Valls : rien n’est écrit

manuel-valls

« On me dit que la gauche n’a aucune chance, mais rien n’est écrit. Qu’elle ne se rassemblera jamais, que l’extrême droite est qualifiée d’office, mais rien n’est écrit. Que Fillon est déjà le prochain président de la République, mais rien n’est écrit. Nos vies valent mieux que les pronostics. »
Manuel Valls, Evry 05/12/2016

En effet rien n’est écrit. Et c’est heureux, selon l’ordre donné par le candidat, pour la laïcité, l’égalité, la fraternité et la liberté.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique nationale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Valls : rien n’est écrit

  1. Paule Mazé dit :

    Il a tout fait pour diviser la gauche en faisant une politique de droite

  2. Valérie Mialy dit :

    Euh… la gauche n’a pas eu besoin de Valls pour se diviser. Elle l’a fait toute seule, une partie étant aidée à cela par la bande des communautaristes multi culti pro voilement pour toutes défendue par des Plenel et cie. Maintenant, s’il y a encore des gens de gauche qui croient qu’on va pouvoir remonter le temps aux années 80 et qui ne voient pas la chance qu’ils ont encore de vivre dans un pays qui pratique la solidarité, c’est grave et coupable..

  3. Chantal Maimon dit :

    Il a surtout tout fait pour pousser Hollande vers la sortie.

  4. Valerie Mialy dit :

    Il lui aura dans ce cas évité une terrible déconvenue. Mais j’ai la faiblesse de croire que Hollande était lucide.

  5. Claudio dit :

    Bonne nouvelle. Qu’il mette toute son énergie à « draguer » Macron plutôt qu’à rassembler à sa gauche, et il aura, nous aurons, une chance.
    Les valeurs de Valls accompagnées par le modernisme et le libéralisme de Macron, tout cela me va très bien.

  6. Sylvie dit :

    Il me semble que je n’ai jamais entendu un discours politique aussi teinté d’hypocrisie. Qui est Manuel Valls ? Qu’est-ce qu’il pense vraiment ? Qu’est-ce qu’il veut ? Ses paroles, ses discours ne correspondent pas à ses actes ni à son attitude physique. C’est troublant.

  7. Claudio un ticket Valls-Macron en tee-shirt orange?

  8. Helyette Laborelli dit :

    Enfin une bonne nouvelle pour la primaire 🙂

  9. Marie Breteau dit :

    il se pense détachable de la politique des ses gouvernements ?

  10. Cosmos dit :

    M. Valls est un opportuniste qui ne pense qu’au pouvoir. C’est un homme de la communication creuse à l’instar de sa ministre Mme Belkacem qui a fait ses classes à ses côtés, et de M. Le Guen qui lui colle aux basques à chacun de ses déplacements. Quand bien même les électeurs de la primaire du PS (et des groupuscules qui l’accompagnent) le désigneraient, il se fera laminer lors du premier tour de l’élection présidentielle. Il est temps que ces personnalités soient remises à leur place : une place marginale.

  11. Emmanuel dit :

    Bonne nouvelle. Laisse aller c’est un Valls ! C’est quand même mieux que Macron !

  12. Mylène Agnelli dit :

    Responsable comme son ami François de la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui…et je pense à l’Ecole en particulier…

  13. Sylvette Maurin dit :

    En tous cas, s’il est choisi à la Primaire du PS, que ferez-vous ? Vous voterez pour lui, non ? Donc, la manip est très fine ! Moi, je suis vraiment ravie…. Cela faisait longtemps que je n’avais pas assisté à un tel déploiement d’intelligence stratégique !

  14. Alain Magurno dit :

    Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse….Il est un peu tard pour une révolution économique radicale. La place est à l’efficacité et à la gestion des réalités. La réalité c’est que la gauche est éclatée et certaines propositions font fit de l’état de notre société et du monde. Nous devons nous attacher à réunir une gauche humaniste mais réaliste. Les petites phrases et les « bons mots » pour le fun médiatique sont à bannir. « Tout ce qui est excessif est dérisoire »….
    Excusez moi « d’admirer  » le pragmatisme de nos adversaires, que dis-je, de mes ennemis : tous au garde à vous, et pas de petites phrases assassines contre leur camp ou leur leader….Les courants du PS ont  »fait sauter les plombs » de la machinerie d’ascenseur vers le pouvoir.

  15. bernard gaignier dit :

    Tu as raison Alain. Le drame de la gauche c’est de ne pas supporter la gauche de gouvernement et de rester dans des imprécations La gauche de la gauche (la vraie gauche version parsos euh cosmus) là ou elle a été au pouvoir ça a été la catastrophe… Malheureusement elle garde une fonction tribunicienne…..Et tirer contre son camp en est le meilleur sport.. Valls a eu quelle horreur, la révélation que les entreprises avaient en France un problème de compétitivité…Quel gros mot..Figurez vous mon bon monsieur qu’ils osent dire que c’est l’entreprise qui crée des emplois…
    qu’importe si ce gouvernement a recruté des fonctionnaires dans l’éducation nationale, la sécurité, a aligner la fiscalité du capital sur celle du travail, à éxonéré d’impôts les plus bas revenus.. , a combattu l’islamisme au Mali, fait face aux attentats etc etc…mais ce n’est pas grave…Mieux vaut l’arrivée d’une droite dure ou très dure…..Comme ça la vraie gauche pourra brandir l’étendard de la révolution….

    • Emmanuel dit :

      Alors ça c’est dit et bien dit. Il y en assez de ces gens qui nous tirent dans le dos en disant que l’on est jamais assez à gauche tout en faisant le jeu de la droite ! Parole, parole que des paroles !

    • Cosmos dit :

      Je n’ai pas l’impression que la gauche reste dans des imprécations. Il n’y a qu’à lire les PROPOSITIONS qu’elle développe. Ceux qui se content de l’écume ne sont pas dans le camp que vous croyez… Je vous suggère d’aller voir une chaîne YouTube très en vogue en ce moment.
      Le P.S. à la sauce Valls/Hollande a clairement assumé sa ligne plus droitière.
      Certes, les entreprises créent des emplois, personne ne le nie. Est-ce pour autant normal de leur donner des fonds sans contrepartie aucune ?
      Les postes créés dans l’Education nationale sont des postes en trompe-l’œil. Tous les postes mis aux concours ne sont pas pourvus et la dernière réforme du collège fait que les enseignants ont plus de classes puisque les élèves ont moins d’heures (réforme purement économique enrobée de prétendus avantages pour l’élève…).

      Votre argument est le suivant : nous faisons une politique allant dans le même sens que la droite, mais nous allons un peu moins loin. Il faut donc voter pour nous : on vous sucrera mais plus lentement et en prétendant agir pour le bien de tous.

      Que d’inepties… Manuel Valls a bien raison : il y a bien deux gauches irréconciliables. Tout simplement parce que l’une a cessé d’être de gauche et qu’elle prétend le contraire pour se faire élire. 😉

  16. Emmanuel dit :

    Valls c’est peut être pas Jaurès mais il est courageux, volontaire et au moins il essaie de changer les choses en acceptant de gouverner plutôt que de crier au loup avec les autres sur des estrades devant un public acquis d’avance ! Elle est belle et facile l’opposition systématique quand on sait que l’on ne sera jamais au pouvoir.
    Comme dit l’écrivain, « qu’elle est douce la rhétorique quand elle donne bonne conscience » !

  17. bernard gaignier dit :

    Il ya de nombreuses années les parsos cosmus nous appelaient les sociaux traitres et dans le même temps communiaient en Staline ou en Mao selon les époques……

  18. Emmanuel , il me semble que c’est « la dialectique… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s