Laïcité et communautarisme à Cyrille Besset

daniel-moatti

Daniel Moatti

Dans le cadre des « Vendredis du PRG », il a fallu repousser les murs hier soir dans la permanence du 10, avenue Cyrille Besset. Il est vrai que le sujet de la réunion-débat «Laïcité et montée du communautarisme en France» – correspond à la principale préoccupation de nos concitoyens en cette année 2016.

Le conférencier, l’universitaire Daniel Moatti nous a fait revivre son expérience de prof Pied noir en banlieue rouge tout en nous plongeant dans les profondeurs de l’histoire des religions pour mettre en perspective le principe de laïcité dans notre pays.

Le débat qui suivit nous a permis notamment avec Céline Fiorentino (OLVO 06-Forces Laïques), Alain Magurno (intervenant dans les écoles sur la laïcité avec l’ OLAM) et Henri Cottalorda, de vérifier que le militantisme laïque était bien vivant… mais aussi pluriel (en strates générationnelles ?) Leslie pour sa part a regretté l’effacement de l’éducation populaire qui a un rôle crucial à jouer en la matière. Certains comme Marie-Hélène, médecin scolaire, nous ont fait part de leur expérience et Manu en bon prof d’histoire a précisé un certain nombre de questions tout en appréciant l’appel à la mémoire longue évoquée par le conférencier. Pour ma part je me suis « contenté » d’une question iconoclaste « Peut-on être musulman et laïque ? » tout en ayant conscience que ce n’était pas dans les deux heures de la réunion que nous allions résoudre cette question centrale.

Mais n’en doutons pas : face à la lâcheté d’une grande partie des politiques de gauche et de droite et à l’irresponsabilité de l’extrême gauche et de l’extrême droite, c’est par une mobilisation citoyenne (les orphelins de Charlie a dit les conférencier) que nous parviendrons à juguler la montée du communautarisme dans notre pays. Il me plaît de penser que notre modeste réunion a participé de cette volonté.

patrick-mottard-daniel-moattipublicimg_1572diner

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans PRG, Société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Laïcité et communautarisme à Cyrille Besset

  1. J’ai bien aimé l’approche historique du principe de laïcité du conférencier (qui nous change un peu…). Dommage qu’il n’y ait pas eu assez de temps pour le débat du fait du parti pris – par ailleurs justifié si l’on souhaite que les réunions ne durent pas trop longtemps – car la question motive apparemment beaucoup de monde, notamment les femmes qui étaient les plus nombreuses dans l’assistance.

  2. Emmanuel dit :

    La laïcité c’est du vivant et donc il faut la faire vivre. Excellente conférence !

  3. Chantal Maimon dit :

    Bravo.

  4. Moatti Daniel dit :

    Merci à Patrick et à Dominique pour la confiance accordée et l’accueil chaleureux. Merci à tous les participants qui ont fait vivre cette conférence sur un thème brûlant par de nombreux témoignages et de perspicaces questions.
    A très bientôt
    Daniel Moatti

  5. elkrief leslie dit :

    merci pour cette soiree riche sur l une des questions majeures qui nous préoccupe. les dèbats ont été animés et vifs naturellement puisque ce théme touche á des sujets passionels. A nous de continuer á contribuer á trouver les équilibres et les moyens pour un vivre ensemble dans le respect de notre république et de ses valeures.

  6. Soirée fort intéressante et très sympa, ce qui ne gâte rien ! Merci d’avoir rappelé que la laïcité « à la française » s’est bâtie sur un environnement catholique. Oui, on peut être chrétien et inconditionnellement laïque. Il n’y a pas d’incompatibilité entre la liberté de conscience et le respect des lois de la République. Mais la toute-puissante Eglise n’a pas aisément lâché son pouvoir. La question d’aujourd’hui, rappelée par Patrick Mottard : peut on être musulman et laïque ? semble insoluble au regard de la récupération du religieux par des extrémistes au fort pouvoir de nuisance. L’anecdote citée par Daniel Moatti du Coran prêté à des jeunes gens démontre qu’en passant par l’éducation, il est permis d’espérer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s