Le triple A antibonheur

Au-delà du triple A censé qualifier la fiabilité financière des États et de celui qui authentifie (on le dit) la qualité des andouillettes, Christophe André dans son Abécédaire de psychologie positive (Editions Odile Jacob poches) dénonce le triple A anti-instant présent et donc antibonheur :

Plus mon esprit prend l’habitude de s’évader Avant, Après, Ailleurs, au lieu de rester dans l’ici et maintenant, plus mon bien- être diminue. Cela nous offre en plus un petit mantra : « Si tu veux être heureux, éloigne-toi du Triple A »

En ces temps de rentrée, nous avons donc compris la leçon : pas de nostalgie, pas de fuite en avant et pas de délocalisation du bonheur… Là et tout de suite !

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Divers, littérature-théâtre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le triple A antibonheur

  1. Sylvie Parodi dit :

    C’est tellement vrai. Hic et nunc c’est bien cela ? si je me rappelle encore un peu mon latin…

  2. Emmanuel dit :

    A aussi comme andouillette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s