Ne nous laissons pas voler notre ultime liberté

admd

C’est à Antibes, le fief de Jean Léonetti, co-auteur de la loi sur la fin de vie récemment votée, qu’un peu par défi l’A.D.M.D (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité) a tenu son congrès annuel ce week-end. En effet, l’association qui milite ardemment pour l’euthanasie et le suicide assisté comme au Benelux et en Suisse, est particulièrement déçue par une loi qui reste très éloignée des propositions du candidat Hollande (Je ne veux pas en rajouter mais on a l’impression que le Président a traité la question de la fin de vie comme une synthèse de congrès du Parti Socialiste).

Entretenant des relations de travail très constructives depuis plusieurs années avec la Fédération 06 de l’A.D.M.D, je faisais partie des rares invités politiques (avec Véronique Massonneau, députée écologiste non EELV, très présente à l’assemblée sur le sujet) . Invitation logique car le PRG est le parti politique français le plus en pointe sur les questions liées à la fin de vie comme on a pu le vérifier la semaine dernière tout au long du congrès de La Rochelle. Un soutien apprécié, ce que m’a confirmé le Président national Jean-Luc Romero avec lequel j’ai pu brièvement m’entretenir.

Au cours de l’après-midi, de nombreuses personnalités de la culture ont témoigné. Ce fut forcément émouvant (Marie- Christine Barrault parlant de la fin de Vadim son compagnon, Pauline Delpech de celle de Michel, son beau-père, Noëlle Châtelet de celle de sa mère) mais aussi souvent drôle (le philosophe Gilles Vervisch et… Brigitte Lahaie). A chaque fois, il s’agissait de dire qu’au nom des valeurs de la République et de la laïcité, il ne fallait pas se laisser voler notre ultime liberté : celle de choisir notre mort.

Ainsi, on donnera tout son sens à la citation évoquée par une participante : « Les vivants ferment les yeux des morts, mais les morts peuvent ouvrir ceux des vivants ».

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans politique nationale, PRG, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Ne nous laissons pas voler notre ultime liberté

  1. Alain Dupasquier dit :

    C’est que, en discrète toile de fond des questions de fin de vie, se trouvent des ‘conséquentes’ problèmatiques d’assurances vie et de gros sous, et, il n’y a pas que des questions d’étique et de morale. La question serait alors réglée depuis longtemps!

  2. Chantal Maimon dit :

    Merci de m’avoir informé de cette assemblée. Très intéressante.

  3. Elena Sanfilippo dit :

    Je partage. Sujet trop important, et pourtant le chemin est encore long … mais on avance.

  4. Alain Magurno dit :

    Étrange, fortuit et juste. Une analyse et ses commentaires identiques à ceux d’Henri BRUN qui m’a demandé de te saluer…..Il a fêtè ses 80 printemps samedi à Cannes……le militantisme conserve.

  5. Emmanuel dit :

    Dans le genre je conseille Miele, le dernier film de la Golino en tant que réalisatrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s