect à tous ceux qui arrivent à analyser, commenter, justifier ou accuser… moi, j’en suis totalement incapable. Chacun rejette la faute sur quelqu’un d’autre, il nous faut à tout prix un coupable, une solution etc. Je me demande juste si la solution n’est pas au fond de chacun de nous et si nous ne devons pas nous demander comment un tel extrémisme a pu naître et se développer dans notre société. Nos ennemis sont nos voisins, nos collègues. L’homme qui a commis cet acte fou, j’aurais pu lui ouvrir ma porte hier ou avant-hier s’il m’avait livré un colis ; ses enfants auraient pu fréquenter les mêmes écoles que mon fils ; j’aurais pu lui faire la bise si je l’avais croisé chez des amis etc. Donc je n’ai pas peur car je ne sais pas d’où peut venir le danger. Par contre, je cherche à comprendre comment quelqu’un peut arriver à un tel degré de désespoir pour se laisser manipuler par une idéologie mortifère qui arrive à lui faire croire qu’il trouvera son Salut en assassinant ses semblables sous prétexte qu’ils représentent une civilisation décadente. Le ver est dans le fruit. De plus en plus, cette idéologie me rappelle le nazisme. A l’époque, il y avait plein de bons français qui pensaient que les juifs étaient la cause de leur maux et admiraient Hitler. Il me semble que nous vivons la même époque troublée et que nos repères sont très confus.

    • Antoine juszczak dit :

      Je suis d’accord avec toi, le plus troublant, c’est que ce phénomène djihadiste
      touche aussi des personnes qui n’ont eu aucun contact avec l’islam dans leur enfance(Je pense à Auchard , aux Bretons et aux Niçois entre-autre, qui sont partis en Irak). Ça me stupéfie….

    • Sylvie dit :

      à Antoine Juszczak, c’est pour cela que je crois que c’est une idéologie qui manipule des gens en les rejoignant dans une fragilité qu’ils ont en eux. Cela n’a rien à voir avec la religion, même si cette idéologie touche majoritairement des personnes musulmanes parce qu’il y a une identification plus facile à cause des origines culturelles de ceux qui ont lancé ces discours sur le net. Et aussi parce que ces meurtriers posent leur premiers jalons dans un islamisme radical qui commence par voiler les femmes, couper les mains des voleurs etc.

  22. Pascal Cédan dit :

    De tout cœur avec toi , ta famille , nos militants et tout le peuple de Nice !
    Amitiés radicales .

  23. Emmanuel dit :

    Triste réalité, il semble que l’insouciance dont nous faisions preuve a disparu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s