Primaire de la droite : Thatcher contre Chirac

debat-primaire-droite

Quelques réflexions à chaud après le débat :

– Une fois n’est pas coutume mais on peut féliciter les journalistes Alexandra Bensaid, Gilles Bouleau et David Pujadas pour le cadrage du débat, la pertinence de leurs questions et parfois même – ce qui est rare à la télévision française – l’utilisation d’un minimum de droit de suite.

– Les deux finalistes de la primaire de la droite sont… de droite. Leurs propositions sur les retraites, le temps de travail, la sécurité sociale, la fiscalité et la fonction publique sont 10 fois plus clivantes que les réformes du gouvernement actuel y compris celles qui ont provoquées de nombreuses manifestations. Il faudra s’en souvenir au moment des choix ultimes.

– Sur la baisse des effectifs de la fonction publique, on était bien dans l’idéologie car aucun des deux n’a vraiment expliqué quels secteurs seraient concernés (Fillon avec sa baisse de 500 000 fonctionnaires étant en pole-non position sur la question).

– Il est évident que le programme de Fillon est deux fois plus radical que celui de Juppé. Economiquement, le premier par son libéralisme est thatcherien, le second, par son pragmatisme est chiraquien (avec ce soir, par moments, une sorte de mimétisme physique).

– Sur les questions de société, Fillon revendique le recyclage politique de la droite conservatrice quand Juppé affirme vouloir rassembler.

– A l’international, les deux font des propositions qui s’inspirent de la politique du gouvernement actuel, peut-être parce qu’il n’y a pas d’autre possibilité (notamment sur la Syrie où un accord avec Poutine est inéluctable).

– De qui faut il souhaiter la victoire si on est un homme de gauche : sur les valeurs, Juppé incontestablement. Mais si on est un poil stratège… Bon, de toute façon, on sera spectateurs !

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique nationale, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Primaire de la droite : Thatcher contre Chirac

  1. Elena Sanfilippo dit :

    C’est tout à fait ça, surtout pour ta conclusion Patrick.

    • gebony1 dit :

      Un fantastique challenge à relever pour nous tous militants de gauche , afin de vaincre l’un ou l’autre au 2e tour de la Présidentielle en ne se résignant au retour de cette droite ou pire . Stratège ou pas un sacré boulot !

  2. Gilles Michel Saint-Agnan dit :

    TATCHERFION candidat de la calotte ,du crucifix et du goupillon veut nous imposer une politique à la Tatcher puissance 1000 aux seuls profits des plus riches , abroger le mariage pour tous et le droit à l’avortement , nous faire travailler 48 H payées 35 H supprimer 500 000 Fonctionnaires ! le programme le plus conservateur jamais vu ! Vite François HOLLANDE annonce ta candidature et sus à cette droite néolibéralet , réactionnaire et pétainiste ! $

    • Cosmos dit :

      M. Fillon n’a pas dit qu’il voulait abroger la loi sur le mariage homosexuel. Il veut réécrire « le droit de la filiation » dit-il. Je partage vos remarques sur le programme libéral de M. Fillon.
      Toutefois, dans quel monde vivez-vous ? François Hollande est disqualifié. Il suivra la même trajectoire que M. Sarkozy dans la primaire du PS et des ses affidés. Et il faut l’espérer, d’ailleurs. Ce n’est pas un homme de gauche.

  3. Anik Angelozzi Kaigl dit :

    Un brin de stratégie pourrait ne pas nuire …bien vu Patrick!

  4. Cosmos dit :

    Mme Pinel du PRG, candidate à l’élection présidentielle sans passer par la primaire de la « Belle Alliance Populaire »… ! On attend votre réaction, M. Mottard…

  5. alaind dit :

    Je ne comprend pas la politique, qui se résume à une attitude de financier, pour ne pas dire de liquidateur, financier ou liquidateur écervelé et inconscient des attentes des populations. La population est en attente d’un projet avec un grand P, lequel ouvre un avenir avec un grand A… Alors que s’accumulent les affaires, de droite, comme de gauche, la justice à deux vitesses (col blancs et autres) est engluée dans ses principes, personne n’a la géniale idée de laisser la taule aux crimex de sang et le bracelet aux autres…
    Le programme de la droite est du réchauffé fade, digne d’incontinents… Quand à la gauche, chacun a ses raisons dans le cadre de ses divisions, et s’annonce comme une machine à perdre, sauf intelligence et sursaut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s